depuis le 29 octobre 2018 :
Visualisation(s): 49 (4 ULiège)
Téléchargement(s): 1 (0 ULiège)
print        
Bruce MENU, Marc JOLIN, Benoit BISSONNETTE & Laurent MOLEZ

R-110 ÉVALUATION DE LA SENSIBILITÉ À LA FISSURATION DES BÉTONS PROJETÉS AU JEUNE ÂGE

Article
Open Access

Document(s) associé(s)

Version PDF originale

Résumé

Le béton projeté est une technique de mise en place largement utilisée pour la réhabilitation, la réalisation des travaux miniers et souterrains ainsi que pour les réparations. L’un des principaux avantages du béton projeté est sa capacité à couvrir de grandes surfaces sans coffrage. Cependant, cela peut entraîner une grande surface de béton projeté frais non protégé ; l’évaporation de l’eau de surface peut rapidement conduire à un retrait différentiel à travers la couche de béton projeté relativement mince qui peut mener à la fissuration au jeune âge lorsqu’il est soumis aux effets du séchage. Le potentiel de fissuration dépend en réalité du retrait, de l’évolution des contraintes de traction et de la relaxation des contraintes.  L’objectif de ce projet de recherche est de développer des bétons qui auront une tendance à la fissuration significativement réduite. Le programme expérimental comporte l’étude du retrait libre et de la fissuration par retrait empêché en laboratoire et sous conditions contrôlées basée sur des essais à l’anneau. Exploitant les résultats recueillis, une approche croisée expérimentale et numérique est développée pour estimer la sensibilité à la fissuration des bétons en fonction de leurs propriétés individuelles. Ceci permettra une analyse plus poussée pour expliquer les tendances observées. Les résultats démontrent entre autres que la sensibilité à la fissuration dépend du rapport volume/surface exposé au séchage. Ainsi, les résultats démontrent que la diminution du rapport eau/ciment augmente le risque de fissuration par retrait. Ce phénomène s’explique par le fait que le retrait endogène se développe plus rapidement et est plus important pour un rapport eau/ciment plus faible.

Index de mots-clés : retrait, béton projeté, fissuration retrait empêché, essai à l’anneau

Pour citer cet article

Bruce MENU, Marc JOLIN, Benoit BISSONNETTE & Laurent MOLEZ, «R-110 ÉVALUATION DE LA SENSIBILITÉ À LA FISSURATION DES BÉTONS PROJETÉS AU JEUNE ÂGE», NoMaD 2018 [En ligne], Actes du colloque, URL : https://popups.uliege.be:443/NoMaD2018/index.php?id=611.

A propos de : Bruce MENU

Centre de recherche sur les infrastructures en béton, Université Laval, Québec, Canada

A propos de : Marc JOLIN

Centre de recherche sur les infrastructures en béton, Université Laval, Québec, Canada

A propos de : Benoit BISSONNETTE

Centre de recherche sur les infrastructures en béton, Université Laval, Québec, Canada

A propos de : Laurent MOLEZ

Laboratoire de Génie civil et Génie mécanique, INSA, 1065, Rennes, France