since 05 February 2011 :
View(s): 1472 (14 ULiège)
Download(s): 3493 (78 ULiège)
print        
Mahdjouba Ikram Badaoui & Abdallah Berkani

Morphologie et comparaison des appareils génitaux de deux espèces invasives Tuta absoluta Meyrick 1917 et Phthorimaea operculella Zeller 1873 (Lepidoptera: Gelechiidae)

(Volume 63 (2010) — Numéro 3 - 3e trimestre 2010)
Article
Open Access

Attached document(s)

Annexes

Résumé

En Algérie, la culture de la tomate en plein champ et sous serre, a subi des dégâts considérables, provoqués par un phytophage redoutable: la mineuse de la tomate. Ce microlépidoptère semble morphologiquement proche de la teigne de la pomme de terre; sans une identification précise, le doute reste permis. Afin de trouver une méthode de lutte efficace, l'identification de ce nouveau  bio-agresseur est essentielle. Pour ce faire, une étude de systématique des appareils génitaux nous a permis de déterminer l'insecte avec exactitude. Les extractions des génitalia sont des processus morphologiques utilisées en systématique, au niveau de l’espèce essentiellement et constituent des critères de détermination intéressants. L’abdomen des insectes est isolé du reste du corps et macéré dans une solution de potasse. Les génitalia sont ensuite séparés de l'abdomen par déchirure ou par coupure de la membrane qui relie les deux organes situés généralement à l'extrémité du huitième segment abdominal chez les mâles et du sixième ou septième chez les femelles. La comparaison entre Phthorimaea operculella Zeller et Tuta absoluta Meyrick dévoile des différences au niveau des valves, du gnathos, du vinculum et du pénis pour les organes mâles et de la bourse copulatrice et du canal copulateur pour les organes femelles.

Mots-clés : Morphologie, Morphology, T. absoluta, T. absoluta, P. operculella, Genitalia, Comparaison, P. operculella, Genitalia, Comparison

Abstract

In Algeria, the cultivation of tomato in field and greenhouse, has suffered considerable damage, caused by a redoubtable insect: tomato leaf miner. With its resemblance, this Microlepidoptera seems to be close to the potato tuber moth; without a precise identification the doubt remains possible. To find a method of control, identification of this new bio-aggressor is essential. To do so, a systematic study on the genital apparatus allowed us to determine accurately the insect. Genitalia extractions are morphological processes used in systematic and especially at species level and are interesting criteria of determination. The abdomen of insects is isolated from the rest of the body and soaked in a solution of potash. The genitalia were then separated from the abdomen by cutting or tearing of the membrane that connects the two bodies which is generally located at the end of the eighth abdominal segment in males and the sixth or seventh in females. The comparison between Phthorimaea operculella Zeller and Tuta absoluta Meyrick reveals differences in the valves, gnathos, vinculum and penis to the male organs and bursa copulatrix and copulatory canal for female organs.

To cite this article

Mahdjouba Ikram Badaoui & Abdallah Berkani, «Morphologie et comparaison des appareils génitaux de deux espèces invasives Tuta absoluta Meyrick 1917 et Phthorimaea operculella Zeller 1873 (Lepidoptera: Gelechiidae)», Entomologie faunistique - Faunistic Entomology [En ligne], Volume 63 (2010), Numéro 3 - 3e trimestre 2010, p. 191-194 URL : https://popups.uliege.be/2030-6318/index.php?id=1906.

About: Mahdjouba Ikram Badaoui

Laboratoire de Protection des Végétaux, Faculté des Sciences Exactes et des Sciences de la Nature et de la Vie, Université Abdelhamid Ibn Badis, BP 300, Mostaganem, Algérie 27000, Tél: +213 772 699 413. nadjikram@yahoo.fr.

About: Abdallah Berkani

Laboratoire de Protection des Végétaux, Faculté des Sciences Exactes et des Sciences de la Nature et de la Vie, Université Abdelhamid Ibn Badis, BP 300, Mostaganem, Algérie 27000, Tél: +213 772 699 413.