depuis le 29 octobre 2018 :
Visualisation(s): 129 (2 ULiège)
Téléchargement(s): 3 (0 ULiège)
print        
Martin CYR

R-092 PEUT-ON FORMULER UN GÉOPOLYMÈRE OU UN LIANT ALCALI-ACTIVE COMME UN CIMENT PORTLAND ?

Article
Open Access

Document(s) associé(s)

Version PDF originale

Résumé

Les géopolymères et autres liants alcali-activés représentent des alternatives aux ciments portland classiques. Leur formulation semble par contre plus difficile à maitriser que les ciments, ce qui peut freiner leur utilisation. La complexité de leur formulation est principalement liée à la grande variété de matières de base qui les composent et à la nécessité d’utiliser des activants. Cet article a pour but de présenter certaines indications de formulation des géopolymères et liants alcali-activés. Il définit d’abord les principaux précurseurs et activants, en insistant sur les couplages entre les deux. Il fait ensuite un parallèle avec les ciments portland sur les quantités de liants et d’eau, deux grandeurs importantes en formulation. Enfin, il décrit quelques spécificités de formulation des géopolymères par rapport aux ciments portland, notamment l’utilisation de rapports molaires de certains oxydes. Ces derniers compliquent la formulation du matériau, mais permettent d’optimiser leur composition pour satisfaire les performances visées.

Index de mots-clés : métakaolin, cendre volante, géopolymère, liant alcali-activé, alcali-activation, laitier de hauts-fourneaux, formulation

Pour citer cet article

Martin CYR, «R-092 PEUT-ON FORMULER UN GÉOPOLYMÈRE OU UN LIANT ALCALI-ACTIVE COMME UN CIMENT PORTLAND ?», NoMaD 2018 [En ligne], Actes du colloque, URL : https://popups.uliege.be:443/NoMaD2018/index.php?id=561.

A propos de : Martin CYR

Université de Toulouse, UPS, INSA, Laboratoire Matériaux et Durabilité des Constructions, 135, Avenue de Rangueil, F-31077 TOULOUSE Cedex 4, France