depuis le 05 février 2011 :
Visualisation(s): 1546 (49 ULiège)
Téléchargement(s): 3956 (5 ULiège)
print        
Jos Leys

M.C.Escher : maître des symétries.

Article
Open Access

Document(s) associé(s)

Version PDF originale

Résumé

Le grand artiste néerlandais M.C.Escher, bien qu’il n’ait jamais eu une formation formelle en mathématiques, est un des artistes le mieux connu pour l’inspiration mathématique dans ses œuvres.

Escher était fasciné par les symétries : il a dessiné des dizaines de pavages du plan avec des formes compliquées. Dans cet article nous explorons, à l’aide de l’ordinateur, les symétries cachées dans quelques autres de ses œuvres : « l’effet Droste » et la géométrie hyperbolique.

Escher est mort en 1972, et il n’a donc jamais connu l’époque des ordinateurs personnels. On peut se demander comment Escher aurait réagi sur la disponibilité des outils digitaux

Au même moment on redécouvre la génialité mathématique dans les œuvres du non-mathématicien qu’était M.C.Escher.

Mots-clés : Escher, géométrie hyperbolique, symétrie
Keywords : Escher, hyperbolic geometry, symmetry

Pour citer cet article

Jos Leys, «M.C.Escher : maître des symétries.», Bulletin de la Société Royale des Sciences de Liège [En ligne], Volume 83 - Année 2014, Actes de colloques, 103 - 117 URL : https://popups.uliege.be:443/0037-9565/index.php?id=4487.

A propos de : Jos Leys

Delvauxstraat 34, 2620 Hemiksem, Belgïe, Jos.leys@pandora.be, www.josleys.com