depuis le 29 octobre 2018 :
Visualisation(s): 56 (4 ULiège)
Téléchargement(s): 0 (0 ULiège)
print        
Sandrine BRAYMAND, Wilfried PILLARD, Raphael BODET & François DE LARRARD

R-121 FREINS ET LEVIERS À L’UTILISATION DES GRANULATS RECYCLÉS DE BÉTONS DANS LES BÉTONS – APPORT DES DÉMARCHES DE QUALITÉ ENVIRONNEMENTALES

Article
Open Access

Document(s) associé(s)

Version PDF originale

Résumé

Les mesures politiques actuelles, dont le Grenelle de l’environnement, incitent à la réduction de l'empreinte écologique du traitement des déchets et au recyclage des déchets de béton. Les freins ou incitations à l’utilisation de granulats recyclés de bétons (GRB) dans les bétons sont identifiés principalement sur la base de deux critères : un critère technique de garantie des propriétés du matériau et un critère environnemental d’analyse des impacts environnementaux. Le Projet National Recybeton a contribué à lever une partie des freins techniques et environnementaux par l’étude, entre autres, d’un prétraitement de ces matériaux afin de retrouver des granulats exempts de mortier. Des études d’ACV (Analyse du Cycle de Vie) sur des bétons de GRB indiquent que ce critère d’analyse des impacts environnementaux peut s’avérer être un frein ou une incitation au développement de tels bétons selon les objectifs du béton visés et, de ce fait, selon la composition du béton.

En complément de ces analyses techniques et environnementales, les démarches de qualité environnementale existantes en France, en Europe et plus largement dans le monde ont été analysées afin de déterminer leur potentiel à être des leviers pour inciter à l’utilisation des GRB dans les bétons.

Complémentaires des réglementations et allant souvent au-delà de leurs exigences, les labels et certifications d'application volontaire, créés le plus souvent à l'initiative des organisations professionnelles et des acteurs de la construction, accompagnent chez nos voisins comme en France, la montée en puissance des bâtiments performants sur le plan environnemental. Les principales certifications internationales applicables en France qui sont HQE, BREEAM et LEED ont été étudiées. D’autres certifications, en particulier Minergie Eco en Suisse, ont également été analysées dans cette étude. Cette analyse comparative des principales certifications existantes dans le monde montre que, s’il existe une volonté forte de prise en compte de l’économie circulaire, sa déclinaison aboutit, la majeure partie du temps, à une approche performancielle et globale (de type ACV bâtiment) dans laquelle on ne retrouve pas d’incitations fortes à l’utilisation des granulats recyclés. Seul le label Minergie Eco propose de manière explicite une quantité minimale de granulats recyclés dans le béton.

Index de mots-clés : recyclage, qualité environnementale, granulat recyclé de béton, certification

Pour citer cet article

Sandrine BRAYMAND, Wilfried PILLARD, Raphael BODET & François DE LARRARD, «R-121 FREINS ET LEVIERS À L’UTILISATION DES GRANULATS RECYCLÉS DE BÉTONS DANS LES BÉTONS – APPORT DES DÉMARCHES DE QUALITÉ ENVIRONNEMENTALES», NoMaD 2018 [En ligne], Actes du colloque, URL : https://popups.uliege.be:443/NoMaD2018/index.php?id=645.

A propos de : Sandrine BRAYMAND

Laboratoire Icube, Université de Strasbourg, France

A propos de : Wilfried PILLARD

EGF.BTP, Entreprises Générales de France BTP, France

A propos de : Raphael BODET

UNPG, Union Nationale des Producteurs de Granulats, France

A propos de : François DE LARRARD

LCR - LafargeHolcim Group, France