Tropicultura

0771-3312 2295-8010

 

since 10 March 2019 :
View(s): 25 (0 ULiège)
Download(s): 1 (0 ULiège)
print
print
F. Niyitanga

Intégration spatiale des marchés ruraux et urbains de la banane à cuire dans le Sud-Est de la Province du Sud du Rwanda

(Volume 34 (2016) — fascicule 1)
Article
Open Access

Attached document(s)

original pdf file

Résumé

Ce travail consiste à analyser l’intégration spatiale des marchés ruraux et urbains de la banane à cuire dans le Sud-est de la province du Sud du Rwanda. Il utilise des séries de prix chronologiques allant de 2001 à 2006 constituées à partir d’une enquête sur la commercialisation des produits agricoles sur les marchés ruraux et urbains. L’analyse se fait à l’aide des méthodes de cointégration accompagnées d’un modèle à correction d’erreur (ECM). Les résultats de l’étude montrent qu’il n’y a généralement pas de transmission de prix entre les marchés ruraux et urbains de la banane à cuire. Par conséquent, leur intégration spatiale est faible. Cette faible intégration signifie qu’il existe des opportunités d’arbitrage non exploitées qui auraient conduit à la création de «monopoles géographiques» car, il y a sur chaque marché rural, des commerçants qui collectent la banane à cuire pour la commercialiser uniquement localement. Cette faible intégration spatiale de ces marchés ruraux et urbains peut être liée aux infrastructures commerciales pauvres (routes et infrastructures pour la communication) et au manque d’information sur les forces du marché (offre, demande et prix). Il serait ainsi nécessaire de développer et d’améliorer les infrastructures commerciales pour améliorer l’intégration des marchés de la banane à cuire dans le Sud-Est de la province du Sud du Rwanda. L’intégration des marchés peut à son tour conduire à la spécialisation de producteurs de la banane à cuire et à l’augmentation de la production de cette denrée.

Abstract

This study consists of the analysis of spatial integration of rural and urban markets of cooking banana iin the South-East of Southern province of Rwanda. It uses time series of 2001-2006 period resulting from a survey on agricultural products commercialization in rural and urban markets. The analysis used the methods of co-integration and error correction model (ECM). The results of the study show that there is, in general, weak price transmission between rural and urban markets of cooking banana. Hence rural and urban markets of cooking banana are weakly integrated. The weak integration of markets means that there exist unexploited opportunities of arbitration that would have led to the creation of “geographical monopolies” because, on each rural market, there are traders who collect the cooking banana to sell it only on the same market. This weak spatial integration of rural and urban markets can result from poor commercial infrastructures (roads and communication infrastructures) and the lack of information on market (supply, demand and price). It would be necessary to develop and improve the commercial infrastructures for improving the spatial integration of cooking banana rural and urban markets in the South-East of the Southern province of Rwanda. Market integration can in turn lead to the specialization of producers of cooking banana and to the increase of cooking banana production.

Index by keyword : Rural and urban markets, Cooking banana, Price transmission, Markets integration, Rwanda, Socio- economy

To cite this article

F. Niyitanga, «Intégration spatiale des marchés ruraux et urbains de la banane à cuire dans le Sud-Est de la Province du Sud du Rwanda», Tropicultura [En ligne], Volume 34 (2016), fascicule 1, 80-86 URL : https://popups.uliege.be/2295-8010/index.php?id=2364.