since 05 February 2011 :
View(s): 563 (44 ULiège)
Download(s): 164 (18 ULiège)
print        
Denis Seron

Bibliographie de Robert Brisart (1953-2015)

Article
Open Access

Attached document(s)

Annexes


1[1] Brisart, R. (1978\a). Recension de : M. Henry,Marx, vol. 1 :Une philosophie de la réalité ;vol. 2 :Une philosophie de l’économie.Revue philosophique de Louvain76, 32, p. 481–485.

2[2] Brisart, R. (1978\b). Recension de : W.W. Fuchs,Phenomenology and the Metaphysics of Presence : An Essay in the Philosophy of Edmund Husserl.Revue philosophique de Louvain76, 32, p. 493–496.

3[3] Brisart, R. (1979). Recension de : T.A. Fay,Heidegger : The Critique of Logic.Revue philosophique de Louvain77, 36, p. 594–598.

4[4] Brisart, R. (1980). La possibilisation du temps et la temporalisation du possible [étude critique].Revue philosophique de Louvain78, 37, p. 99–117.

5[5] Brisart, R. (1981\a). Introduction.Cahiers du Centre d’études phénoménologiques1, « Autour de l’être, du temps et de l’autre », p. 3–6.

6[6] Brisart, R. (1981\b). Temps et affectivité.Cahiers du Centre d’études phénoménologiques1, « Autour de l’être, du temps et de l’autre », p. 21–43.

7[7] Brisart, R. (1981\c). Présence et Être : Étude sur l’approfondissement de la phénoménologie dans les « Marburger Vorlesungen » de Heidegger.Revue philosophique de Louvain79, 41, p. 28–70.

8[8] Brisart, R. (1982\a). L’intentionnalité comme « Titre d’un problème central » selon Heidegger.Cahiers du Centre d’études phénoménologiques2, « Sur la temporalité, l’intentionnalité, l’imaginaire », p. 33–84.

9[9] Brisart, R. (1982\b). Phénoménologie et historicité selon JanPatočka[étude critique].Revue philosophique de Louvain80, 48, p. 669–681.

10[10] Brisart, R. (1983\a). Du sens phénoménologique de la mémoire à notre époque.Cahiers du Centre d’études phénoménologiques3, « Raison et finitude », p. 33–84.

11[11] Brisart, R. (1983\b). Recension de : E. Husserl,Recherches phénoménologiques pour la constitution, trad. É. Escoubas.Revue philosophique de Louvain81, 52, p. 652–658.

12[12] Brisart, R. (1986). Existence et culpabilité dansSein und Zeit. In : P. Jonckheere (éd.),Phénoménologie et analyse existentielle. Louvain-la-Neuve : Presses universitaires de Louvain, p. 71–93 ; 2eéd. (1989), Bruxelles : De Boeck Université, p. 63–81.

13[13] Brisart, R. (1988\a).Remarques sur la conception de la réduction phénoménologique chez Heidegger. In : G. Florival (éd.),Figures de la finitude : Études d’anthropologie philosophique III. Louvain : Bibliothèque philosophique de Louvain, p. 33–52.

14[14] Brisart, R. (1988\b). La métaphysique de Heidegger. In : S. Ijsseling & J. Taminiaux (éds.),Heidegger et l’idée de la phénoménologie. Dordrecht : Kluwer, p. 217–238.

15[15] Brisart, R. (1988\c). Avant-propos.Études phénoménologiques8, p. 3–7.

16[16] Brisart, R. (éd.) (1988\d).Études phénoménologiques8, numéro « Hans Jonas ».

17[17] Jonas, H. (1988). La science comme expérience vécue, trad. R. Brisart. In [16], p. 9–32. [H. Jonas (1987). Wissenschaft als persönliches Erlebnis. In : H.Jonas,Wissenschaft als persönliches Erlebnis. Göttingen : Vandenhoeck & Ruprecht, p. 7–31.]

18[18] Brisart, R. (1990). Nature et liberté dans l’ontologie fondamentale de Heidegger : De la radicalisation d’une antinomie moderne à l’acosmisme existential.Revue philosophique de Louvain88, 80, p. 524–552.

19[19] Brisart, R. (1991).La phénoménologie de Marbourg ou la résurgence métaphysique chez Heidegger à l’époque deSein und Zeit. Bruxelles : Publications des Facultés universitaires Saint-Louis.

20[20] Brisart, R. (1993\a). La réduction et l’irréductible phénoménologiques : Husserl critique de Heidegger. In [22], p. 139–185.

21[21] Brisart, R. (1993\b). Préface. In : L. Van Eynde,L’ontologie acosmique : Lacrise de la modernité́ chez Pascal et Heidegger. Bruxelles : Publications des Facultés universitaires Saint-Louis, p. 3–9.

22[22] Brisart, R. & Célis, R. (éds.) (1993\a).L’évidence du monde : Méthode et empirie de la phénoménologie. Bruxelles : Publications des Facultés universitaires Saint-Louis.

23[23] Brisart, R. & Célis, R. (1993\b). Avant-propos. In :L’évidence du monde : Méthode et empirie de la phénoménologie. Bruxelles : Publications des Facultés universitaires Saint-Louis, p. 7–8.

24[24] Brisart, R. (1994). Avant-propos.Recherches husserliennes1, p. 3–14.

25[25] Brisart, R. (1995). Référence et traduisibilité chez Husserl : Approche phénoménologique de la commensurabilité du sens. In [26], p. 393–451.

26[26] Brisart, R. & Célis, R. (éds.) (1995\a).La voix des phénomènes : Contributions à une phénoménologiedu sens et des affects. Bruxelles : Publications des Facultés universitaires Saint-Louis.

27[27] Brisart, R. & Célis, R. (1995\b). Avant-propos. In [26], p. 7–10.

28[28] Brisart, R. (1998\a). Le tournant logique de Husserl en 1891 : La recension de Schröder etses antécédents.Recherches husserliennes10, p. 3–34.

29[29] Brisart, R. (1998\b). La découverte des processus signitifs dans la première œuvre mathématique de Husserl (1887–1891). In [30], p. 9–62.

30[30] Benoist, J., Brisart, R., English, J. (éds.) (1998\a).Liminaires phénoménologiques : Le développement de la théorie de la signification chez Husserl. Bruxelles : Publications des Facultés universitaires Saint-Louis, p. 9–62.

31[31] Benoist, J. , Brisart, R., English, J. (1998\b). Préface. In [30], p. 7.

32[32]Natorp, P. (2000). Sur la question de la méthode logique en rapport auxProlégomènes à la logique pured’Ed. Husserl, trad. R. Brisart.Recherches husserliennes13, p. 3–18. [P. Natorp (1901). Zur Frage der logischen Methode, mit Beziehung auf HusserlsProlegomena zur reinen Logik.Kant-Studien6, p. 270-283.]

33[33] Brisart, R. (2001). Retour à Husserl.Magazine littéraire11, 403, p. 36.

34[34] Brisart, R. (2002\a). Husserl et Bolzano : Le lien sémantique.Recherches husserliennes18, p. 3–29.

35[35] Brisart,R. (2002\b). Avant-propos. In [36], p. 7–11.

36[36] Brisart, R. (éd.) (2002\c).Husserl et Frege : Les ambiguïtés de l’antipsychologisme. Paris : Vrin.

37[37] Brisart, R. (2002\d). Le problème de l’abstraction en mathématique : l’écart initial de Husserl par rapport à Frege entre 1891 et 1894. In [36], p. 13–47.

38[38] Brisart, R. (2002\e). La logique de Husserl en 1900 à l’épreuve du néokantisme marbourgeois : La recension de Natorp.Phänomenologische Forschungen, p. 183–204.

39[39] Brisart, R. (2002\f). La véritéest ailleurs.Droit et société2–3, 51–52, p. 423–432.

40[40] Brisart, R. (2003\a). Le général et l’abstrait : Sur la maturation desRecherches logiquesde Husserl. In : D. Fisette & S. Lapointe (éds.),Aux origines de la phénoménologie : Husserl et le contexte desRecherches logiques. Paris : Vrin ; Sainte-Foy : Presses de l’Université Laval, p. 21–40.

41[41] Brisart, R. (2003\b). Das Unreduzierbare in phänomenologischer Hinsicht, trad. par K. Schulz de [20] fortement modifié. In : R. Kühn & M. Staudigl (éds.),Epoché und Reduktion : Formen und Praxis der Reduktion in der Phänomenologie. Würzburg : Königshausen & Neumann, p. 81–106.

42[42] Brisart, R. (2003\c). La théorie de l’objet dans lesRecherches logiquesde Husserl. In : E. Husserl,La représentation videsuivi de Les Recherches logiques, une œuvre de percée, éd. J. Benoist & J.-F. Courtine. Paris : Presses Universitaires de France, p. 125–139.

43[43] Brisart, R. (2006). Il recupero heideggeriano dell’onto-teologia a Marburgo e la questione della fenomenologia, trad. P. Amato. In : E. Mazzarella (éd.),Heidegger a Marburgo (1923–1928). Genova : Il Melangolo, p. 55–72.

44[44] Brisart, R. (2007\a). Les premières articulations du fonctionnement intentionnel : Le projet d’unRaumbuchchez Husserl entre 1892 et 1894.Philosophiques34, 2, p. 259–272.

45[45] Brisart, R. (2007\b). L’idéalisme dans la proto-phénoménologie. In [46], p. 13–24.

46[46] Brisart, R. & Maesschalck, M. (éds.) (2007\a).Idéalisme et phénoménologie. Hildesheim Zürich New York : Georg Olms.

47[47]Brisart, R. & Maesschalck, M. (2007\b). Avant-propos. In [46], p. 5–9.

48[48] Brisart, R. (2009\a). Perception, sens et vérité : La phénoménologie à l’épreuve de l’opacité référentielle.Topos2–3 (22), p. 33–47.

49[49] Brisart, R. (2009\b). La théorie des assomptions chez le jeune Husserl.Philosophiques36, 2, p. 399–425.

50[50] Brisart, R. (2011\a). Husserl et lano ready-made theory : la phénoménologie dans la tradition constructiviste.Bulletin d’analyse phénoménologique7, 1, p. 3–36 (série Actes, 4).

51[51]Brisart, R. (2011\b). Husserl et le mythe des objets.Philosophie111, p. 26–51.

52[52] Brisart, R. (2011\c). Husserl et l’affaire des démonstratifs : À propos de la référence en régime noématique.Revue philosophique de Louvain109, 2, p. 245–269.

53[53] Brisart, R. (2012). True objects and fulfilments under assumption in the young Husserl.Axiomathes22, p. 75–89.

54[54] Brisart, R. (2013). L’expérience perceptive et son passif : À propos des sensations dans le constructivisme de Husserl.Philosophie119, p. 33–63.

55[55] Brisart, R. (2015).Objects as posits from a phenomenological point of view. In :B.Leclercq, S.Richard, D. Seron(éds.),Objects and Pseudo-Objets : Ontological Deserts and Jungles from Brentano to Carnap.BostonBerlin :De Gruyter, p. 51–61.

56[56]Brisart, R. (2016). La fin du correspondantisme. In : J.-F. Lavigne & D. Pradelle (éds.),Monde, structures et objets de pensée : Recherches de phénoménologie en hommage à Jacques English. Paris : Hermann, p. 167–202.

57[57] Brisart, R. &Gauvry,C.(éds.) (2016).Perception et concept : Le conceptualisme en question.Bruxelles :Ousia.

58[58]Crane, T. (2016).Le contenu non conceptuel de l’expérience, trad. R. Brisart. In[56],p. 185–216.[T. Crane (1992). The non-conceptual content of experience. In : T. Crane (éd.),The Contents of Experience: Essays on Perception. Cambridge :Cambridge University Press, p. 136–157.]

59[59] Brisart, R. (2019\a).Textes posthumes I : Cours sur l’intentionnalité, éd. D. Seron.Bulletin d’analyse phénoménologique15, 3, p. 1–34.

60[60] Brisart, R. (2019\b).Textes posthumesII : Philosophie continentale, de Nietzsche à Heidegger, éd. D. Seron.Bulletin d’analyse phénoméno­logique15, 4, p. 1–90.

61[61] Brisart, R. (2019\c).Textesposthumes III : La contribution de Husserl à lano ready-made theory, éd. D. Seron.Bulletin d’analyse phénoméno­logique15, 5, p. 1–29.

62[62] Brisart, R. (2019\d).Textesposthumes IV : Sur la théorie de l’objet :Natorp versus Husserl, éd. D. Seron.Bulletin d’analyse phénoméno­logique15, 6, p. 1–26.

63[63] Brisart, R. (2019\e).Textesposthumes V : À propos de l’argument de la Terre-jumelle, éd. D. Seron.Bulletin d’analyse phénoménologique15, 7, p. 1–3.

64[64]Brisart, R.(2019\f).Textes posthumes VI : Leçon sur Sartre et Husserl,éd.D. Seron.Bulletin d’analyse phénoménologique15, 8,p. 1–10.

65[65] Brisart, R. (à paraître).Le dépassement du correspondantisme :De Brentano à Husserl en passant par Kant. In : D. Pradelle & P.-J. Renaudie(éd.),Intentionnalité, sens, anti-psychologisme :Hommage à Robert Brisart.Hildesheim Zürich New York : Georg Olms.

To cite this article

Denis Seron, «Bibliographie de Robert Brisart (1953-2015)», Bulletin d'Analyse Phénoménologique [En ligne], Volume 15 (2019), Numéro 9, URL : https://popups.uliege.be/1782-2041/index.php?id=1126.

About: Denis Seron

Université de Liège, FNRS

Call for papers

Permanent call-for-papers

More info