since 05 February 2011 :
View(s): 552 (3 ULiège)
Download(s): 236 (5 ULiège)
print        

Présentation

Article
Open Access

Attached document(s)

Annexes


1L’objectif du Bulletin d’analyse phénoménologique est de rendre à la phénoménologie sa vocation première, qui est d’être une méthode critique rigoureuse au service de la philosophie. Dans cette perspective, le Bulletin rassemblera des contributions qui, directement ou indirectement, mobilisent les ressources de la méthode phénoménologique en vue d’étudier les problèmes classiques et contemporains de la philosophie. Il s’agit donc moins d’analyser la phénoménologie elle-même que de procéder à une analyse phénoménologique de problèmes philosophiques (et, aussi bien, de problèmes non phénoménologiques).

2La création du Bulletin d’analyse phénoménologique répond aux préoccupations d’un petit nombre de chercheurs devant l’état actuel de la phénoménologie sur le continent européen. Un simple regard sur la littérature suffit pour apercevoir à quels dangers la phénoménologie est confrontée à l’heure actuelle. Ce qui était originellement une orientation de recherche est devenu une « école » constamment exposée au risque de sclérose sectaire, d’isolement ou de vide érudition historienne. A l’origine de la présente revue, on trouve au contraire la ferme conviction que le travail philosophique n’est pas l’affaire d’une méthode unique, mais qu’il réclame des moyens méthodiques et conceptuels diversifiés. L’idée était de créer une revue phénoménologique qui soit ouverte à des courants multiples, non seulement pour favoriser le dialogue, mais aussi pour exploiter en phénoménologie les progrès d’autres disciplines ou d’autres mouvances philosophiques. Les sciences empiriques peuvent contribuer efficacement à la recherche en philosophie, si on veille par ailleurs à définir clairement la nature et les limites d’une telle contribution. L’extraordinaire diversité de la philosophie actuelle est aussi, à cet égard, un encouragement.

3Le choix de la diffusion Internet appelle également un mot d’explication. La littérature scientifique francophone se trouve dans une situation particulière, assez différente de celle des publications de langue anglaise. Cette situation est critique pour de nombreuses raisons. On peut mentionner notamment les difficultés de l’édition spécialisée et sa dépendance à l’égard de subventions publiques aléatoires, le désengagement des grandes maisons d’édition envers la recherche de pointe, l’augmentation vertigineuse du prix des revues scientifiques et le fait qu’un nombre croissant de bibliothèques universitaires, en particulier dans les pays du sud, se révèlent pour cette raison incapables d’assurer un accès minimal à l’information scientifique. Tous ces facteurs ont fini par convaincre les scientifiques que la diffusion des résultats de la recherche nécessitait désormais d’autres canaux. Le réseau Internet en plein essor leur a semblé un moyen commode, efficace et peu coûteux de communiquer en-dehors des circuits commerciaux habituels. On a vu ainsi se multiplier, durant les cinq dernières années, toutes sortes d’initiatives visant à exploiter à cette fin le réseau Internet. Le développement spectaculaire des revues scientifiques électroniques en ligne participe du même mouvement. En dépit d’évidents inconvénients, cette solution est apparue à de nombreux scientifiques comme un expédient pour maintenir une recherche innovante, dynamique et largement accessible.

4Couvrant tous les champs de recherche dans le domaine de la phénoménologie, la présente revue est ouverte à toute contribution originale, significative, actuelle et conforme aux grandes orientations de recherche décrites plus haut. Elle se présentera sous la forme de cahiers sur le principe : un article = un cahier, qui seront rassemblés annuellement en volumes séparés. Tous les numéros seront disponibles gratuitement et dans leur intégralité sur le site de la revue. Celle-ci s’engage à assurer la pérennité des articles par un tirage papier limité et une diffusion Internet durable.

5Ce numéro s’ouvre sur un bref texte contenant quelques idées directrices sur la place de la phénoménologie parmi les sciences et sur l’utilité d’une revue phénoménologique aujourd’hui. L’article qui suit, et qui initie la série proprement dite, est une réflexion sur le thème de l’homme essentiellement à la lumière des philosophies de Heidegger, de Foucault et de Sartre.

6Nous tenons enfin à remercier chaleureusement les nombreuses personnes qui ont contribué à la mise sur pied du Bulletin. Merci tout spécialement à la Cellule Internet de l’Université de Liège et aux membres du groupe « Phénoménologies ».

7La Rédaction

To cite this article

, «Présentation», Bulletin d'Analyse Phénoménologique [En ligne], Numéro 1, Volume 1 (2005), URL : https://popups.uliege.be:443/1782-2041/index.php?id=56.

Call for papers

Permanent call-for-papers

More info