depuis le 29 octobre 2018 :
Visualisation(s): 51 (4 ULiège)
Téléchargement(s): 6 (0 ULiège)
print        
Farid FELLAH & Mohamed Salah DIMIA

R-077 RÉSISTANCE AU FEU NATUREL DES POTEAUX EN BÉTON ARMÉ

Article
Open Access

Document(s) associé(s)

Version PDF originale

Résumé

Cet article présente une étude sur la résistance au feu des poteaux en béton armé soumis à des conditions d’incendie naturelles durant toutes ses différentes phases depuis son déclenchement jusqu’à son extinction totale, à savoir: phase d’échauffement, phase de refroidissement et phase de post-refroidissement. Si la ruine de ce type de colonnes peut se produire durant la phase d’échauffement, il y a risque qu’elle se produit pendant et après la phase de refroidissement. Le but de cette étude c’est d’étudier l’influence de ces deux phases sur le risque de ruine de ce type de colonnes.

L’analyse a été faite par application du programme SAFIR, basé sur la méthode des éléments finis. D’après les résultats obtenus, il a été constaté que la ruine des poteaux en béton armé peut se produire soit durant la phase de refroidissement soit durant la phase de post-refroidissement après que la température des gaz redevienne ambiante. La ruine retardée durant ces deux phases est due au phénomène de l’augmentation de la température dans les zones profondes de la section entrainant une perte de résistance du béton.

Une étude paramétrique a été donc faite sur des colonnes en béton armé sollicitées à un chargement de compression axiale avec la prise en compte de deux paramètres, à savoir: différents types de feux naturels et différents élancements des colonnes. Les résultats montrent que les ruines après refroidissement se produisent généralement pour les sections massives, à faible élancement, soumises à des feux à phase d’échauffement courte.

Index de mots-clés : béton armé, résistance au feu, feu paramétrique, Eurocode 2, Eurocode 4

Pour citer cet article

Farid FELLAH & Mohamed Salah DIMIA, «R-077 RÉSISTANCE AU FEU NATUREL DES POTEAUX EN BÉTON ARMÉ», NoMaD 2018 [En ligne], Actes du colloque, URL : https://popups.uliege.be:443/NoMaD2018/index.php?id=515.

A propos de : Farid FELLAH

Département de génie civil, Université Badji Mokhtar, Annaba, Algérie

A propos de : Mohamed Salah DIMIA

Département de génie civil, UHLB, Batna, Algérie