since 05 February 2011 :
View(s): 478 (22 ULiège)
Download(s): 645 (32 ULiège)
print        
Zakari Abdoul Habou, Toudou Adam, Éric Haubruge, Guy Mergeai & François J. Verheggen

Analyse de la faune entomologique associée à Jatropha curcas L. dans la région de Maradi au Sud-Est du Niger

(Volume 66 (2013))
Article
Open Access

Attached document(s)

Annexes

Résumé

Jatropha curcas L. 1753 est un arbuste de la famille des Euphorbiaceae utilisé en Afrique comme moyen de délimiter les champs. Les graines de cette plante sont riches d’une huile qui peut être utilisée comme biocarburant. L'inventaire des insectes associés aux arbustes présents dans la zone de Maradi (Sud-Est du Niger) a été conduit en alliant les méthodes de battage, piégeage et observations visuelles. Les inventaires se sont déroulés sur une période de trois mois, de Juillet à Septembre, et ont été menés en 2010 et 2011. Au total, 1.761 insectes ont été collectés sur J. curcas. Ces insectes appartiennent à 45 espèces, réparties dans 30 familles. Les Coléoptères sont les plus nombreux avec 32% des captures. Ils sont suivis des Hyménoptères (24%), Orthoptères (14%), Diptères (13%), Hétéroptères (10%) et Isoptères (4%). Parmi les insectes capturés, seuls les Hétéroptères, Orthoptères et quelques Coléoptères peuvent être nuisibles pour la culture du J. curcas au Niger.

Mots-clés : Insectes, Insects, Jatropha curcas, Niger,  diversité entomologique, Maradi, entomological diversity

Abstract

Jatropha curcas L. 1753 is a shrub belonging to the Euphorbiaceae family. It is cultivated in Africa as living fence, and for its seeds, rich in oil that can be used as biofuel. The inventory of insects associated with these shrubs present in Maradi (South-eastern Niger) was conducted by combining beating, trapping and visual observation methods. The inventories were carried out from July to September 2010 and were repeated at the same period in 2011. A total of 1.761 insects were collected on J. curcas. These insects belong to 45 different species belonging to 30 families. Coleopterans are the most numerous with 32% of captured insects, followed by Hymenopterans (24%), Orthopterans (14%), Dipterans (13%), Heteropterans (10%) and Isopterans (4%). Among the captured insects, only Heteropterans, Orthopterans and some Coleopterans can cause damage to J. curcas in Niger.

To cite this article

Zakari Abdoul Habou, Toudou Adam, Éric Haubruge, Guy Mergeai & François J. Verheggen, «Analyse de la faune entomologique associée à Jatropha curcas L. dans la région de Maradi au Sud-Est du Niger», Entomologie faunistique - Faunistic Entomology [En ligne], Volume 66 (2013), 97-107 URL : https://popups.uliege.be/2030-6318/index.php?id=2592.

About: Zakari Abdoul Habou

Unité d’Entomologie fonctionnelle et évolutive, Gembloux Agro-Bio Tech, Université de Liège, Passage des Déportés 2, B-5030 Gembloux (Belgique) et Université Abdou Moumouni de Niamey, Faculté d’Agronomie, BP 10960 (Niger)

About: Toudou Adam

Université Abdou Moumouni de Niamey, Faculté d’Agronomie, BP 10960 (Niger)

About: Éric Haubruge

Unité d’Entomologie fonctionnelle et évolutive, Gembloux Agro-Bio Tech, Université de Liège, Passage des Déportés 2, B-5030 Gembloux (Belgique)

About: Guy Mergeai

Unité de Phytotechnie tropicale et horticulture, Gembloux Agro-Bio Tech, Université de Liège, Passage des Déportés 2, B-5030 Gembloux (Belgique)

About: François J. Verheggen

Unité d’Entomologie fonctionnelle et évolutive, Gembloux Agro-Bio Tech, Université de Liège, Passage des Déportés 2, B-5030 Gembloux (Belgique). Email : entomologie.gembloux@ulg.ac.be, Tel: 0032(0)81/622287, Fax: 0032(0)81/622312.