since 05 February 2011 :
View(s): 1728 (5 ULiège)
Download(s): 1022 (4 ULiège)
print        
Paul Ducros

La Terre: La théorie du géostatisme d’Edmund Husserl

Article
Open Access

Résumé

Entre le 7 et le 9 Mai 1934 Husserl écrit un texte, publié posthumément, répertorié comme Manuscrit D 17 dans les Archives Husserl et désormais très célèbre: L’archè-originaire-Terre ne se meut pas. Lié au projet d’ensemble de la Krisis, il s’efforce — dans le cadre rigoureux de la phénoménologie en tant qu’idéalisme transcendantal — de reconduire l’astronomie à sa source originaire: le corps propre se mouvant sur le sol irréductiblement immobile de la Terre. L’auteur commente ce texte en le liant au Manuscrit D 18 (notes pour la constitution de l’espace) et en le mettant en écho avec l’ensemble de l’œuvre de Husserl pour montrer comment la terre absolument immobile diffère de tout corps (y compris de la terre comme corps céleste), fonde l’espace tout en étant a-spatiale, et correspond à un archi-passé pour l’humanité entière.

Abstract

Between 7th and 9th May 1934 Husserl wrote a paper registered as manuscript D 17 and published after his death with the title "The original ark Earth does not move." In connection with his project in the Crisis, he tried in this study—in the rigorous context of phenomenology as transcendental idealism—to trace astronomy back to its original source: the lived body moving upon the immobile ground of Earth. The author discusses Husserl’s paper by relating it to manuscript D 18 (Notes on the constitution of space) and to Husserl’s whole work, in order to show in what way the absolutely immobile Earth differs from all body (including the earth as a celestial body), grounds space although being itself non-spatial, and corresponds to an original past for the entire humanity.


1SOMMAIRE

2§ 1. Le monde et l’espace, la Terre et la marche

3       a) L’a-spatialité de la Terre

4       b) L’immobilité de la marche

5§ 2. Le sol immobile de la Terre-fonds

6       a) Le Tout synthétique de la Terre : détermination formelle

7       b) Le fonds de la Terre ; fondation par les vécus phénoménologiques

8§ 3. Le devenir corps du sol et l’origine de l’astronomie

9       a) Du sol au corps

10       b) Du corps au sol

11       c) Le renversement du copernicianisme

12§ 4. Sol immobile passé et point-centre-je

13§ 5. L’« hybris » et le regard « hors du coup » du philosophe

To cite this article

Paul Ducros, «La Terre: La théorie du géostatisme d’Edmund Husserl», Bulletin d'Analyse Phénoménologique [En ligne], Numéro 5, Volume 3 (2007), URL : https://popups.uliege.be:443/1782-2041/index.php?id=171.

About: Paul Ducros

Université Paul Valéry de Montpellier

Call for papers

Permanent call-for-papers

More info