since 05 February 2011 :
View(s): 763 (9 ULiège)
Download(s): 490 (11 ULiège)
print        
Nathalie Roullé, Gérald Domon & Éric Lucas

Variation intra-annuelle de l’effet de la structure du paysage sur le contrôle biologique des pucerons du maïs

(Volume 68 (2015))
Article
Open Access

Attached document(s)

Annexes

Résumé

La variation intra-annuelle de l’effet de la structure du paysage sur la faune agricole est encore peu connue. Afin de déterminer si l’effet de la structure du paysage sur le contrôle biologique exercé conjointement par les prédateurs aériens et les parasitoïdes varie au cours de l’été, le ratio ennemis naturels/pucerons a été suivi en 2005 et 2006, dans 37 champs de maïs, de la fin juin à la mi-septembre. Parallèlement, une cartographie du paysage a été réalisée dans les secteurs de 500 m de rayon entourant chaque site d’échantillonnage. Une analyse en composantes principales (ACP) a tout d’abord permis de vérifier si le ratio ennemis naturels/pucerons restait élevé dans les mêmes champs durant toute la saison. Puis, grâce à une sélection de variables suivie d’une partition de la variation, l’effet des zones non cultivées et celui des cultures ont été comparés à chaque date d’échantillonnage. L’étude révèle que l’effet de la structure du paysage varie fortement au cours de l’été. En début d’été, seuls les habitats cultivés semblent influencer le contrôle biologique, alors que plus tard, les habitats non cultivés ont aussi une influence. Cette étude montre également que l’effet de la plupart des caractéristiques paysagères est temporaire au cours de la saison.

Mots-clés : composition paysage, configuration spatiale paysage, parasitisme., prédation, variation intra-annuelle

Abstract

The intra-annual variations in the effects of the landscape structure on the agricultural fauna are poorly known. To investigate if landscape structure effects on aphid biological control exerced by flying predators and parasitoids vary in the summer, natural enemies/aphids ratios were monitored, in 37 cornfields, from late June to mid-September in 2005 and 2006. Landscape composition and spatial configuration were characterized within a 500 m radius of each sampling site. First, a principal component analysis was performed to verify if the natural enemies/aphids ratios remain high in the same fields all the summer long. Then, to compare the noncrop and the crop habitats effects at each sampling dates, a variable selection procedure followed by variation partitioning were performed. The study revealed that the landscape structure effects vary during the summer. At the beginning of the summer, only crop habitats seem to influence the biological control of aphids whereas later in the summer, both crop and noncrop habitats have influence. In addition, the most influent landscape characteristics changed through the summer.

Keywords : intra-annual variation, landscape composition, landscape spatial configuration, parasitism., predation

To cite this article

Nathalie Roullé, Gérald Domon & Éric Lucas, «Variation intra-annuelle de l’effet de la structure du paysage sur le contrôle biologique des pucerons du maïs», Entomologie faunistique - Faunistic Entomology [En ligne], Volume 68 (2015), URL : https://popups.uliege.be/2030-6318/index.php?id=3174.

About: Nathalie Roullé

Département des Sciences Biologiques, Université du Québec à Montréal, CP 8888, succ. Centre Ville, Montréal, Québec, H3C 3P8, Canada. E-mail: nathalieroulle@gmail.com; Tel: (+1) 514 274 8028; Fax: (+1) 514 987 4647

About: Gérald Domon

Chaire en paysage et environnement, Faculté de l'aménagement, Université de Montréal, C.P. 6128, succ. Centre ville, Montréal, Québec, H3C 3J7, Canada.

About: Éric Lucas

Département des Sciences Biologiques, Université du Québec à Montréal, CP 8888, succ. Centre Ville, Montréal, Québec, H3C 3P8, Canada.