Annales de la Société géologique de Belgique Annales de la Société géologique de Belgique -  Volume 102 (1979)  Fascicule 1 

Comportement du karst vis-à-vis des substances polluantes

Richard Maire
E.R.A. n° 282 du C.N.R.S. Institut de Géographie, 29, av. R. Schuman, 13100 - Aix-en-Provence, France.

Résumé

Au sein de l'étude des eaux continentales, le comportement du karst vis-à-vis des substances polluantes reste encore un domaine méconnu des pouvoirs publics et ceci pour deux raisons essentielles : la karstologie est une science qui ne s'est imposée que très récemment et la spéléologie physique qui en émane est elle-même en plein devenir. Les pollutions affectant le karst sont de deux types : les rejets ruraux (décharges sauvages, fermes, industries agricoles ...) et les rejets urbains et périurbains (égouts, industries chimiques ...). Face à ces agressions, le comportement du karst de surface s'exerce rarement et faiblement par filtrage superficiel, parfois par pertes sous-fluviales et sous-lacustres, fréquemment par absorption directe diffuse ou concentrée (fissures, pertes, dépressions). Le comportement du karst profond s'effectue principalement par restitution rapide et intégrale pour les réseaux en régime vadose et par restitution lente ± partielle pour les réseaux à régime noyé important auquel s'associe souvent le grave comportement par piégeage-restitution au moment des crues (nettoyage des siphons-poubelles par le processus de chasse d'eau). Le bilan "comportement-pollution" est donc très négatif : absence de filtrage, restitution souvent intégrale et mal diluée des polluants, autoépuration insuffisante et très perturbée, débourrages inopportuns des siphons-poubelles ...

Abstract

Though lying in the heart of the study of continental waters, the behaviour of karst areas towards pollution is still badly known by public authorities, for two basic reasons. Karstology is a science which has only very recently been established and physical speleology which emanates from it is still itself only developing. Pollution is affecting karst in two ways: rural pollutants (farm wastes and agricultural industries etc.) and urban and suburban pollutants (sewage and chemical industries etc.). Faced with these pollutants, filtration by surface karst is only rare or feeble; sometimes, it takes place through sub-fluvial and sub-lacustrine swallowholes and often by direct absorption (by diffuse or concentrated water through fissures and depressions). The behaviour of the deep karst is affected chiefly by rapid and integrated restoration of the streams in the vadose zone and by slower restoration of water in the phreatic zone; these points are important because pollutants are associated with siphons or traps and are often associated with high waters. The balance of karst and pollution is, therefore, negative; the absence of filtration means that restoration is often unequal and the pollutants are not diluted; autopurification is insufficient and disturbed; and there is insufficient opportunity for the clearing out of dirty siphons.

To cite this article

Richard Maire, «Comportement du karst vis-à-vis des substances polluantes», Annales de la Société géologique de Belgique [En ligne], Volume 102 (1979), Fascicule 1, 101 - 108 URL : https://popups.uliege.be:443/0037-9395/index.php?id=4239.