since 05 February 2011 :
View(s): 73 (40 ULiège)
Download(s): 0 (0 ULiège)
print        
Pierre-Nicolas LIBERT

Deux espèces d’Ichneumonidae appartenant à deux sous-familles inédites en Belgique : Diacritus aciculatus (van Vollenhoven, 1878) (Diacritinae) et Phrudus monilicornis Bridgman, 1886 (Phrudinae) et confirmation de la présence de Brachycyrtus ornatus Kriechbaumer, 1880 (Brachycyrtinae) sur notre territoire

Article
Open Access

Attached document(s)

Version PDF originale

Editor's Notes

Reçu le 25 février 2019, accepté le 17 juillet 2019

Résumé

Deux espèces d’Ichneumonidae (Hymenoptera) sont identifiées pour la première fois en Belgique: Diacritus aciculatus (van Vollenhoven, 1878) et Phrudus monilicornis Bridgman, 1886. Leurs sous-familles, respectivement les Diacritinae et les Phrudinae, sont aussi nouvellement citées pour la Belgique. Une première carte de répartition est présentée pour Diacritus aciculatus (van Vollenhoven, 1878).

La présence de Brachycyrtus ornatus Kriechbaumer, 1880 (Brachycyrtinae) est confirmée sur notre territoire.

Mots-clés : Ichneumonidae, Brachycyrtinae, Diacritinae, Phrudinae, Brachycyrtus, Diacritus, Phrudus, données faunistiques, nouvelles occurrences, carte de répartition

Abstract

Two Ichneumonidae species are recorded for the first time in Belgium: Diacritus aciculatus (van Vollenhoven, 1878) and Phrudus monilicornis Bridgman, 1886. Their subfamilies, respectively Diacritinae and Phrudinae, are also newly recorded from Belgium. A first distribution map is presented for Diacritus aciculatus (van Vollenhoven, 1878).

The presence of Brachycyrtus ornatus Kriechbaumer, 1880 (Brachycyrtinae) is confirmed in our land.

Keywords : Ichneumonidae, Brachycyrtinae, Diacritinae, Phrudinae, Brachycyrtus, Diacritus, Phrudus, faunistic data, new records, distribution map

INTRODUCTION

1En parcourant les collections belges d’Ichneumonidae afin d’effectuer un recensement de quelques sous-familles particulières (Acaenitinae, Pimplinae, Poemeniinae, Rhyssinae et Xoridinae), nous avons plusieurs fois identifié l’espèce Diacritus aciculatus (van Vollenhoven, 1878) de la sous-famille des Diacritinae. Par ailleurs, en poursuivant l’étude de l’entomofaune du village de Somal situé en Famenne belge (Libert, 2011; Libert & Magis, 2016), deux autres espèces, Brachycyrtus ornatus Kriechbaumer, 1880 (Ichneumonidae : Brachycyrtinae) et Phrudus monilicornis Bridgman, 1886 (Ichneumonidae : Phrudinae) ont également été découvertes. Diacritus aciculatus (van Vollenhoven, 1878) et Phrudus monilicornis Bridgman, 1886 ainsi que les sous-familles auxquelles elles appartiennent, sont nouvelles pour la Belgique tandis qu’il s’agit de la troisième occurrence de l’espèce Brachycyrtus ornatus Kriechbaumer, 1880 (Verheyde & Soos, 2018).

MATÉRIEL et MÉTHODE

2Le matériel étudié de l’espèce D. aciculatus a été recherché dans les collections des institutions et des entomologistes suivants : Institut royal des Sciences naturelles de Belgique (Bruxelles ; IRSNB), Université de Liège - Gembloux Agro-Bio Tech (Gembloux ; Gbx-ABT), Université de Liège - Musée de Zoologie (Liège ; ULg-MZ), Université de Liège - Station scientifique des Hautes-Fagnes (Mont Rigi ; ULg-Rigi), Musée de Zoologie de Mons (Mons ; Mons-MZ), Centre wallon de Recherches agronomiques (Gembloux ; CRA-W), Institut provincial d'Enseignement agronomique (La Reid ; IPEA), Haute Ecole Provinciale du Hainaut – Condorcet (Ath ; HEPH-ATH), Université Mons-Hainaut (Mons ; UMONS), collections particulières de Messieurs J-Y. Baugnée, L. Crevecoeur, A. Henrard, G. Miessen, J. Ravoet et Ph. Wegnez.

3L’identification des sous-familles des Brachycyrtinae et des Diacritinae se fait aisément avec la clé de Broad (2011). L’espèce Brachycyrtus ornatus peut être identifiée avec la révision du genre par Walkley (1956). Phrudus monilicornis fut identifié par Martin Schwarz (Kirchschlag, Autriche) dans un lot de Cryptinae que l’auteur lui avait soumis à révision.

RÉSULTATS

Brachycyrtus ornatus Kriechbaumer, 1880 (Figure 1)

4Cette espèce appartient aux Brachycyrtinae, sous-famille d’Ichneumonidae ne comprenant que le genre Brachycyrtus Kriechbaumer et 22 espèces de répartition essentiellement orientale, afrotropicale et néotropicale (Yu et al., 2012). Seule l’espèce Brachycyrtus ornatus Kriechbaumer, 1880 est présente en Europe. Initialement, le genre Brachycyrtus Kriechbaumer fut associé aux Cryptinae (Kriechbaumer, 1880), puis aux Tryphoninae (Pfankuch, 1912) ou aux Ophioninae (Roman, 1915). En 1919, Viereck créa la sous-famille des Brachycyrtinae. Ensuite, Brachycyrtus Kriechbaumer fut de nouveau placé parmi les Tryphoninae (Ceballos, 1942) puis une fois encore dans les Cryptinae (Walkley, 1956) et dans les Labeninae par Townes (1969). Finalement, suite aux analyses cladistiques menées par Wahl et Gauld (1998), le genre fut replacé dans les Brachycyrtinae. Bien que très typée et assez facilement reconnaissable sur le terrain, deux femelles de l’espèce n’ont été découvertes que très récemment : en 2018 à Malines (Province d’Anvers) et en 2019 à Dorent (Province de Flandre orientale) (Verheyde & Soos, 2018).

Image 100000000000012C0000011ACA7FA80CB5D50A80.jpg

5Figure 1 : Brachycyrtus ornatus Kriechbaumer, 1880 ♀ en provenance de Suède (Karlsson & Magnusson, 2011).

6Matériel : Somal, 10.vii.2015, 1 ♂, sur végétation herbacée, chemin forestier, Libert rec.

7Hôtes : Le peu d’informations disponibles donnent le genre Brachycyrtus Kriechbaumer comme parasite de Chrysopidae (Nevroptera) (Yu et al., 2012). Aporia crataegi (Linnaeus, 1758) (Lepidoptera : Pieridae) a néanmoins été cité comme hôte de B. ornatus (Kusigemati, 1988).

8Répartition : Holarctique, elle est connue des pays suivants : Allemagne, Autriche, Bulgarie, Canada, Croatie, Espagne, États-Unis, France, Hongrie, Iran, Japon, Macédoine, Mexique, Moldavie, Pays-Bas, Pologne, République Tchèque, Roumanie, Suède, ex-Tchécoslovaquie, Turquie, ex-Yougoslavie (Yu et al., 2012 ; Vas, 2013 ; Verheyde & Soos, 2018).

Diacritus aciculatus (van Vollenhoven, 1878) Belg. sp. nov. (Figure 2)

9Initialement, l’espèce fut rattachée aux Pimplinae (van Vollenhoven, 1878). C’est Townes et al. (1965) qui créeront la sous-famille des Diacritinae. Au niveau mondial, cette sous-famille ne comprend que trois genres et six espèces (Yu et al., 2012) :

10- Daschiana Koçak & Kemal, 2009 avec l’espèce néarctique D. preclara (Dasch, 1992).

11- Diacritus Förster, 1869 avec les espèces D. aciculatus (van Vollenhoven, 1878) de répartition paléarctique, D. incompletus Momoi, 1966 de répartition est-paléarctique et D. muliebris (Cresson, 1868) de répartition néarctique.

12- Ortholaba Townes, 1969 avec les espèces O. tenuis Townes, 1969 et O. laevis Sun & Sheng, 2006 toutes deux de répartition est-paléarctique.

Image 100000000000037F0000026B02E4AB12C086FD72.jpg

13Figure 2 : Diacritus aciculatus (van Vollenhoven, 1878) ♀ (Natural History Museum, 2017).

14Matériel : Total : 25 ♂, 36 ♀. Auderghem, Jardin Massart, 18-26.vi.2015, 1 ♂, piège Malaise 1 Pauly rec. (coll. IRSNB) ; 18-26.vi.2015, 1 ♂, piège Malaise 2, Pauly rec. (coll. IRSNB) ; 9-15.vii.2015, 7 ♀, piège Malaise 1, Pauly rec. (coll. IRSNB); 27.vi – 1.vii.2015, 1 ♀, bac jaune, Pauly rec. (coll. IRSNB) ; 27.vi – 1.vii.2015, 2 ♂, piège Malaise 1, Pauly rec. (coll. IRSNB) ; 16-22.vii.2015, 2 ♀, piège Malaise 1, Pauly rec. (coll. IRSNB) ; 6-13.vii.2017, 1 ♀, piège Malaise 4, Pauly rec. (coll. IRSNB) ; 6-13.vii.2017, 1 ♀, piège Malaise 6, Pauly rec. (coll. IRSNB) ; Boistfort [Watermael-Boitsfort], 23.vi.1984, 1 ♂ (coll. Gbx-ABT) ; Daknam [Lokeren], 12.vii.2000, 1 ♀ (coll. IRSNB) ; Gembloux, 19-26.viii.1986, 4 ♀ (coll. Gbx-ABT) ; Hoegaarden, Melderbos, 28.vi.2009, 1 ♂, 1 ♀, piège Malaise , Ravoet rec. (coll. IRSNB); 12.vii.2009, 2 ♂, 2 ♀, piège Malaise , Ravoet rec. (coll. IRSNB) ; 27.vii.2009, 1 ♀, piège Malaise , Ravoet rec. (coll. IRSNB) ; Jupille [Liège], 16.vii.1944, 1 ♂, Phidias aciculatus Theunissen det., Diacritus aciculatus, Leclercq det. (coll. Gbx-ABT) ; Logne [Ferrières], MOMRFR88, 2-13.viii.1990, 1 ♀, bac blanc, Detry rec. (coll. IRSNB) ; 13-27.viii.1990, 2 ♀, bac blanc, Detry rec. (coll. IRSNB) ; Meeuwen [Oudsbergen], Dorpermolen, 22-29.vi.2008, 4 ♀, piège Malaise, Crèvecoeur rec. (coll. IRSNB) ; 29.vi - 6.vii.2008, 1 ♀, piège Malaise, Crèvecoeur rec. (coll. IRSNB) ; 6-13.vii.2008, 1 ♀, piège Malaise, Crèvecoeur rec. (coll. IRSNB) ; Ottignies, 3-10.vii.1982, 1 ♂, piège Malaise, Dessart rec. (coll. IRSNB) ; ; 10-17.vii.1982, 1 ♀, piège Malaise, Dessart rec. (coll. IRSNB) ; 27.vii - 3.viii.1982, 1 ♂, piège Malaise, Dessart rec. (coll. IRSNB) ; 25.vi - 2.vii.1983, 1 ♂, piège Malaise, Dessart rec. (coll. IRSNB) ; Oudenaarde, Bos t’Ename, 11-25.vii.2015, 1 ♂, 5 ♀ (coll. IRSNB) ; Tilff [Esneux], Brialmont, 3-4.vii.1986, 1 ♂, Magis rec. (coll. Gbx-ABT) ; 20-21.vii.1986, 1 ♂, bac jaune, Magis rec. (coll. Gbx-ABT) ; Voeren, Voerstreek, TWOL, bosaanplant, 14.vi.2003, 10 ♂, piège Malaise, Dekoninck rec. (coll. IRSNB) .

15Diacritus aciculatus (van Vollenhoven, 1878) est la seule espèce de la sous-famille présente en Europe.

16Hôtes : inconnus.

17Répartition : Paléarctique, elle est connue des pays suivants : Allemagne, Autriche, Biélorussie, Bulgarie, Corée du Sud, Finlande, France, Géorgie, Grande-Bretagne, Irlande, Italie, Japon, Lituanie, Pays-Bas, Pologne, République Tchèque, Roumanie, Russie, Slovaquie, Suède (Yu et al., 2012; Di Giovanni et al. 2015 ; Jin-Kyung et al., 2015).

Image 1000020100000513000004258085C4F2348482A7.png

18Figure 3 : Répartition de Diacritus aciculatus (van Vollenhoven, 1878) en Belgique (Fonds de plan : Régions naturelles).

19Note : L’espèce est restée très discrète vu le peu de données anciennes (Figure 1). Presque toutes les captures récentes sont issues de piégeages (bacs jaunes ou pièges Malaise), ce qui pourrait signifier qu’il s’agirait d’une espèce que l’on trouve plus facilement au ras du sol ou parmi la végétation herbacée basse. Ce type de piège est d’ailleurs efficace dans la capture de Polysphinctini (Ichneumonidae : Pimplinae), petites espèces parasites d’araignées.

Phrudus monilicornis Bridgman, 1886 Belg. sp. nov. (Figure 4)

20Le genre et l’espèce furent décrits par Bridgman en 1886. Sous les conseils de son confrère Carl Gustav Thomson, il les rapprocha de la sous-famille des Tryphoninae (Bridgman, 1886). La sous-famille des Phrudinae, à laquelle l’espèce est actuellement rattachée, fut créée par Townes & Townes en 1949. A ce jour, elle totalise 7 genres pour 29 espèces (Yu et al., 2012).

21Matériel : Somal, 25.vi.2010, 1 ♀, sur fenêtre, intérieur maison, Libert rec.

22Hôtes : Les informations disponibles sont très parcellaires et donnent l’espèce comme parasite de Bombus pascuorum (Scopoli, 1763) et Bombus lapidarius (Linnaeus, 1758) (Hymenoptera : Apidae) (Kasparyan & Khalaim, 2007).

23Répartition : Paléarctique, elle est connue des pays suivants : Allemagne, Autriche, Bulgarie, Chine, Finlande, France, Grande-Bretagne, Hongrie, Irlande, Kirghizistan, Norvège, Pays-Bas, Pologne, République Tchèque, Roumanie, Russie, Suède, Suisse, ex-Tchécoslovaquie, Ukraine (Yu et al., 2012).

Image 100000000000027F000001AC750BFF90E8E61D41.jpg

24Figure 4 : Phrudus monilicornis Bridgman, 1886 ♀ en provenance de Bavière (Allemagne) (Schmidt S., Zoologische Staatssammlung München, http://v3.boldsystems.org/)

REMERCIEMENTS

25Nous remercions Wouter Dekoninck (IRSNB, Bruxelles) pour nous avoir précisé certaines données de localité. Merci également à Martin Schwarz (Autriche) pour avoir identifié le spécimen de Phrudus monilicornis perdu au milieu d’un ensemble de Cryptinae. Enfin merci à tous les responsables de la gestion des collections dans les institutions scientifiques belges pour nous avoir ouvert les portes de leurs établissements : Y. Gérard (Bruxelles ; IRSNB), J. Bortels (Gembloux ; Gbx-ABT), P. Lays (Liège ; ULg-MZ), L. Leclercq (Mont Rigi ; ULg-Rigi), B. Pasture (Mons ; Mons-MZ), C. Fassotte (Gembloux ; CRA-W), J. Fagot (La Reid ; IPEA), J.-B. Dutrifoy (Ath ; HEPH-ATH), P. Rasmont (Mons ; UMONS) ainsi que les dépositaires de collections particulières J-Y. Baugnée, L. Crevecoeur, A. Henrard, G. Miessen, J. Ravoet et Ph. Wegnez.

Bibliographie

Bridgman J.B. (1886). Further additions to the Rev. T.A. Marshall's catalogue of British Ichneumonidae. Transactions of the Entomological Society of London 1886, pp. 335-373.

Broad G. (2011). Identification key to the subfamilies of Ichneumonidae (Hymenoptera). Biological Records Centre, Wallingford.

http://www.brc.ac.uk/downloads/ichneumonidae_subfamily_key.pdf (visité le 10/10/2018).

Ceballos G. (1942). Las tribus de los himenópteros de España. Instituto Español de Entomología, Madrid, 421 pp.

Di Giovanni F., Reshchikov A., Riedel M., Diller E. & Schwarz M. (2015). New records of Ichneumonidae (Hymenoptera) for the Italian fauna. Biodiversity Data Journal 3, e5057. Doi: 10.3897/BDJ.3.e5057

Jin-Kyung C., Jong-Chul J., GuKhyang K. & Jong-WooK L. (2015). New records of ten species of the family Ichneumonidae (Hymenoptera) from South Korea. Animal Systematics, Evolution and Diversity 31 (2), pp. 67-76. Doi: 10.5635/ASED.2015.31.2.067

Karlsson D. & Magnusson P. (2011). Brachycyrtinae (Hymenoptera: Ichneumonidae), ny underfamilj Brokparasitsteklar för Sverige. Entomologisk Tidskrift 132(1), pp. 51-54. [en Suédois]

Kasparyan D.R. & Khalaim A.I. (2007). 16. Subfamily Phrudinae. In “Key to the insects of Russian Far East”. Vol. IV. Neuropteroidea, Mecoptera, Hymenoptera. Pt 5. pp. 562-565. Vladivostok. [en Russe]

Kriechbaumer J. (1880) Brachycyrtus, novem genus Cryptidarum. Correspondenz-Blatt des Zoologische-Meneralogischen Vereines in Regensburg 34, pp. 161-164.

Kusigemati K. (1988). Parasitoid wasp Ichneumonidae for Japanese butterflies. Satsuma 37(100), pp. 149-160. [en Japonais]

Libert P.-N. & Magis N. (2016). Contribution à la connaissance de l'entomofaune d’un village famennien. II. Symphyta (Hymenoptera). Faunistic entomology 69(1), p. 3-20.

Libert P.-N. (2011). Contribution à la connaissance de l'entomofaune d'un village famennien. I. Cryptinae (Hymenoptera : Ichneumonidae). Faunistic entomology 63(2), p. 47-82.

Natural History Museum (2017). Dataset: Collection specimens. Resource: Specimens. Natural History Museum Data Portal (data.nhm.ac.uk). Doi: 10.5519/0037274

Pfankuch K. (1912). Aus der Ichneumonologie (Hym.). Deutschen Entomologischen Zeitschrift 1912 (4), pp. 456-459.

Roman A. (1915). Results of Dr. E. Mjöbergs Swedish scientific expeditions to Australia 1910-13. I. Schlupfwespen. Arkiv för Zoologici 9(9), pp. 1-18.

Townes H.K. & Townes M. (1949). A revision of the genera and of the American species of Tryphoninae Part I. Annals of the Entomological Society of America 42, pp. 321-395.

Townes H.K. (1969). The genera of Ichneumonidae, part 1. Memoirs of the American Entomological Institute 11, pp. 1-300.

Townes H.K., Momoi S. & Townes M. (1965). A catalogue and reclassification of the eastern Palearctic Ichneumonidae. Memoirs of the American Entomological Institute 5, pp. 1-661.

van Vollenhoven, S.C. Snellen (1878). Espèces nouvelles ou peu connues d’Hyménoptères térébrants. Tijdscrift voor Entomologie 21, pp. 153-177.

Vas Z. (2013). First records of three ichneumon wasp species in Hungary (Hymenoptera: Ichneumonidae). Folia Entomologica Hungarica 74, pp. 189-194.

Verheyde F. & Soos J. (2018). First report in Belgium of Brachycyrtus ornatus Kriechbaumer, 1880, with remarks on the phenology, sex distribution and ecology (Hymenoptera: Ichneumonidae: Brachycyrtinae). Bulletin de la Société royale belge d’Entomologie 154, pp. 250-254.

Viereck H.L. (1919). A list of families and subfamilies of the Ichneumon-flies in the superfamily Ichneumonoidea. Additions and corrections. Proceedings of the Biological Society of Washington 32, p. 198.

Wahl D.B. & Gauld I.D. (1998). The cladistics and higher classification of the Pimpliformes (Hymenoptera : Ichneumonidae). Systematic Entomology 23, pp. 265-298.

Walkley L.M. (1956). A tribal revision of the brachycyrtine wasps of the world (Cryptinae-Ichneumonidae). Proceedings of the United States National Museum 106, pp. 315-329.

Yu D.S., van Achterberg C. & Horstmann K. (2012). World Ichneumonoidea 2011 - Taxonomy, Biology, Morphology and Distribution. DVD/CD. Taxapad. Vancouver, Canada. www.taxapad.com.

To cite this article

Pierre-Nicolas LIBERT, «Deux espèces d’Ichneumonidae appartenant à deux sous-familles inédites en Belgique : Diacritus aciculatus (van Vollenhoven, 1878) (Diacritinae) et Phrudus monilicornis Bridgman, 1886 (Phrudinae) et confirmation de la présence de Brachycyrtus ornatus Kriechbaumer, 1880 (Brachycyrtinae) sur notre territoire», Entomologie faunistique - Faunistic Entomology [En ligne], Volume 72 (2019), URL : https://popups.uliege.be:443/2030-6318/index.php?id=4619.

About: Pierre-Nicolas LIBERT

Collaborateur scientifique pour Université de Liège, Gembloux Agro-Bio Tech, Unité d’Entomologie fonctionnelle et évolutive (Prof. Frédéric Francis). Passage des Déportés 2, B-5030 Gembloux (Belgium).Correspondance personnelle : rue de Ramezée, 8, B-5377 Somal (Belgium).E-mail : libert-danckers@skynet.be