Lejeunia, Revue de Botanique

0457-4184 2295-7243

 

depuis le 05 février 2011 :
Visualisation(s): 86 (4 ULiège)
Téléchargement(s): 4 (0 ULiège)
print        
A. SOTIAUX, A. VANDERPOORTEN & [avec la collaboration de O. et M. SOTIAUX]

CATALOGUE, ATLAS COMMENT COMMENTÉ ET MESURES DE CONSERVATION DES BRYOPHYTES DU BASSIN HYDROGRAPHIQUE DE LA SEMOIS (BELGIQUE,FRANCE)

Article
Open Access

Document(s) associé(s)

Version PDF originale

Résumé

Résumé

519 espèces de bryophytes (371 mousses, 121 hépatiques, 2 anthocrotes et 25 sphaignes) ont été recensées et cartographiées au cours de l’inventaire complet des 110 carrés de 4 x 4 km du bassin hydrographique de la Semois, une rivière longue de 198 km prenant sa source à Arlon (Belgique) et se jetant dans la Meuse à Monthermé (France). 49 autres espèces (11 hépatiques et anthocérotes et 38 mousses) ont été signalées dans la Semois mais n’ont pas été revues. La diversité spécifique de cette région, qui comprend environ 80 % de la bryoflore belge alors que sa surface ne représente qu’environ 5,7 % du pays, est supérieure à celle que l’on s’attendrait à rencontrer sur une telle superficie. En effet, la relation entre le nombre d’espèces par unité de surface, établie pour un échantillon de régions ouest-européennes (r = 0,78), indique qu’environ 440 espèces sont attendues pour un territoire de cette taille. Le nombre d’espèces par carré varie de 101 à 262, avec une moyenne de 156 ; quelque 15 % des carrés possèdent plus de 200 espèces. Environ 20 % des espèces recensées ont une fréquence relative inférieure à 5 %, tandis que 8 % d’entre elles ont une fréquence relative supérieure à 95 %. 20 espèces (dont 5 non revues) sont reprises dans la liste rouge des bryophytes européennes. Ces espèces représentent 43 % des espèces belges de la liste rouge européenne remise à jour. A l’échelle de la Belgique et des régions limitrophes, la réinterprétation des documents actuellement disponibles faisant état de la rareté des espèces à la lumière des données accumulées depuis plus d’une quinzaine d’années suggère de la même manière que la Semois représente une région majeure pour la conservation de 86 autres espèces rares. Ce bassin hydrographique présente donc un intérêt bryologique exceptionnel et constitue probablement l’une, si pas la région de Belgique possédant à la fois la diversité spécifique la plus élevée et le nombre d’espèces patrimoniales à l’échelle européenne et régionale le plus élevé. Il devrait donc figurer parmi les sites les plus importants pour la conservation des bryophytes de Belgique et des mesures de conservation devraient être appliquées pour préserver les sites les plus exceptionnels dont une liste est proposée. De nombreux sites en Semois gaumaise ont déjà acquis le statut de réserve naturelle et le domaine militaire de Lagland, probablement le site le plus important pour la conservation des bryophytes en Gaume, bénéficie d’une protection et d’une gestion appropriées. En Semois ardennaise, la majeure partie des sites se situe en forêt domaniale. Les sites identifiés pour leurs cortèges floristiques remarquables mériteraient de faire partie des zones de protection spéciale lors de la sectorialisation du domaine forestier.

Abstract

Summary : Check-list, distribution, and conservation measures of the bryophytes in the Semois river basin (Belgium, France).

519 species bryophyte species (371 mosses, 121 hepatics, 2 hornworts, and 25 sphagna) were recorded and mapped in 110 grid-squares of 4 x 4 km in the Semois river basin, a 198 km long river from Arlon (Belgium) to Monthermé (France). 49 other species (11 hepatics and hornworts and 38 mosses) mentioned in the literature were not refound. The species diversity of the area, which includes about 80 % of the Belgian bryoflora on 5.7 % of the country, is higher than the expected diversity for such a superficy. Indeed, the relation between the number of species and the area size, established from a sample of studies performed in western Europe, indicates that about 440 species would be expected in an area as large as the Semois river basin. The number of species per grid-square ranges between 101 and 262, with an average of 156 ; about 15 % of the investigated grid-squares possess more than 200 species. 20 % of the recorded species were encountered in less than 5 % of the investigated grid-squares and 8 % of the species occur in more than 95 % of them. 20 species (inclu-ding 5 species not refound) belong to the European Red List species. These species represent 43 % of the updated list of Belgian species belonging to the European Red List. At the scale of Belgium and neighbouring areas, the re-interpretation of currently available documents on the basis of our floristic data gathered since more than 15 years suggests that the Semois river basin is also a major area for the conservation of 86 other rare bryophyte species and is among, if not the area of Belgium exhibiting both a high species diversity and a high number of rare species of conservation interest. We consequently suggest that the Semois river basin should be included within the list of high priority sites for the conservation of bryophytes in Belgium. Conservation measures should be taken to preserve the most interesting sites for the conservation of bryophytes, for which a list is presented. Many sites in the eastern part of the basin already have a nature reserve status and the Lagland military domain, probably one of the most important sites for the conser-vation of bryophytes in the area, is protected and adequatly managed. In the western part of the basin, many sites are included within the state forest and should be considered as nature conservation core areas in the forthcoming forest management plan.


1I. INTRODUCTION

2Ce document présente la synthèse des prospections floristiques visant à inventorier et à cartographier la bryoflore du bassin hydrographique de la Semois. Il suit, après la région de Bruxelles-Capitale (Vanderpoorten, 1997), la forêt domaniale de Soignes (Sotiaux et al., 2000) et le Brabant wallon (Sotiaux & Vanderpoorten, 2001a), une série de monographies sur la bryoflore de différentes régions de Belgique. Le choix de ces régions était motivé par différentes raisons: à Bruxelles et en forêt de Soignes, pour la mise en évidence et la conservation d’un patrimoine floristique non négligeable dans et à proximité de la plus grande ville de Belgique; en Brabant wallon, pour combler les lacunes faisant de cette région l’une des plus mal connues sur le plan floristique. Notre choix s’est porté sur le bassin de la Semois pour cette quatrième monographie car la région comporte à notre avis, bien qu’elle ne figure pas dans la liste des secteurs d’intérêt majeur pour la conservation des bryophytes de Belgique à l’échelle européenne (ECCB, 1995), un ensemble très diversifié d’espèces dont de nombreuses présentent un intérêt de conservation très important à l’échelle régionale et européenne. Cette importance a encore été confirmée par la découverte récente de nombreuses espèces nouvelles pour la Belgique et les régions limitrophes (Sotiaux & Arts, 1989; Sotiaux & Sotiaux, 1999 a, b, 2000 a, b, 2002; Sotiaux et al., 1991, 1998 b; Schumacker & Sotiaux, 2003), certaines de ces découvertes présentant même un intérêt phytogéographique considérable (Sotiaux & Sotiaux, 1999 b, 2002; Sotiaux et al., 1998 a, b).

3L’objectif de cette étude est d’attirer l’attention sur le fait que le bassin hydrographique de la Semois est l’une, si pas la région la plus importante de Belgique du point de vue de la conservation de la bryoflore et qu’elle mériterait en conséquence une reconnaissance à ce titre, afin de pouvoir bénéficier d’actions de protection et de gestion de ses milieux les plus remarquables. La présentation de cette étude suit le modèle des publications antérieures sur la région bruxelloise, la forêt de Soignes et le Brabant wallon, afin (1) de présenter un catalogue complet des bryophytes du bassin hydrographique de la Semois, visant à en chiffrer la diversité spécifique; (2) de produire une série de cartes de répartition afin de documenter l’aire de répartition des espèces et d’établir leur fréquence relative ; (3) d’évaluer, à différentes échelles, la valeur de conservation de la flore bryophytique ; et (4) d’évaluer, par comparaison avec les données historiques, l’évolution de la flore afin de cerner les menaces pesant sur les groupements les plus intéressants et pouvoir proposer, le cas échéant, certaines mesures de conservation. L’interprétation des patrons de distribution des espèces en fonction des types de sols et du mode d’occupation des sols à l’échelle du paysage est présentée ailleurs (Vanderpoorten et al., 2004 a, b).

4II. MÉTHODE

5Zone d’étude

6Le territoire étudié correspond au bassin hydrographique de la Semois tel que délimité par Thoen (1999), une rivière longue de 198 km depuis les sources à Arlon jusqu’à la confluence avec la Meuse à Monthermé (France) (fig. 1). Le bassin hydrographique de la Semois (en France, la graphie Semoy est généralement adoptée) est une région transfrontalière entre la France (département des Ardennes) et la Belgique, où il recoupe les provinces de Namur et de Luxembourg. L’altitude y varie de moins de 100 m à 500 m (fig. 1). D’un point de vue phytogéographique, le bassin hydrographique de la Semois s’étend sur les districts Ardennais et Lorrain.

image

7Fig. 1. — Localisation du bassin de la Semois sur une carte topographique de la Belgique et des régions voisines. Les pointillés correspondent aux centres des 110 carrés de la maille IFBL de 4 km de côté utilisée pour la cartographie floristique. La limite entre les districts phytogéographiques Ardennais et Lorrain est représentée par une ligne continue en gras.

8La Semois ardennaise est encaissée entre des versants abondamment boisés. Le substrat lithologique, de type ardennais, est composé de schistes, phyllades et quartzophyllades. Ces roches, et plus particulièrement celles correspondant aux assises du Cambrien, surtout situées en aval, à la confluence avec la Meuse, peuvent être très acides, tandis que les roches des assises du Dévonien (Gedinnien, Emsien et Siegenien) peuvent être très riches en éléments calcaires. La présence de calcium en plus grande quantité ne se manifeste qu’à l’occasion de formations géomorphologiques et pédologiques particulières où les produits d’altération de la roche s’accumulent (bas de versant, cônes de déjection, couloirs de colluvionnement) (Tanghe, 1968). La Semois ardennaise est encore divisée en deux secteurs climatiques : d’une part, la moyenne et basse Semois, en aval de Bouillon (température annuelle moyenne de 9-10°C, précipitations annuelles moyennes de 775-1000 mm, altitude de 80-300 m, 70 jours de gel) et d’autre part la Semois supérieure (température moyenne annuelle de 7-8°C, précipitations moyennes annuelles de 1100 mm, altitude de 225-400 m, 110 jours de gel). En Lorraine, la Semois traverse une plaine marneuse jurassique nettement plus cultivée.

9Méthodologie floristique

10Le bassin hydrographique de la Semois a été systématiquement quadrillé selon la grille de l’Institut Floristique Belgo-Luxembourgeois (IFBL) utilisée pour la cartographie floristique en Belgique. Les carrés périphériques ont été entièrement prospectés même s’ils ne recouvrent que partiellement la zone étudiée. 110 carrés IFBL de 4 x 4 km ont ainsi été prospectés (fig. 1). Les prospections ont été effectuées par l’inventaire complet de chacun des carrés à raison de deux journées de prospection par carré au minimum. Dans chacun de ces carrés, la fréquence des espèces a été évaluée par le nombre d’observations dans les 16 carrés constitutifs de 1 km2. Cette évaluation ne revêt cependant qu’un caractère approximatif car chacune des unités de 1 km2 n’a pas été recensée de manière aussi approfondie pour tous les grands carrés de 16 km2.

11Les prospections de terrain ont été complétées par l’examen du matériel déposé à BR et LG, afin de vérifier les informations floristiques relatives aux publications anciennes, qui servent de base de comparaison au présent inventaire.

12La nomenclature adoptée dans ce travail suit Sotiaux & Vanderpoorten (2001 b), à l’exception des espèces récemment distinguées au sein de Schistidium apocarpum (Blom, 1996), réunies ici sous S. apocarpum s.l. et de Sphagnum denticulatum et S. inundatum, reliés par de nombreuses formes de passage et regroupés ici sous S. denticulatum s.l. en attendant une évaluation taxonomique critique appliquée au matériel belge. En outre, pour des raisons pratiques d’identification, Chiloscyphus pallescens a été regroupé sous C. polyanthos s.l ; en effet, bien que les deux espèces diffèrent nettement par leurs caractères sporophytiques, la valeur taxonomique des caractères gamétophytiques permettant de les distinguer, alors qu’elles sont quasiment toujours stériles, est très controversée (Paton, 1999). De la même manière, Hypnum andoi et H. resupinatum ne peuvent être aisément séparés d’H. cupressiforme qu’à l’aide de caractères sporophytiques rarement observables, de telle sorte que ces deux espèces ont été rassemblées sous H. cupressiforme s.l.

13Evaluation du degré de rareté des espèces à différentes échelles géographiques

14Afin d’apprécier l’intérêt bryologique du bassin hydrographique de la Semois, la rareté des espèces a été évaluée à l’échelle de l’Europe et du territoire constitué par la Belgique et le nord de la France. A l’échelle européenne, la rareté et le degré de menaces pesant sur les espèces les plus intéressantes sont documentés dans le « livre rouge » de la bryoflore européenne (ECCB, 1995), dont la mise à jour, effectuée de manière à incorporer les nouvelles catégories de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (IUCN), est toujours en cours et est actuellement disponible pour un certain nombre d’espèces (voir http://www.nt.ntnu.no/~soder/ECCB/).

15A l’échelle de la Belgique, l’évaluation du degré de rareté des espèces repose sur une série de documents e. a., l’atlas des hépatiques et anthocérotes (Schumacker, 1985), les commentaires chorologiques publiés dans la Flore Générale de Belgique (Vanden Berghen, 1955-1957 ; Demaret & Castagne, 1959-1964 ; De Sloover & Demaret, 1968 ; Demaret et al., 1993), dont le premier fascicule date de 1955 et dont la série est actuellement arrêtée aux Bryaceae, c'est-à-dire à environ la moitié des espèces de mousses, et une liste annotée des « bryophytes méconnues, nouvelles, rares, menacées ou disparues de Belgique » (De Zuttere & Schumacker, 1984), travaux qui nécessitent une actualisation drastique face à l’accumulation des connaissances taxonomiques et chorologiques depuis leur publication. Il n’existe en fait, à l’heure actuelle, aucun document synthétisant les nouvelles connaissances floristiques, de telle manière qu’il est difficile de déterminer avec précision la répartition et la fréquence des espèces. En attendant les résultats d’un projet à long terme d’atlas bryologique, l’intérêt floristique des espèces recensées au cours de la préparation du présent atlas a été évalué sur base d’une interprétation, influencée par nos observations personnelles inédites, des publications de De Zuttere & Schumacker (1984) pour les mousses et de Schumacker (1985) pour les hépatiques et les anthocérotes. Les espèces qualifiées de rares (sensu Schumacker, 1985), qui font l’objet d’un commentaire spécifique, sont celles qui sont, dans l’état actuel des connaissances, recensées dans moins de 2,5 % des carrés IFBL de la Belgique. Cependant, un certain nombre d’espèces taxonomiquement difficiles, dont la répartition dans nos régions n’est encore que très imparfaitement connue (Calypogeia azurea, C. integristipula et C. neesiana, Cephaloziella p.p., Bryum p.p., Eurhynchium speciosum, Fissidens rufulus, Racomitrium obtusum, Sphagnum p.p.), ont été omises de la discussion en attendant une révision critique du matériel belge.

16III. RÉSULTATS

17Au total, 519 espèces (371 mousses, 121 hépatiques, 2 anthocérotes et 25 sphaignes) ont été recensées au cours du présent inventaire (tableau 1).

18Tableau 1a.— Liste et fréquences relatives (pourcentage de présence de chaque espèce dans les 110 carrés IFBL prospectés) des espèces d’hépatiques et anthocérotes recensées au cours du présent inventaire dans le bassin hydrographique de la Semois.

Anastrophyllum minutum

12

Fossombronia foveolata

4

Aneura maxima

20

Fossombronia pusilla

6

Aneura pinguis

29

Fossombronia wondraczekii

60

Anthoceros agrestis

27

Frullania dilatata

100

Apometzgeria pubescens

4

Frullania fragilifolia

68

Barbilophozia attenuata

25

Frullania tamarisci

86

Barbilophozia barbata

19

Gymnocolea inflata

8

Barbilophozia kunzeana

1

Jamesoniella autumnalis

14

Bazzania trilobata

9

Jungermannia atrovirens

5

Blasia pusilla

13

Jungermannia caespiticia

8

Blepharostoma trichophyllum

12

Jungermannia gracillima

79

Calypogeia arguta

30

Jungermannia hyalina

10

Calypogeia azurea

3

Jungermannia leiantha

2

Calypogeia fissa

59

Jungermannia pumila

18

Calypogeia integristipula

9

Jungermannia sphaerocarpa

1

Calypogeia muelleriana

76

Jungermannia subelliptica

1

Calypogeia neesiana

7

Kurzia pauciflora

3

Calypogeia suecica

1

Leiocolea badensis

24

Cephalozia bicuspidata

80

Leiocolea bantriensis

5

Cephalozia catenulata

1

Leiocolea heterocolpos

2

Cephalozia connivens

4

Lejeunea cavifolia

34

Cephalozia lunulifolia

5

Lejeunea lamacerina

9

Cephaloziella divaricata

78

Lepidozia reptans

85

Cephaloziella rubella

2

Lophocolea bidentata

100

Cephaloziella spinigera

1

Lophocolea heterophylla

100

Chiloscyphus polyanthos s.l.

67

Lophocolea minor

7

Cladopodiella fluitans

1

Lophozia bicrenata

23

Cladopodiella francisci

2

Lophozia excisa

18

Cololejeunea calcarea

1

Lophozia grandiretis

1

Conocephalum conicum

33

Lophozia incisa

2

Diplophyllum albicans

87

Lophozia longidens

7

Diplophyllum obtusifolium

55

Lophozia perssonii

1

Lophozia sudetica

21

Porella platyphylla

32

Lophozia ventricosa

44

Preissia quadrata

1

Lunularia cruciata

11

Ptilidium ciliare

1

Marchantia polymorpha

46

Ptilidium pulcherrimum

28

Marsupella emarginata

27

Radula complanata

100

Marsupella funckii

7

Radula lindenbergiana

1

Marsupella sphacelata

1

Reboulia hemisphaerica

9

Marsupella sprucei

4

Riccardia chamedryfolia

19

Metzgeria conjugata

24

Riccardia latifrons

16

Metzgeria fruticulosa

37

Riccardia multifida

4

Metzgeria furcata

100

Riccia bifurca

17

Metzgeria temperata

33

Riccia canaliculata

1

Microlejeunea ulicina

76

Riccia fluitans

5

Mylia anomala

2

Riccia glauca

30

Nardia compressa

7

Riccia huebeneriana

4

Nardia geoscyphus

2

Riccia sorocarpa

68

Nardia scalaris

41

Riccia subbifurca

4

Nowellia curvifolia

65

Scapania aspera

2

Odontoschisma sphagni

4

Scapania compacta

10

Pedinophyllum interruptum

4

Scapania gracilis

1

Pellia endiviifolia

57

Scapania irrigua

19

Pellia epiphylla

93

Scapania lingulata

5

Pellia neesiana

36

Scapania mucronata

2

Phaeoceros carolinianus

12

Scapania nemorea

58

Plagiochila asplenioides

63

Scapania scandica

12

Plagiochila bifaria

2

Scapania undulata

74

Plagiochila porelloides

53

Trichocolea tomentella

47

Plagiochila spinulosa

1

Tritomaria exsectiformis

14

Porella arboris-vitae

11

Tritomaria quinquedentata

14

Porella cordaeana

20

19Tableau 1b. — Liste et fréquences relatives (pourcentage de présence de chaque espèce dans les 110 carrés IFBL prospectés) des espèces de mousses et sphaignes recensées au cours du présent inventaire dans le bassin hydrographique de la Semois.

Acaulon muticum

3

Brachythecium velutinum

55

Aloina aloides

11

Bryoerythrophyllum recurvirostrum

73

Amblystegium fluviatile

30

Bryum alpinum

7

Amblystegium humile

2

Bryum argenteum

100

Amblystegium serpens

100

Bryum barnesii

57

Amblystegium tenax

11

Bryum bornholmense

1

Amphidium mougeotii

27

Bryum caespiticium

18

Andreaea rothii

5

Bryum capillare

100

Andreaea rupestris

5

Bryum dichotomum

48

Anomodon attenuatus

11

Bryum gemmiferum

4

Anomodon longifolius

5

Bryum gemmiparum

4

Anomodon rostratus

1

Bryum klinggraeffii

2

Anomodon viticulosus

36

Bryum laevifilum

18

Antitrichia curtipendula

39

Bryum mildeanum

3

Aphanorhegma patens

2

Bryum pallens

24

Archidium alternifolium

10

Bryum pallescens

1

Atrichum tenellum

14

Bryum pseudotriquetrum

33

Atrichum undulatum

100

Bryum radiculosum

11

Aulacomnium androgynum

47

Bryum rubens

44

Aulacomnium palustre

21

Bryum ruderale

3

Barbula convoluta

100

Bryum rutilans

5

Barbula unguiculata

100

Bryum subapiculatum

11

Bartramia halleriana

3

Bryum tenuisetum

2

Bartramia ithyphylla

9

Bryum torquescens

1

Bartramia pomiformis

55

Bryum violaceum

3

Brachythecium albicans

77

Calliergon cordifolium

34

Brachythecium appleyardiae

1

Calliergon giganteum

7

Brachythecium campestre

1

Calliergonella cuspidata

100

Brachythecium glareosum

10

Calliergonella lindbergii

38

Brachythecium mildeanum

1

Campyliadelphus chrysophyllus

1

Brachythecium plumosum

34

Campyliadelphus elodes

1

Brachythecium populeum

52

Campylium stellatum

5

Brachythecium rivulare

71

Campylophyllum calcareum

20

Brachythecium rutabulum

100

Campylopus flexuosus

75

Brachythecium salebrosum

46

Campylopus fragilis

4

Campylopus introflexus

77

Dicranum scoparium

100

Campylopus pyriformis

56

Dicranum spuricum

5

Campylopus subulatus

13

Dicranum tauricum

91

Ceratodon conicus

1

Didymodon fallax

56

Ceratodon purpureus

100

Didymodon ferrugineus

11

Cinclidium stygium

1

Didymodon luridus

28

Cinclidotus fontinaloides

13

Didymodon rigidulus

80

Cinclidotus riparius

1

Didymodon sinuosus

14

Cirriphyllum piliferum

91

Didymodon spadiceus

1

Climacium dendroides

54

Didymodon tophaceus

2

Conardia compacta

1

Didymodon vinealis

74

Coscinodon cribrosus

3

Diphyscium foliosum

26

Cratoneuron filicinum

85

Discelium nudum

5

Cryphaea heteromalla

68

Distichium capillaceum

8

Ctenidium molluscum

45

Ditrichum cylindricum

75

Cynodontium bruntonii

48

Ditrichum gracile

2

Dialytrichia mucronata

1

Ditrichum heteromallum

35

Dichodontium pellucidum

25

Ditrichum lineare

24

Dicranella cerviculata

2

Drepanocladus aduncus

8

Dicranella heteromalla

100

Drepanocladus polygamus

1

Dicranella palustris

5

Encalypta streptocarpa

86

Dicranella rufescens

60

Encalypta vulgaris

5

Dicranella schreberiana

34

Entodon concinnus

3

Dicranella staphylina

55

Entosthodon fascicularis

14

Dicranella subulata

5

Ephemerum serratum

47

Dicranella varia

26

Eucladium verticillatum

9

Dicranodontium denudatum

45

Eurhynchium angustirete

3

Dicranoweisia cirrata

96

Eurhynchium crassinervium

13

Dicranum bonjeaniii

9

Eurhynchium hians

85

Dicranum flagellare

3

Eurhynchium praelongum

100

Dicranum fulvum

6

Eurhynchium pulchellum

1

Dicranum fuscescens

4

Eurhynchium pumilum

5

Dicranum majus

14

Eurhynchium schleicheri

5

Dicranum montanum

100

Eurhynchium speciosum

1

Dicranum polysetum

13

Eurhynchium striatulum

1

Eurhynchium striatum

100

Gymnostomum viridulum

1

Fissidens adianthoides

33

Gyroweisia tenuis

20

Fissidens arnoldii

2

Hamatocaulis vernicosus

2

Fissidens bryoides

86

Hedwigia ciliata

22

Fissidens celticus

32

Hedwigia stellata

11

Fissidens crassipes

13

Herzogiella seligeri

43

Fissidens dubius

51

Heterocladium heteropterum

45

Fissidens exilis

15

Homalia trichomanoides

57

Fissidens gracilifolius

15

Homalothecium lutescens

62

Fissidens incurvus

5

Homalothecium sericeum

99

Fissidens monguillonii

4

Homomallium incurvatum

1

Fissidens osmundoides

1

Hookeria lucens

27

Fissidens pusillus

24

Hygrohypnum luridum

12

Fissidens rivularis

2

Hygrohypnum ochraceum

4

Fissidens rufulus

4

Hylocomium brevirostre

52

Fissidens taxifolius

70

Hylocomium splendens

90

Fissidens viridulus

20

Hyocomium armoricum

5

Fontinalis antipyretica

60

Hypnum cupressiforme s.l.

100

Fontinalis squamosa

3

Hypnum jutlandicum

97

Funaria hygrometrica

96

Hypnum lacunosum

8

Grimmia crinita

1

Hypnum pratense

2

Grimmia decipiens

3

Isothecium alopecuroides

95

Grimmia elongata

1

Isothecium myosuroides

100

Grimmia hartmanii

14

Leptobryum pyriforme

8

Grimmia laevigata

2

Leptodictyum riparium

23

Grimmia lisae

5

Leptodontium flexifolium

3

Grimmia montana

23

Leptodontium gemmascens

1

Grimmia orbicularis

5

Leskea polycarpa

66

Grimmia ovalis

5

Leucobryum glaucum

53

Grimmia pulvinata

100

Leucodon sciuroides

47

Grimmia ramondii

1

Meesia triquetra

1

Grimmia torquata

2

Mnium hornum

100

Grimmia trichophylla

45

Mnium marginatum

9

Gymnostomum aeruginosum

15

Mnium stellare

30

Gymnostomum calcareum

6

Neckera complanata

57

Neckera crispa

25

Plagiomnium ellipticum

22

Neckera pumila

36

Plagiomnium medium

3

Oligotrichum hercynicum

9

Plagiomnium rostratum

36

Orthodontium lineare

17

Plagiomnium undulatum

99

Orthothecium intricatum

8

Plagiopus oederiana

3

Orthotrichum affine

100

Plagiothecium cavifolium

28

Orthotrichum anomalum

100

Plagiothecium curvifolium

77

Orthotrichum consimile

5

Plagiothecium denticulatum

56

Orthotrichum cupulatum

5

Plagiothecium laetum

49

Orthotrichum diaphanum

99

Plagiothecium latebricola

2

Orthotrichum lyellii

95

Plagiothecium nemorale

72

Orthotrichum obtusifolium

34

Plagiothecium undulatum

75

Orthotrichum pallens

22

Platydictya jungermannioides

1

Orthotrichum pulchellum

74

Platygyrium repens

30

Orthotrichum pumilum

26

Platyhypnidium riparioides

68

Orthotrichum rivulare

3

Pleuridium acuminatum

18

Orthotrichum rogeri

1

Pleuridium palustre

13

Orthotrichum rupestre

4

Pleuridium subulatum

28

Orthotrichum scanicum

1

Pleurozium schreberi

91

Orthotrichum speciosum

30

Pogonatum aloides

91

Orthotrichum sprucei

1

Pogonatum nanum

27

Orthotrichum stramineum

69

Pogonatum urnigerum

56

Orthotrichum striatum

61

Pohlia andalusica

3

Orthotrichum tenellum

78

Pohlia annotina

51

Oxystegus tenuirostris

17

Pohlia bulbifera

5

Palustriella commutata

14

Pohlia camptotrachela

25

Paraleucobryum longifolium

15

Pohlia cruda

15

Philonotis arnellii

26

Pohlia drummondii

2

Philonotis caespitosa

5

Pohlia lescuriana

15

Philonotis calcarea

3

Pohlia lutescens

49

Philonotis fontana

39

Pohlia melanodon

45

Physcomitrium pyriforme

6

Pohlia nutans

65

Plagiomnium affine

81

Pohlia wahlenbergii

77

Plagiomnium cuspidatum

9

Polytrichum commune

73

Plagiomnium elatum

17

Polytrichum formosum

100

Polytrichum juniperinum

42

Sanionia uncinata

19

Polytrichum piliferum

55

Schistidium apocarpum s.l.

100

Polytrichum strictum

6

Schistidium papillosum

4

Pseudephemerum nitidum

54

Schistidium rivulare

12

Pseudobryum cinclidioides

7

Schistostega pennata

39

Pseudocrossidium hornschuchianum

79

Scleropodium cespitans

1

Pseudocrossidium revolutum

38

Scleropodium purum

100

Pseudotaxiphyllum elegans

90

Scleropodium touretii

2

Pterigynandrum filiforme

2

Scorpidium cossonii

5

Pterogonium gracile

12

Scorpidium scorpioides

1

Ptilium crista-castrensis

2

Seligeria donniana

3

Ptychomitrium polyphyllum

1

Seligeria pusilla

4

Pylaisia polyantha

19

Seligeria recurvata

3

Racomitrium aciculara

45

Sphagnum affine

3

Racomitrium affine

12

Sphagnum angustifolium

8

Racomitrium aquaticum

9

Sphagnum capillifolium

8

Racomitrium canescens

6

Sphagnum compactum

5

Racomitrium elongatum

16

Sphagnum contortum

4

Racomitrium fasciculare

3

Sphagnum cuspidatum

2

Racomitrium heterostichum

45

Sphagnum denticulatum s.l.

63

Racomitrium lanuginosum

18

Sphagnum fallax

38

Racomitrium obtusum

1

Sphagnum fimbriatum

45

Rhabdoweisia crispata

10

Sphagnum flexuosum

40

Rhabdoweisia fugax

13

Sphagnum fuscum

1

Rhizomnium pseudopunctatum

1

Sphagnum girgensohnii

35

Rhizomnium punctatum

92

Sphagnum magellanicum

5

Rhodobryum roseum

3

Sphagnum molle

2

Rhynchostegiella tenella

15

Sphagnum palustre

82

Rhynchostegium confertum

46

Sphagnum papillosum

5

Rhynchostegium megapolitanum

1

Sphagnum quinquefarium

21

Rhynchostegium murale

78

Sphagnum rubellum

19

Rhytidiadelphus loreus

97

Sphagnum russowii

5

Rhytidiadelphus squarrosus

100

Sphagnum squarrosum

35

Rhytidiadelphus subpinnatus

1

Sphagnum subnitens

2

Rhytidiadelphus triquetrus

91

Sphagnum subsecundum

6

Sphagnum tenellum

3

Tortella tortuosa

35

Sphagnum teres

12

Tortula acaulon

52

Sphagnum warnstorfii

2

Tortula canescens

1

Straminergon stramineum

8

Tortula lanceola

3

Syntrichia intermedia

50

Tortula marginata

1

Syntrichia laevipila

45

Tortula modica

24

Syntrichia latifolia

27

Tortula muralis

100

Syntrichia papillosa

46

Tortula protobryoides

4

Syntrichia princeps

1

Tortula subulata

15

Syntrichia ruraliformis

5

Tortula truncata

81

Syntrichia ruralis

65

Trichostomum brachydontium

5

Syntrichia virescens

17

Trichostomum crispulum

1

Taxiphyllum wissgrillii

5

Ulota bruchii

100

Tetraphis pellucida

86

Ulota coarctata

1

Thamnobryum alopecurum

54

Ulota crispa

92

Thuidium abietinum

8

Ulota rehmannii

1

Thuidium delicatulum

9

Warnstorfia exannulata

3

Thuidium philibertii

4

Warnstorfia fluitans

3

Thuidium recognitum

1

Weissia controversa

48

Thuidium tamariscinum

100

Weissia longifolia

1

Tomentypnum nitens

3

Zygodon conoideus

60

Tortella inclinata

11

Zygodon rupestris

65

Tortella nitida

1

Zygodon viridissimus

25

20Le dépouillement de la littérature floristique indique que 49 autres espèces, correspondant à 11 hépatiques et anthocérotes et 38 mousses, ont été signalées dans le bassin hydrographique de la Semois mais n’ont pas été revues au cours de cette étude (tableau 2). La diversité spécifique y est supérieure à celle que l’on s’attendrait à rencontrer sur une telle superficie. En effet, la relation entre le nombre d’espèces par unité de surface, établie pour un échantillon de régions ouest-européennes (r = 0,78) (fig. 2), indique qu’environ 440 espèces sont attendues pour un territoire de la taille du bassin de la Semois, qui contient donc environ une centaine d’espèces supplémentaires par rapport à cette prédiction.

21Tableau 2. — Liste des espèces signalées dans le bassin hydrographique de la Semois mais non revues au cours de cette étude. Les données entre parenthèses correspondent au nom du récolteur et/ou à la date de la dernière mention de l’espèce.

Hépatiques et anthocérotes

Localités

Référence

Anthoceros punctatus

Chiny, L6.37 (Delogne 1867)

Schumacker, 1985

Cephalozia macrostachya

K5.25

Schumacker, 1985

Cephaloziella elachista

K5.25

Schumacker, 1985

Jungermannia exsertifolia

Bohan

De Zuttere, 1993 a

Jungermannia obovata

Straimont, L6.28 (De Zuttere 1989)

De Zuttere, 2002

Lophozia obtusa

L6.15, L6.22 (1870)

Schumacker, 1985

Nardia insecta

Willerzie, K5.26

Schumacker, 1985

Riccia beyrichiana

Sainte-Marie-sur-Semois, L7.53

Schumacker, 1985

Riccia cavernosa

L6.44, L6.52, L6.57

Schumacker, 1985

Scapania curta

Grandvoir K6.48 (De Zuttere 1988)

De Zuttere, 2002

Scapania paludicola

L7.47, L7.56

Schumacker, 1985

Mousses

Anomobryum julaceum

Frahan, entre Bohan et Sorendal (1902)

De Zuttere & Schumacker, 1984

Atrichum angustatum

Louette-St-Pierre (1902)

De Zuttere & Schumacker, 1984

Bryum algovicum

Jamoigne (Gravet 1867)

Demaret et al., 1993

Bryum creberrimum

Alle (1872), Corbion (1872), Frahan (1870)

Demaret et al., 1993

Bryum donianum

Frahan (Delogne)

Demaret et al., 1993

Bryum elegans

Neufchâteau (1868)

Demaret et al., 1993

Bryum funckii

Liresse (1872)

Demaret et al., 1993

Bryum gemmiluscens

Frahan (1871)

Demaret et al., 1993

Bryum imbricatum

Carlsbourg, Frahan (1869)

Demaret et al., 1993

Bryum intermedium

Membre (1886), Corbion (1872), Herbeumont (1872)

Demaret et al., 1993

Bryum muehlenbeckii

entre Bouillon et Cordemoy (1870)

Demaret et al., 1993

Bryum pallescens

entre Vresse et Membre (1885), Membre

Demaret et al., 1993

Bryum stirtonii

Habay-la-Neuve (1969), Bouillon (1870)

Demaret et al., 1993

Bryum turbinatum

Rochehaut (1872), Bouillon (1870), Frahan (1870)

Demaret et al., 1993

Bryum weigelii

entre Hamipré et Neufchâteau (Verheggen 1870), Neufchâteau (Verheggen), Louette-St-Pierre (Gravet), Poupehan (Delogne)

Demaret et al., 1993

Buxbaumia aphylla

L6.22

Demaret & Lambinon, 1969

Campylostelium saxicola

Alle (Delogne 1874)

De Zuttere & Schumacker, 1984

Cynodontium polycarpum

Laforêt (Delogne), Willerzie (Gravet 1868), Orchimont (Jacques 1966)

Demaret & Castagne, 1959-1964; De Zuttere & Schumacker, 1984

Didymodon acutus

Bouillon (Delogne), Orval (Cardot 1883)

Demaret & Castagne, 1959-1964

Ditrichum pallidum

Bouillon (Gravet), Carlsbourg (Thiry 1963)

Demaret & Castagne, 1959-1964; De Zuttere  & Schumacker, 1984

Ditrichum pusillum

Louette-St-Pierre (Gravet), Bouillon (Delogne 1869)

Demaret & Castagne, 1959-1964

Enthostodon obtusus

Cornimont (Delogne 1870), entre Cornimont et Rochehaut (Delogne 1868), Rochehaut Delogne 1867)

De Sloover & Demaret, 1968

Ephemerum sessile

Frahan (Delogne 1867)

De Zuttere  & Schumacker, 1984

Eurhynchium flotowianum

Bohan (Gravet 1872 et 1874), Rochehaut (De Zuttere 1982)

De Zuttere  & Schumacker, 1984

Grimmia longirostris

Herbeumont (Delogne 1882)

De Sloover & Demaret, 1968

Grimmia muehlenbeckii

Frahan (Delogne 1871), Herbeumont (Delogne 1869), Bouillon (Delogne 1871), Straimont (De Zuttere 1996), Chiny (De Zuttere 1996), Fays-les-Veneurs (De Zuttere 1995), Neufchâteau (De Zuttere 1996)

De Zuttere  & Greven, 1998

Hymenostylium recurvirostrum

Frahan (Gravet, Delogne), Alle (De Zuttere 1981), Neufchâteau (Verheggen)

Demaret & Castagne, 1959-1964; De Zuttere  & Schumacker, 1984; De Zuttere, 2002

Orthothecium rufescens

Herbeumont (De Zuttere 1978)

De Zuttere  & Schumacker, 1984

Physcomitrium sphaericum

Carlsbourg (Gravet 1869), Liresse (Delogne 1868), Sainte-Cécile (Delogne , Gravet 1868)

De Sloover & Demaret, 1968

Plagiobryum zieri

Frahan (Delogne 1871)

Demaret et al., 1993

Pohlia elongata

Orchimont (Gravet), Herbeumont (Delogne, Castagne)

Demaret et al. 1993

Rhabdoweisia crenulata

Nafraiture (Troch 1890)

De Zuttere & Schumacker, 1984

Rhynchostegium rotundifolium

Bouillon (Delogne 1869)

De Zuttere & Schumacker, 1984

Serpoleskea confervoides

Chameleux (Florenville) (De Zuttere & De Sloover 1981)

De Zuttere  & Schumacker, 1984

Splachnum ampullaceum

Recogne (Cardot 1884)

De Zuttere & Schumacker, 1984

Ulota hutchinsiae

Louette-Saint-Pierre (Gravet 1869)

De Zuttere & Schumacker, 1984

Weissia brachycarpa

Neufchâteau (Castagne), Louette-Saint-Pierre (Gravet), Bouillon (Delogne), Poupehan (Delogne 1872), Rochehaut (Delogne 1868)

Demaret & Castagne, 1959-1964

Weissia condensa

Rochehaut (Delogne), Bouillon (Gravet)

Demaret & Castagne, 1959-1964

Pour citer cet article

A. SOTIAUX, A. VANDERPOORTEN & [avec la collaboration de O. et M. SOTIAUX], «CATALOGUE, ATLAS COMMENT COMMENTÉ ET MESURES DE CONSERVATION DES BRYOPHYTES DU BASSIN HYDROGRAPHIQUE DE LA SEMOIS (BELGIQUE,FRANCE)», Lejeunia, Revue de Botanique [En ligne], N° 175 (août 2004), URL : https://popups.uliege.be:443/0457-4184/index.php?id=1314.

A propos de :  A. SOTIAUX

Collaborateur scientifique au Jardin Botanique National de Belgique et à l’Université de Liège, Institut de Botanique.Chaussée de Bruxelles, 676, B-1410 Waterloo, Belgique.

A propos de :  A. VANDERPOORTEN

Chercheur qualifié du FNRS, Université de Liège, Institut de Botanique, B-22, Sart Tilman, B-4000 Liège, Belgique. Travail partiellement financé par la Région wallonne, Direction Générale des Ressources Naturelles et de l'Environnement, Service de la Conservation de la Nature. Convention C81.