Tropicultura

0771-3312 2295-8010

 

since 10 March 2019 :
View(s): 106 (0 ULiège)
Download(s): 9 (0 ULiège)
print        
G.G. Zanh, K.A.N. Koua, K.A. Kouakou & Y.S.S. Barima

Saturation foncière à la périphérie de la Forêt Classée du Haut-Sassandra (Centre-Ouest de la Côte d’Ivoire) durant la période de 1990 à 2016

Article
Open Access

Attached document(s)

Version PDF originale

Résumé

La Forêt Classée du Haut-Sassandra (FCHS) a connu une dégradation accélérée avec la crise de 2002 qui a secoué la Côte d’Ivoire. L’installation des cultures et habitats au sein de cette forêt pourrait sous-entendre que les terres à la périphérie de cette forêt seraient épuisées. Cependant, les études traitant de la saturation foncière dans le domaine autour de cette FCHS sont presque inexistantes. L’objectif visé par cette étude est d’évaluer la disponibilité des terres dans la zone rurale de la FCHS. Pour y arriver, cinq images satellites de type Landsat couvrant la période de 1990 à 2016 ont été acquises et traitées. La validation de ces traitements a été couplée à des enquêtes socio-économiques et des observations participatives réalisées dans 11 villages riverains à cette forêt. Il ressort des différentes analyses que les cultures pérennes, représentées principalement par le cacaoyer occupaient déjà 73,9% de la zone en 1990. Avec la disparition des forêts, le vieillissement des vergers et certaines contraintes parasitaires, la cacaoculture a connu une régression pendant et après la décennie de crise au profit de l’hévéa et de l’anacarde. Tout cela affecte les modes d’acquisition des terres, dominées avant la crise par la donation ou la location mais qui ont disparu aujourd’hui au profit de l’héritage et de l’achat.

Abstract

Land Saturation at the Periphery of the Haut-Sassandra Classified Forest (Central-West of Ivory Coast) During the Period 1990 to 2016.

The Haut-Sassandra Classified Forest (FCHS) experienced an accelerated deterioration with the 2002 crisis that shook Ivory Coast. The establishment of crops and habitats within this forest may suggest that the land on the periphery of this forest would be depleted. However, studies dealing with land saturation in the area around this FCHS are almost non-existent. The purpose of this study is to determine the dynamics of land use and land management in the peripheral zone of the FCHS. To achieve this, five Landsat satellite images covering the period 1990 to 2016 were acquired and processed. The validation of these treatments was coupled with socio-economic surveys and participatory observations carried out in 11 villages bordering this forest. The various analyzes show that perennial crops, mainly cocoa trees, already occupied 73.9% of the area in 1990. With the disappearance of forests, aging orchards and certain parasitic constraints, cocoa cultivation experienced a regression during and after the decade of crisis in favor of rubber and cashew nuts. All this affects the land acquisition methods dominated before the crisis by donation or leasing but witch have disappeared today to the benefit of inheritance and purchase.

Index by keyword : Deforestation, Land saturation, Upper Sassandra classified forest, Rural area, Land pressure, Côte d'Ivoire, Ecology

To cite this article

G.G. Zanh, K.A.N. Koua, K.A. Kouakou & Y.S.S. Barima, «Saturation foncière à la périphérie de la Forêt Classée du Haut-Sassandra (Centre-Ouest de la Côte d’Ivoire) durant la période de 1990 à 2016», Tropicultura [En ligne], Volume 36 (2018), Numéro 2, 171-182 URL : https://popups.uliege.be:443/2295-8010/index.php?id=744.