since 05 February 2011 :
View(s): 1050 (3 ULiège)
Download(s): 622 (9 ULiège)
print        
Marc Delbol

Liste partielle des Ceutorhynchini (Curculionidae: Ceutorhynchinae) de Belgique (Part. 1)

(volume 61 (2008) — numéro 3)
Article
Open Access

Attached document(s)

Annexes

Editor's Notes

Reçu le 22 février 2008, accepté le 25 juillet 2008

Résumé

Dans les limites de notre territoire, l’ancien genre Ceutorhynchus a été éclaté en 14 genres, comportant 80 espèces établies et 16 espèces susceptibles de s’y rencontrer, un historique des modifications est détaillé, la sélection trophique est abordée, ainsi qu’une liste des espèces présentes ou pouvant se rencontrer en Belgique.

Mots-clés : Coleoptera, Curculionidae, Liste, Plante hôte, Ravageur, Cécidie, Coleoptera, List, Curculionidae, host plant, Devastating, Cecidie

Abstract

Within the limits of our territory, the former genus Ceutorhynchus was fragmented into 14 genera, containing 80 recorded species and 16 expected species, a history of the modifications is detailed, the trophic selection is approached, as well as a list of the present species occurring in Belgium.


1. INTRODUCTION

1Le genre Ceutorhynchus ayant été maintes fois remanié, il nous a paru opportun de présenter les modifications apportées à celui-ci depuis la monographie d’A. Hustache, qui fut le premier à présenter un travail d’ensemble pour les espèces françaises.

2Un tableau par famille des plantes hôtes attaquées a également été inséré, afin de faciliter une vue globale du végétal attaqué.

3Enfin une liste des espèces distribuées ou potentiellement présentes en Belgique est détaillées, l’ordre alphabétique à été retenu pour une consultation plus aisée, cette liste sera utile aux personnes qui n’ont pas eu la possibilité de connaître les modifications apparues depuis la publication par Tempère & Péricart en 1989 du supplément de la faune de France d’A. Hoffmann.

4Chronologiquement, les changements taxonomiques du genre Ceutorhynchus ont commencé en 1925, à cette date A. Hustache dans sa faune Franco-Rhénane des Curculionidae, divisait le genre Ceutorhynchus en deux groupes, à savoir le sous genre Sirocalus Heyden 1906 et le sous genre Ceutorhynchus Germar 1824, ce dernier étant divisé pour les espèces avec les ongles simples et celles avec les ongles appendiculés (Hustache 1925: 96).

5En 1954, A. Hoffmann dans sa faune de France des Curculionidae, reconnaissait pour le genre Ceutorhynchus les sous genres Calosirus Thomson 1859, Thamiocolus Thomson 1859, Mogulones Reitter 1916, Hadroplontus Thomson 1859, Ethelcus Reitter 1916, Glocianus Reitter 1916, Oprohinus Reitter 1916, Ceutorhynchus Germar 1824, Dionoremus Reitter 1916 et enfin Marklissus Reitter 1916 (Hoffmann 1954: 880).

6En 1969, E. Derenne écrivit un manuscrit sur les Curculionidae de Belgique, celui-ci ne fut jamais édité. Il suivait à peu de chose prés la classification d’A. Hoffmann.

7En 1978, G. Tempère dans son catalogue des Curculionidae de France, reconnaissait les genres Thamiocolus Thomson 1859, Ceutorhynchus Germar 1824, Calosirus Thomson 1859, Sirocalodes Voss 1958, Neosirocalus Neresheimer & Wagner 1938 (Tempère 1978: 128 et 163).

8En 1983, Freude et al. dans la faune d’Europe centrale, reconnaissaient le genre Thamiocolus Thomson 1859, Sirocalodes Voss 1958, Calosirus Thomson 1859, Neosirocalus Neresheimer & Wagner 1938, et pour le genre Ceutorhynchus Germar 1824, les sous genres Mogulones Reitter 1916, Hadroplontus Thomson 1859, Datonychus Wagner 1944, Microplontus Wagner 1944, Boraginobius Wagner 1944, Orethelcus Reitter 1916, Oprohinus Reitter 1916, Neoglocianus Dieckmann 1972, Ceutorhynchus Germar 1824, Glocianus Reitter 1916, Parethelcus Wagner 1943 (Freude et al. 1983: 206).

9En 1989, G. Tempère & J. Péricart dans le tome quatre de la faune de France reconnaissaient les sous genres Calosirus Thomson 1859, Sirocalodes Neresheimer & Wagner 1938, Neosirocalus Neresheimer & Wagner 1938, Thamiocolus Neresheimer & Wagner 1938, Ceutorhynchus Germar 1824, le reste étant considéré incertae sedis (Tempère & Péricart 1989: 206).

10En 1994, Freude et al. dans son supplément de la faune d’Europe centrale élevèrent les sous genres Oprohinus Reitter 1916, Parethelcus Wagner 1943, Neoglocianus Dieckmann 1972, Glocianus Reitter 1916, Datonychus Wagner 1944, Microplontus Wagner 1944, Neosirocalus Neresheimer & Wagner 1938 et Hadroplontus Thomson 1859 au rang de genre. Le sous genre Orethelcus Reitter 1916 tombant en synonymie du genre Ethelcus Reitter 1916 et le sous genre Boraginobius Wagner 1944 tombant en synonymie du genre Mogulones Reitter 1916 (Freude et al. 1994: 287-293).

11En 1999, le Dr M. Alonzo-Zarazaga & Ch. Lyal éditèrent le catalogue mondial des familles et genres de Curculionoidea.

12En 2002, la liste de références des Curculionidae de la France métropolitaine, éditée par l’Opie et hébergée par l’INRA sur son site, reconnaissait le genre Ceutorhynchus, avec les sous genres Calosirus Thomson 1859, Sirocalodes Neresheimer & Wagner 1938, Neosirocalus Neresheimer & Wagner 1938, Thamiocolus Neresheimer & Wagner 1938, et Ceutorhynchus Germar 1824.

13Depuis 2002, les auteurs de Fauna Europaea reconnaissent les genres suivants: Thamiocolus Neresheimer & Wagner 1938, Sirocalodes Voss 1958, Calosirus Thomson 1859, Mogulones Reitter 1916, Hadroplontus Thomson 1859, Datonychus Wagner 1944, Microplontus Wagner 1944, Ethelcus Reitter 1916, Oprohinus Reitter 1916, Neoglocianus Dieckmann 1972, Ceutorhynchus Germar 1824, Glocianus Reitter 1916, Parethelcus Wagner 1943, Ranunculiphilus Dieckmann 1969. Cette reconnaissance suit le catalogue mondial des familles et genres de Curculionoidea du Dr Alonzo-Zarazaga & Lyal (1999).

14En 2004, E. Colonnelli édita le catalogue mondial des Ceutorhynchinae.

15A ce jour de plus en plus d’entomologistes européens suivent la nomenclature de Fauna Europaea. En l’absence d’une faune de Belgique et d’un renouvellement de la faune de France, nous suivrons donc celle-ci.

16Sélection trophique

17La plus part des Ceutorhynchus sont polyphages, mais certaines espèces ont un régime alimentaire spécialisé, c’est à dire oligophage (plantes d’un même genre ou de genres très proches), ou parfois monophage (plantes d’une même espèce ou d’espèces très proches), ce régime particulier apparaît surtout au niveau de la famille du végétal attaqué (Hoffman, 1954; Tempère & Péricart, 1989).

18Onze familles de plantes hôtes sont attaquées, elles appartiennent presque exclusivement au clade Magnoliopsides (Dycotylédone), avec une exception pour la famille des Liliaceae du clade Liliopsides (Monocotylédone).

19Pour quelques espèces, de nombreux travaux ont été publiés et les dommages à l’agriculture sont bien connus, comme par exemple Ceutorhynchus assimilis Paykull, dont les adultes provoquent des blessures aux plantes attaquées, ce qui favorise la ponte du diptère Cécidomyie des siliques (Dasineura brassicae Winn), la qualité des récoltes se trouvant amoindrie (Organisation Européenne et Méditerranéenne pour la Protection des Plantes: 1998).

20L’exemple cité n’est pas exhaustif, car suite à des facteurs favorables (hiver clément, victus abondant), une espèce dite localisée et/ou non invasive peut devenir prodigieusement invasive, et de ce fait devenir un ravageur potentiel.

21Les larves de diverses espèces en attaquant la plante hôte peuvent provoquer des cécidies ou un renflement du tissu non cécidiforme, ce qui occasionne un rabougrissement puis la mort de la plante. D’après J. Béguinot (2003), la galle est produite par l’action conjuguée de deux patrimoines génétiques indépendants entrant localement en interaction. La structure d’une galle correspond à une manifestation particulière du patrimoine génétique de l’espèce végétale concernée (qui ne se serait pas exprimée autrement), l’évolution de cette morphogénèse végétale est exclusivement sous la dépendance du comportement de l’animal-inducteur (mère pondeuse et larve-locataire de la galle) et donc du patrimoine génétique de ce dernier. Cette cécidie peut être neutralisée sur un végétal aquatique par l’action solvante de l’eau (Hoffman 1954).

22Les espèces connues pour provoquer une cécidie sont:

  • Ceutorhynchus assimilis Paykull 1792

  • Ceutorhynchus atomus Boheman 1845

  • Ceutorhynchus carinatus Gyllenhal 1837

  • Ceutorhynchus chalybaeus Germar 1824

  • Ceutorhynchus gallorhenanus F. Solari 1949

  • Ceutorhynchus griseus C. Brisout 1869

  • Ceutorhynchus hirtulus Germar 1824

  • Ceutorhynchus inaffectatus Gyllenhal 1837

  • Ceutorhynchus minutus Reich 1797

  • Ceutorhynchus napi Gyllenhal 1837

  • Ceutorhynchus obstrictus (Marsham 1802)

  • Ceutorhynchus pallidactylus (Marsham 1802)

  • Ceutorhynchus pectoralis Weise 1895

  • Ceutorhynchus plumbeus C. Brisout 1869

  • Ceutorhynchus rapae Gyllenhal 1837

  • Ceutorhynchus sulcicollis (Paykull 1800)

  • Sirocalodes quercicola (Paykull 1792).

23Les espèces connues pour provoquer un renflement non cécidiforme sont:

  • Calosirus apicalis (Gyllenhal 1827)

  • Calosirus terminatus (Herbst 1795)

  • Mogulones crucifer (Pallas 1771)

  • Parethelcus pollinarius (Forster 1771)

  • Sirocalodes depressicollis (Gyllenhal 1813).

24On remarquera en consultant le tableau des familles de plantes hôtes attaquées par les Ceutorhynchus que la plupart des espèces n’attaquent, en général, qu’une seule famille végétale, ce qui prouve bien une spécialisation trophique de l’ancien genre.

2. MATÉRIEL ET MÉTHODES

25La chorologie est succincte du fait que les Curculionidae ont été peu étudiés en Belgique (sauf pour le petit nombre d’espèces commettant des ravages aux cultures) et que très peu de publications sur leurs collectes furent faites. De ce fait la distribution est provisoire et ne reflète pas la réalité, des listes complémentaires devront naturellement se greffer à celle ci.

26Les références proviennent des collections de Messieurs J. Beaulieu, Guy Lhost, J. Michel Lempereur, Marc Delbol, les données sur fiches de Messieurs Segeers et J. Beaulieu qui ne sont pas dans sa collection, ainsi que les données du manuscrit de Monsieur Emile Derenne. Les espèces qui sont susceptibles de se rencontrer sur le territoire ont été mises entre crochets pour plus de facilité à la lecture.

3. LISTE DES GENRES APRÈS ÉCLATEMENT DE L’ANCIEN GENRE CEUTORHYNCHUS GERMAR

3.1. Calosirus Thomson 1859

27Sur les Apiaceae.

28C. apicalis (Gyllenhal 1827)

29Ethologie.- Apium graveolens L. (Céleri),

30Heracleum spondylium L. (Berce commune),

31Petroselium sativum Hoff. (Persil cultivé).

32Phénologie.- Avril à juillet.

33Distribution.- Namur: Mariembourg, viii.1967 (Van Bellingen); Wellin, viii.1937 (Guillaume). Anvers: Heist-op-den-Berg, vi.1924 (Vreurick); Zoerle-Parwijs, vii.1938 (E. Derenne).

34C. terminatus (Herbst 1795)

35Ethologie.- Anthriscus cerefolium L. (Cerfeuil cultivé), Apium graveolens L. (Céleri), Chaerophyllum temulum L. (Cerfeuil penché), Petroselium sativum Hoff. (Persil cultivé), Sium angustifolium L. (Berce à larges feuilles).

36Phénologie.- Juin à septembre.

37Distribution.- E. Derenne signale l’espèce de Belgique sans autre indication, nous ne l’avons pas vue, connue de toute la France.

3.2. Ceutorhynchus Germar 1824

38Sur les Brassicaceae et Resedaceae.

39C. cochleariae (Gyllenhal 1813

40Ethologie.- Cardamine amara L. (Cardamine amère), Cardamine pratensis L. (Cardamine des prés), Cochlearia officinalis L. (Cochléaire officinale), Lunaria rediviva L. (Lunaire vivace).

41Phénologie.- Avril à juin.

42Distribution.- Hainaut: Jamioulx, v.1980 (J. Beaulieu); Landelies, v.1971 (J. Beaulieu). Namur: Anhée, v.1971 (J. Beaulieu); St Aubin, ix.1986 (M. Delbol); Walcourt, vi.1984 (M. Delbol). Luxembourg: Han sur Lesse, v.1970 (J. Beaulieu). Limbourg: Stockrooie, viii.2003 (M. Delbol).

43C. alliariae H. Brisout 1860

44Ethologie.- Alliaria petiolata (Bieb.) Cavara & Grande (Alliaire officinale).

45Phénologie.- Avril à septembre.

46Distribution.- Hainaut: Faulx les tombes, viii.1980 (J. Beaulieu); Jumet, vi.2000 (M. Delbol); Loverval, v.1974 (J. Beaulieu), viii.1981 (M. Delbol). Namur: Dourbes, vii.1979 (J. Beaulieu); Houyet, vii.1985 (J. Beaulieu); Oret, iv.1985 (J. Beaulieu); Treignes, v.1981 (J. Beaulieu); Vaucelles, v.1983 (M. Delbol).

47C. obstrictus (Marsham 1802) (synonyme: assimilis Fabricius 1792 not Paykull 1792)

48Ethologie.- Sur de nombreuses Crucifères spontanées ou cultivées.

49Phénologie.- Fin mars à mai puis de juillet à septembre.

50Distribution.- Hainaut: Landelies, v.1971 (J. Beaulieu); Jumet, vi.2000 (M. Delbol). Namur: Dinant tamisage, ii.2005 (Y. Baugnée); Eprave, iv.2004 (M. Delbol); Gauchenée, v.2003 (M. Delbol); Gesves, viii.1980 (Jean Beaulieu); Mazée, vii.1983 (J. Beaulieu); Resteigne, v.2006 (M. Delbol). Luxembourg: Ethe, viii.1981 (J. Beaulieu).

51C. constrictus (Marsham 1802)

52Ethologie.- Alliaria petiolata (Bieb.) Cavara & Grande (Alliaire officinale).

53Phénologie.- Avril à mi juin.

54Distribution.- Hainaut: Landelies, v.1972 (J. Beaulieu); Loverval, v.1984 (J. Beaulieu), v.2000 (M. Delbol); Sivry, v.1980 (J. Beaulieu). Namur: Nismes, vi.1972 (J. Beaulieu); Olloy, v.1974 (J. Beaulieu); Dourbes, vi.1979 (J. Beaulieu); Le Mesnil, v.1981 (J. Beaulieu); Villers sur Lesse, v.2006 (M. Delbol).

55C. atomus Boheman 1845

56Ethologie.- Alliaria petiolata (Bieb.) Cavara & Grande (Alliaire officinale), Arabidopsis thaliana L. (Arabette de Thalius), Cardamine pratensis L. (Cardamine des prés), Draba muralis L. (Drave des murs), Isatis tinctoria L. (Pastel des teinturiers).

57Phénologie.- Avril à juin.

58Distribution.- E. Derenne signale l’espèce de Moyenne et Haute Belgique, nous ne l’avons pas vue.

59[C. carinatus Gyllenhal 1837]

60Ethologie.- Thlaspi perfoliatum L. (Tabouret perfolié).

61Phénologie.- Avril à juillet.

62Distribution.- A rechercher aux frontières avec la France, connu de tout le Bassin parisien, où il est répandu.

63C. barbareae Suffrian 1847

64Ethologie.- Barbarea verna Mill. (Barbarée printanière), Barbarea vulgaris R. Br. (Barbarée vulgaire), Coronopus squamatus Forssk. (Corne de cerf commune), Rorippa palustris L. (Rorippe à petites fleurs).

65Phénologie.- Mai à juillet.

66Distribution.- Namur: Waulsort, v.1862 (sans collecteur). Luxembourg: Torgny, vii.1952 (E. Derenne).

67C. erysimi (Fabricius 1787)

68Ethologie.- Sur de nombreuses Crucifères spontanées ou cultivées.

69Phénologie.- Avril à août.

70Distribution.- Hainaut: Jumet, vi.1993 (M. Delbol). Namur: Nismes, v.1983 (M. Delbol).

71C. chalybaeus Germar 1824 (synonyme: timidus Weise 1883)

72Ethologie.- Allaria petiolata (Bieb.) Cavara & Grande (Alliaire officinale), Capsella bursa-pastoris L. (Bourse à pasteur), Cochlearia armoricia L. (Raifort), Diplotaxis tenuifolia D.C. (Diplotaxis à feuilles menues), Erysimum cheiri L. (Giroflée des murailles), Rapistrum rugosum All. (Chou-bâtard), Rorippa amphibia Bess. (Rorippe amphibie), Sinapis arvensis L. (Sénevé, moutarde des champs), Sisymbrium officinale Scop. (Grande consoude).

73Phénologie.- Avril à juillet.

74Distribution.- Luxembourg: Torgny, vii.1958 (E. Derenne). Flandre occidentale: De Haan, v.1912 (sans collecteur). Brabant: Eppeghem, vi.1948 (E. Derenne); Uccle, iv.1928 (Vreydagh). Flandre orientale: Destelbergen, vii.1929 (Vreydagh).

75C. coerulescens Gyllenhal 1837

76Ethologie.- Lepidium campestre Brown. (Passerage champêtre).

77Phénologie.- Mai à juin.

78Distribution.- Brabant: Moorsel, v.1915 (A. Ball).

79C. gallorhenanus F. Solari 1949

80Ethologie.- Sur de nombreuses Crucifères spontanées ou cultivées.

81Phénologie.- Fin mars à mai puis de juillet à septembre.

82Distribution.- Bien moins abondant que l’espèce affine C. assimilis. Luxembourg: Ethe, viii.1981 (J. Beaulieu). Namur: Bambois, 20.xi.2005 (J.M. Lempereur); Resteignes, 7.v.2006 (M. Delbol).

83C. hirtulus Germar 1824

84Ethologie.- Arabis hirsuta Scop. (Arabette poilue), Erophila verna L. (Drave printanière), Cardamine pratensis L. (Cardamine des prés), Cardamine amara L. (Cardamine amère), Nasturtium officinale R. Br. (Cresson de fontaine), Sinapis arvensis L. (Moutarde des champs).

85Phénologie.- Mars à juin puis de septembre à octobre.

86Distribution.- E. Derenne signale l’espèce de Belgique, sans autre indication, nous ne l’avons pas vue.

87C. ignitus Germar 1824

88Ethologie.- Berteroa incana D.C. (Alysson blanchâtre).

89Phénologie.- Avril à juin.

90Distribution.- Flandre occidentale: Knokke, v.1947 (L. Frenet). Brabant: Eppeghem, v.1924 et vii.1935 (Vruydagh et Guillaume). Anvers: Hoboken sans date (P. Roelofs).

91[C. fulvitarsis Gougelet & H. Brisout 1860]

92Ethologie.- Lepidium smithii Kock. (Passerage de Smith).

93Phénologie.- Mai à juin.

94Distribution.- A rechercher au littoral. Connu de nombreuses stations des côtes-du-Nord en France.

95C. inaffectatus Gyllenhal, 1837

96Ethologie.- Hesperis matronalis L. (Julienne des dames).

97Phénologie.- Mai à septembre.

98Distribution.- Liège: Hockai, vi.1988 (J. Beaulieu), signalé par E. Derenne sans date ni récolteur de Torgny, Genck, Houx.

99C. griseus C. Brisout 1869

100Ethologie.- Arabidopsis thaliana L. (Arabette de Thalius), Lepidium ruderale L. (Passerage des décombres), Sinapis arvensis L. (Moutarde des champs).

101Phénologie.- Mai à septembre.

102Distribution.- Brabant: Woluwe St Pierre, vi.1942. Luxembourg: Laclaireau, vi.1923 (J. Ball); Ethe, vi.1956 (E. Derenne). Limbourg: Genk, vii.1877 (Donkier).

103[C. pectoralis Weise 1895]

104Ethologie.- Cardamine amara L. (Cardamine amère), Cardamine pratensis L. (Cardamine des prés), Thlaspi arvense L. (Tabouret des champs).

105Phénologie.- Avril à juin.

106Distribution.- A rechercher en Belgique. Signalé des Pays Bas et de France.

107C. pervicax Weise 1883

108Ethologie.- Cardamine pratensis L. (Cardamine des prés), Cardamine amara L. (Cardamine amère).

109Phénologie.- Avril à juin.

110Distribution.- Hainaut: Loverval, iv.1988 (J. Beaulieu). Brabant: Groenandael, v.1910 (L. Frenet). Namur: Fagnolle, v.1983 (M. Delbol); Houx, iv.1921 (F. Guillaume); Senzeille, vii.1982 (J. Beaulieu).

111[C. chlorophanus Rouget 1857

112Ethologie.- Erysimum cheiranthoides L. (Vélar fausse giroflée).

113Phénologie.- Avril à juin.

114Distribution.- A rechercher en Belgique. Connu de la Moselle: Metz.

115C. pallidactylus (Marsham 1802) (synonyme: quadridens Panzer 1795).

116Ethologie.- Sur de nombreuses Crucifères spontanées ou cultivées.

117Phénologie.- Avril à septembre.

118Distribution.- Hainaut: Aublain, v.2005 (M. Delbol); Landelies, iv.1971 (J. Beaulieu). Namur: Bambois, v.2004 (M. Delbol); Boussu lez Walcourt, iv.1994 (M. Delbol); Falisolle, v.2000 (J.M. Lempereur); Houyet, vii.1985 (J. Beaulieu); Treignes, viii.1979 (J. Beaulieu); Vaucelles, v.1983 (J. Beaulieu); Yves Gomezée, v.1983 (M. Delbol).

119[C. nanus Gyllenhal 1837]

120Ethologie.- Alyssum maritimum Lmk. (Alysson maritime), Iberis amara L. (Iberis amer), Lepidium draba L. (Passerage drave, pain blanc).

121Phénologie.- Avril à juin puis d’août à septembre.

122Distribution.- A rechercher aux frontières avec la France.

123C. napi Gyllenhal 1837

124Ethologie.- Alliaria petiolata (Bieb.) Cavara & Grande (Alliaire officinale), Brassica napus L. (Navet), Sisymbrium officinale Scop. (Grande consoude).

125Phénologie.- Mars à juillet.

126Distribution.- Hainaut: Jumet, vi.2000 (M. Delbol). Namur: Falisolle, viii.2002 (M. Delbol); Wellin, v.1946 (F. Guillaume); Yves Gomezée, vi.1983 (M. Delbol). Luxembourg: Muno, vi.1956 (E. Derenne).

127C. roberti Gyllenhal 1837

128Ethologie.- Alliaria petiolata (Bieb.) Cavara & Grande (Alliaire officinale).

129Phénologie.- Mai à juillet.

130Distribution.- Hainaut: Jumet, v.1984 (M. Delbol). Namur: Cerfontaine, vi.1987 (J. Beaulieu); Falisolle (abondant, J.M. Lempereur, com. pers.).

131C. rapae Gyllenhal 1837

132Ethologie.- Brassica napus L. (Navet), Brassica campestris L. (Chou champêtre), Erysimum cheiri L. (Giroflée des murailles), Isatis tinctoria L. (Pastel des teinturiers), Lepidium draba L. (Passerage drave).

133Phénologie.- Mai à juillet.

134Distribution.- E. Derenne signale l’espèce de Belgique sans autre indication, nous ne l’avons pas vue.

135[C. plumbeus C. Brisout 1869]

136Ethologie.- Erysimum cheiranthoides L. (Vélar fausse Giroflée).

137Phénologie.- Septembre.

138Distribution.- A rechercher en Gaume et en Ardenne, connu du département de la Meuse en France et d’Allemagne.

139C. schoenherri C. Brisout 1869

140Ethologie.- Arabis hirsuta Clav. (Arabette poilue), Arabis sagittata D.C. (Arabette).

141Phénologie.- Avril à juin.

142Distribution.- Namur: Hastière, ix.1929 (F. Guillaume); Houx, viii.1920 (F. Guillaume); Wellin, vi.1955 (E. Derenne). Luxembourg: Villers devant Orval, vi.1956 (E. Derenne).

143[C. similis C. Brisout 1869]

144Ethologie.- Thlaspis montanum L. (Tabouret).

145Phénologie.- Avril à juin.

146Distribution.- A rechercher aux frontières avec la France, connue de toute la région parisienne et de la Marne.

147C. parvulus C. Brisout 1869

148Ethologie.- Lepidium campestre L. (Passerage champêtre), Lepidium smithii Kock. (Passerage de Smith).

149Phénologie.- Fin avril à mi juin.

150Distribution.- Namur: Aisemont, v.2005 (J.M. Lempereur). Luxembourg: Torgny, vi.1958 (E. Derenne).

151[C. rusticus Gyllenhal 1837

152Ethologie.- Isatis tinctoria L. (Pastel des teinturiers).

153Phénologie.- Mai à juin.

154Distribution.- Espèce peu abondante dans son aire de dispersion, à rechercher aux frontières avec la France, connue du Nord, de l’Alsace-Lorraine, de la Somme.

155C. resedae (Marsham 1802)

156Ethologie.- Reseda luteola L. (Réséda des teinturiers).

157Phénologie.- Avril à début juin.

158Distribution.- Signalé sans date ni récolteur par E. Derenne de Wellin, Huy Ben Ahin, Torgny, Houx, Andenne, Engihoul.

159C. picitarsis (Gyllenhal 1837)

160Ethologie.- Barbarea vulgaris R. Br. (Barbarée vulgaire), Brassica napus L. (Navet), Diplotaxis tenuifolia D.C. (Diplotaxis à feuilles menues), Isatis tinctoria L. (Pastel des teinturiers), Rapistrum rugosum All. (Rapistre).

161Phénologie.- Mars à juin.

162Distribution.- Namur: Falisolle tamisage, x.2003 (J.M. Lempereur).

163C. scapularis Gyllenhal 1837

164Ethologie.- Rorippa amphibia Bess. (Rorippe amphibie).

165Phénologie.- Avril à juin, exceptionnellement plus tard.

166Distribution.- Anvers: Werchter, v.1939; Zoele, vi.1936 (E. Derenne). Brabant: Aguesses, x.1893 (J. Gérard).

167C. syrites Germar

168Ethologie.- Alliaria petiolata (Bieb.) Cavara & Grande (Alliaire officinale), Brassica rapa subsp. oleifera D.C. (Navette d’été), Camelina sativa Crantz (Caméline cultivée), Lepidium draba L. (Passerage drave), Raphanus raphanistrum L. (Ravenelle), Sinapis arvensis L. (Moutarde des champs), Sysimbrium officinale Scop. (Herbe au chantre).

169Phénologie.- Avril à Juin puis d’août à octobre.

170Distribution.- Signalé sans date ni collecteur par E. Derenne de Grammont, Rousbrugge, Dilbeck, Rosières, Ruysbrouck, Strombeek.

171C. unguicularis Thomson 1871 (synonyme: curvirostris Schultze, 1898).

172Ethologie.- Arabis turrita L. (Arabette tourette), Arabis hirsuta L. (Arabette hirsute), Lunaria rediviva L. (Lunaire vivace).

173Phénologie.- Avril à fin juin.

174Distribution.- Luxembourg: Houffalize, vi.1914 (F. Guillaume); Lamorteau, viii.1939 (E. Derenne); Torgny, vi.1957 (E. Derenne); Villers devant Orval, vi.1956 (E. Derenne). Namur: Belvaux, v.1950 (E. Derenne); Houx, v.1920 (F. Guillaume). Liège: Huy ben-Ahin, vi.1950 (E. Derenne).

175C. thlaspi C. Brisout 1869

176Ethologie.- Iberis amara L. (Iberis amère, Thlaspi blanc).

177Phénologie.- Juin à août.

178Distribution.- Namur: Gochenée, v.2003 (M. Delbol). Luxembourg: Torgny, E. Derenne signale l'espèce au mois d'août sans autre précision.

179C. turbatus Schultze 1903

180Ethologie.- Lepidium drapa L. (Passerage drave), Lepidium campestre L. (Passerage champêtre).

181Phénologie.- Avril à juillet.

182Distribution.- Flandre occidentale: Nieuport, vi.1932 (F. Guillaume); Nieuport, v.1990 (J. Beaulieu).

183C. sulcicollis (Paykull 1800) (synonyme: erucastri Hoffmann 1954)

184Ethologie.- Sur de nombreuses Crucifères spontanées ou cultivées.

185Phénologie.- Avril à octobre.

186Distribution.- Hainaut: Berzée, v.1977 (J. Beaulieu); Jamioulx, v.1980 (J. Beaulieu); Landelies, v.1974 (J. Beaulieu); Loverval, v.1984 et v.2001 (M. Delbol); Loverval iv.1972 (J. Beaulieu). Namur: Bambois, v.2005 (M. Delbol); Falisolle, vi.2006 (J.M. Lempereur); Yves Gomezée, viii.1982 (M. Delbol).

187C. minutus Reich 1797 (synonyme: contractus (Marsham 1802), pallipes Croch 1866).

188Ethologie.- Sur de nombreuses Crucifères spontanées ou cultivées.

189Phénologie.- Avril à juillet.

190Distribution.- Hainaut: Loverval, vii.1989 (M. Delbol). Flandre occidentale: Nieuport, v.1990 (J. Beaulieu).

191C. assimilis (Paykull 1792) (synonyme: pleurostigma (Marsham 1802))

192Ethologie.- Sur de nombreuses Crucifères spontanées ou cultivées.

193Phénologie.- Mai à août.

194Distribution.- Flandre occidentale: v.1970 (J. Beaulieu). Namur: Vaucelles, v.2003 (M. Delbol). Luxembourg: Herbeumont, viii.2002 (M. Delbol).

195C. querceti Gyllenhal 1813

196Ethologie.- Rorippa palustris Besser (Rorippe à petites fleurs), Rorippa amphibia Besser (Rorippa amphibie).

197Phénologie.- Mai à octobre.

198Distribution.- Anvers: Anvers sans date ni récolteur, Sluis, vi.1937 (E. Derenne). Luxembourg: Torgny, vii.1939 (E. Derenne).

199C. hampei C. Brisout 1869

200Ethologie.- Berteroa incana D.C. (Alysson blanchâtre).

201Phénologie.- Début d’août à début septembre.

202Distribution.- Très localisé, en extension de l’Est vers l’Ouest.

203Un exemplaire se trouve dans la collection J. Beaulieu (déterminé comme C. pulvinatus Gyll.) provenant de Treignes dans le Namurois, 6.vii.1980. Connu des Pays Bas depuis seulement 1995.

204C. typhae (Herbst 1795) (synonyme: floralis (Paykull 1792))

205Ethologie.- Barbarea pracox R. Br. (Barbarée), Capsella bursa-pastoris Moen. (Capselle, bourse à pasteur), Cakile maritima Scop. (Cakilier), Crambe maritima L. (Choux marin), Erysimum cheiranthoides L. (Vélar fausse giroflée), Lepidium draba L. (Passerage drave), Rorippa sylvestris Besser (Rorippa des champs), Sisymbrium thalianum Gay (Sisymbre), Thlaspi arvense (Tabouret des champs).

206Phénologie.- Avril à début octobre.

207Distribution.- Hainaut: Braine Lecomte, v.1983 (M. Delbol); Chimay, vii.1983 (M. Delbol); Jumet, vi.2001 & vi.1998 (M. Delbol); Landelies, v.1972 (J. Beaulieu); Loverval, v.1972 (J. Beaulieu); Marcinelle, v.1980 (J. Beaulieu); Sivry, v.1980 (J. Beaulieu). Namur: Fagnolles, vii.1980 (J. Beaulieu); Fosses la Ville, vi.1988 (J. Beaulieu); Houyet, vii.1985 (J. Beaulieu); Mariembourg, vi.1983 (J. Beaulieu); Pry, v.1985 (J. Beaulieu); Treignes, x.1980 (J. Beaulieu). Liège: Huy ben Ahin, vi.1982 (M. Delbol). Luxembourg: Ethe, viii.1981 (J. Beaulieu); Torgny, vi.1965 (J. Beaulieu). Brabant: Villers la Ville, vi.1988 (J. Beaulieu). Limbourg: Munsterbilzen 2005 (B. Bosmans); Opglabeeck, v.2001 (M. Delbol).

208C. rhenanus (Schultze 1895)

209Ethologie.- Alliaria petiolata (Bieb.) Cavara & Grande (Alliaire officinale), Cheiranthus cheiri L. (Giroflée, Violier), Erysimum ochroleucum D.C. (Vélar).

210Phénologie.- Début avril à août.

211Distribution.- Namur: Couvin, v.2001 (M. Delbol); Resteigne, v.2006 (M. Delbol). Limbourg: Opglabbeek, v.2001 (M. Delbol).

212C. pyrrhorhynchus (Marsham 1802)

213Ethologie.- Sisymbrium officinale L. (Herbe aux chantres), Sisymbrium austriacum Jacq. (Sisymbre d’Autriche).

214Phénologie.- Mai à août.

215Distribution.- Namur: Senzeille, vii.1982 (M. Delbol). Hainaut: Landelies, viii.1974. (J. Beaulieu); Resteigne, v.2006 (M. Delbol).

216C. pulvinatus Gyllenhal 1837

217Ethologie.- Descurainia sophia Webb. (Sagesse des chirurgiens), Diplotaxis tenuifolia L. (Diplotaxis à feuilles menues), Isatis tinctoria L. (Pastel des teinturiers).

218Phénologie.- Mai à juin puis de août à septembre.

219Distribution.- E. Derenne signale l’espèce du littoral d’après une capture de F. Guillaume, sans autre indication, nous ne l’avons pas vue.

220[C. cakilis (Hansen 1917)]

221Ethologie.- Cakile maritima Scop. (Cakilier), Crambe maritima L. (Choux marin).

222Phénologie.- Avril à août.

223Distribution.- Connu du Pas de Calais en France, à rechercher au littoral.

224C. hepaticus Gyllenhal 1837

225Ethologie.- Rhynchosinapis cheiranthus Vill. (Moutarde Giroflée), Sisymbrium officinale Scop. (Herbes aux chantres).

226Phénologie.- Mai à début août.

227Distribution.- Namur: Mariembourg, vii.2002 (M. Delbol). Non signalé dans le manuscrit E. Derenne.

228C. posthumus Germar 1824

229Ethologie.- Teesdalia nudicaulis L. (Teestalie à tige nue).

230Phénologie.- Avril à juin.

231Distribution.- Namur: Resteigne, v.2006 (M. Delbol). Anvers: Bonheyden, iv.1949 (E. Derenne).

232C. pumilio (Gyllenhal 1827

233Ethologie.- Teesdalia nudicaulis L. (Teestalie à tige nue).

234Phénologie.- Avril à juillet.

235Distribution.- Anvers: Bonheyden, iv.1949 (E. Derenne).

236[C. micans C. Brisout 1869]

237Ethologie.- Coronopus squamatus Forssk. (Corne de cerf).

238Phénologie.- Juin à juillet.

239Distribution.- Connu du bassin de la Seine, à rechercher aux frontières avec la France.

To cite this article

Marc Delbol, «Liste partielle des Ceutorhynchini (Curculionidae: Ceutorhynchinae) de Belgique (Part. 1)», Entomologie faunistique - Faunistic Entomology [En ligne], numéro 3, volume 61 (2008), 109-123 URL : https://popups.uliege.be/2030-6318/index.php?id=690.

About: Marc Delbol

34, rue de Bayemont, 6040 Jumet (Belgique). E-mail: marc.delbol@brutele.be