1er congrès de la Chaire Internationale Mukwege

Comment donner un avenir aux femmes et aux enfants victimes de violences sexuelles dans les conflits ?

 

depuis le 05 novembre 2019 :
Visualisation(s): 2 (0 ULiège)
Téléchargement(s): 0 (0 ULiège)
print        
F. Leroux

Le 320 rue haute : Pour une prise en charge holistique qui favorise le bien-être des patient.e.s. Nouveau dispositif en matière de santé sexuelle et planification familiale au CHU Saint-Pierre à Bruxelles

Article
Open Access

Résumé

Le CHU Saint-Pierre à Bruxelles a fait le pari de réunir en un seul endroit trois dispositifs du département de Gynécologie-Obstétrique : CeMAVIE (le centre de prise en charge des victimes de mutilations génitales féminines; le City Planning, centre de planning familial et le CPVS, centre de prise en charge des violences sexuelles).

Le 320 rue Haute est un lieu unique, accueillant, réaménagé pour activer les synergies des compétences mais également pour démédicaliser des prises en charge parfois sensibles et encourager les patients à franchir la porte en toute sécurité et sérénité.

Le centre a ouvert ses portes en novembre 2017 et a la vocation d'améliorer les prises en charge des patients dans une perspective holistique et pluridisciplinaire (cela concerne les volets médical, social, psychologique, sexologique, en collaboration parfois avec la police et le parquet dans le cadre des dépots de plainte suite à un agression sexuelle).

Après un an et demi de fonctionnement, l'équipe se réjouit des ponts qui se construisent entre les pôles du centre et du travail de réseau et de sensibilisation qui se déploie.

Notre présentation du centre se complètera par la présentation des projets que nous aimerions développer pour compléter notre action et la non stigmatisation des patients.

Une attention particulière sera portée dans notre exposé aux capacités d'empowerment que nous observons chez les femmes qui sont prises en charge au "320 rue haute", avec des vignettes cliniques de patientes de chaque pôle, ayant des histoires singulières mais des processus psychiques communs dans la réappropriation de cette histoire, et dans l'élaboration d'un processus de décision et d'action renforçateur sur le plan identitaire.

Pour citer cet article

F. Leroux, «Le 320 rue haute : Pour une prise en charge holistique qui favorise le bien-être des patient.e.s. Nouveau dispositif en matière de santé sexuelle et planification familiale au CHU Saint-Pierre à Bruxelles», 1er congrès de la Chaire Internationale Mukwege [En ligne], Actes du colloque, URL : https://popups.uliege.be:443/chairemukwege/index.php?id=197.