Tropicultura

0771-3312 2295-8010

 

since 10 March 2019 :
View(s): 0 (0 ULiège)
Download(s): 0 (0 ULiège)
print        
N. Groga, T.N. Akedrin, K. Koffi, K.Thiegba, D.S. Akaffou & A. Ouattara

Distribution spatio-saisonnière des cyanobactéries le long du cours d’eau, la Lobo, haut Sassandra (Daloa, Côte d’Ivoire)

Article
Open Access

Attached document(s)

Version PDF originale

Résumé

Des peuplements de cyanobactéries ont été étudiés par la réalisation de relevés in situ le long de la rivière Lobo, source d’approvisionnement d’eau potable des 261.789 habitants de la ville de Daloa en Côte d’Ivoire. Ce milieu se caractérise par une profondeur moyenne de 5 m et une température moyenne de 30ºC. Cette rivière est en majorité influencée par les activités anthropiques qui favorisent la croissance des végétaux aquatiques par son enrichissement en nutriments tel que le nitrate (NO3-) dont la concentration varie entre 0 et 1,54 mg. l-1 et le phosphate (PO43) dont la concentration varie entre 0,001 et 0,71 mg.l-1 . Les analyses des paramètres biologiques réalisées au niveau de six stations de septembre 2013 à juin 2014 ont permis d’identifier 13 taxons de cyanobactéries avec une dominance des genres Oscillatoria sp. (Ossp) et Pseudanabeana sp. (Pssp) représentant chacun 11%. Très peu de différences ont été observées entre les populations de cyanobactéries de chaque station. On a observé, par contre, une plus forte prolifération de celles-ci en saison sèche. L’espèce Aphanocapsa sp. (Apsp) présentait une densité maximale de 24.10³ cellules ml-1 au niveau de la station St5 en saison sèche alors qu’en saison pluvieuse elle n’était que de 5.10³ cellules ml-1 au même endroit.

Abstract

Spatio-seasonal Distribution of the Cyanobacteria along the river stream, Lobo Haut Sassandra (Daloa, Ivory Coast).

Cyanobacteria populations were studied through in situ records along the Lobo River, source of drinking water supply for the 261,789 inhabitants of the city of Daloa in Ivory Coast. .This environment is characterized by a an average depth of 5 m and an average temperature of 30ºC. This river is mostly influenced by human activities that favour the growth of aquatic plants by enrichment in nutrients. The nitrate concentration varied between 0 and 1.54 mg.l -1(NO3-) and phosphate concentration ranged from 0.001 to 0.71 mg.l-1 (PO43-). The analyzes of biological parameters carried out in six stations between September 2013 and June 2014 identified 13 taxa of cyanobacteria with a dominance of Oscillatoria sp. (OSSP) and Pseudanabaena sp. (PSSP) genera each representing 11%. Very little difference was observed between the cyanobacterial populations of each station. They proliferated more in the dry season than in the rainy season. The species Aphanocapsa sp. (APSP) presented a maximal density of 24.10³ cells. ml-1 on St5 station in dry season whereas in the rainy season it was only 5.10³ cells .ml-1 at the same location.

Index by keyword : Phytoplankton, Cyanobacteria, Algae Blue-green, Lobo River, Ivory Coast, Fish farming

To cite this article

N. Groga, T.N. Akedrin, K. Koffi, K.Thiegba, D.S. Akaffou & A. Ouattara, «Distribution spatio-saisonnière des cyanobactéries le long du cours d’eau, la Lobo, haut Sassandra (Daloa, Côte d’Ivoire)», Tropicultura [En ligne], Volume 35 (2017), Numéro 4, 288-299 URL : https://popups.uliege.be:443/2295-8010/index.php?id=1083.