sinds 05 februari 2011 :
Weergave(s): 570 (24 ULiège)
Download(s): 240 (25 ULiège)
print        
Tsiresy Maminiaina Razafimanantsoa, Noromalala Raminosoa, Olivia Lovanirina Rakotondrasoa, Gabrielle Lalanirina Rajoelison, Jan Bogaert, Misha Ratsimba Rabearisoa, Bruno Salomon Ramamonjisoa, Marc Poncelet, Éric Haubruge & François Verheggen

Activité journalière et comportement d’alimenta-tion de Borocera cajani Vinson 1863 (Lepidoptera: Lasiocampidae) sur deux de ses plantes hôtes : Uapaca bojeri Baillon 1874 et Aphloia theiformis (Vahl) Bennett 1840

(Volume 66 (2013))
Article
Open Access

Documenten bij dit artikel

Bijlagen

Résumé

Borocera cajani Vinson 1863 (Lasiocampidae) ou « Landibe » est l’un des papillons séricigènes sauvages dont la soie est la plus utilisée dans le domaine textile de Madagascar. Cette espèce endémique s’observe sur toute l’île, mais colonise particulièrement la forêt de  «Tapia» des hautes terres centrales. L’espèce présente une importance économique, culinaire et culturelle dans la Grande Ile. Elle est polyphage et fréquente plusieurs plantes hôtes. Dans la présente étude, l’activité journalière des chenilles de B. cajani a été étudiée dans leur milieu naturel sur deux plantes hôtes natives de la forêt de «Tapia» : Uapaca bojeri Baillon 1874 (Phyllanthaceae) et Aphloia theiformis Bennett 1840 (Flacourtiaceae). Une observation continue pendant 24 heures a été réalisée sur 54 individus du dernier stade larvaire. Les périodes d’activité des chenilles de B. cajani sont variables, et dépendent de la plante hôte. Les larves se nourrissant sur U. bojeri ont consacré 6,9% de leur temps à se nourrir, contre 3,3% de leur temps pour les chenilles observées sur A. theiformis. Seuls 1,0% (15 minutes) et 0,7% (10 minutes) de la durée d’observation a été consacrée au déplacement, chez les chenilles observées sur U. bojeri et A. theiformis, respectivement.  Les chenilles présentes sur A. theiformis ont pris en moyenne 3,1 ± 0,2 repas, d’une durée moyenne de 15,4 ± 1,3 min. Les chenilles se nourrissant sur U. bojeri se sont alimentées 1,9 ± 0,1 fois, et la durée moyenne d’un repas est de 54,8 ± 5,2 min.

Mots-clés : plantes hôtes, Borocera cajani, Uapaca bojeri, Aphloia theiformis, activité journalière, alimentation, daily activity, host plants, foraging

Abstract

Borocera cajani Vinson 1863 (Lasiocampidae) or "Landibe" is a wild silk-moth, which silk is the most widely used in the textile industry in Madagascar. This endemic species is found throughout the island, but colonizes especially the "Tapia" forest in the central highlands. The species has an important economic, culinary and cultural role in the Island. It is polyphagous and frequents several host plants. The daily activity of the larvae of B. cajani has been studied in their natural habitat on two native host plants of the "Tapia" forest: Uapaca bojeri Baillon 1874 (Phyllanthaceae) and Aphloia theiformis Bennett 1840 (Flacourtiaceae). Continuous observations during 24 hours on 54 individuals of the last instar of B. cajani have been conducted. Daily period of activity were found to vary according to the host plant species. Larvae feeding on U. bojeri allocate 6.9% of their time to feed, while the larvae feeding on A. theiformis spend 3.3% of their time. Only 1.0% (15 minutes) and 0.7% (10 minutes) of the observed period was allocated to movement, in the larvae feeding on U. bojeri and A. theiformis, respectively. Larvae observed on A. theiformis took an average of 3.1 ± 0.2 meals a day, which lasted 15.4 ± 1.3 min. Larvae observed on U. bojeri took an average of 1.9 ± 0.1 meals a day, which lasted 54.8 ± 5.2 min.

Om dit artikel te citeren:

Tsiresy Maminiaina Razafimanantsoa, Noromalala Raminosoa, Olivia Lovanirina Rakotondrasoa, Gabrielle Lalanirina Rajoelison, Jan Bogaert, Misha Ratsimba Rabearisoa, Bruno Salomon Ramamonjisoa, Marc Poncelet, Éric Haubruge & François Verheggen, «Activité journalière et comportement d’alimenta-tion de Borocera cajani Vinson 1863 (Lepidoptera: Lasiocampidae) sur deux de ses plantes hôtes : Uapaca bojeri Baillon 1874 et Aphloia theiformis (Vahl) Bennett 1840», Entomologie faunistique - Faunistic Entomology [En ligne], Volume 66 (2013), 109-116 URL : https://popups.uliege.be/2030-6318/index.php?id=2610.

Over : Tsiresy Maminiaina Razafimanantsoa

Département de Biologie, Ecologie et Conservation Animales, Faculté des Sciences, Université d’Antananarivo (Madagascar). BP 906. Email: zafymatsiresy@yahoo.fr

Over : Noromalala Raminosoa

Département de Biologie, Ecologie et Conservation Animales, Faculté des Sciences, Université d’Antananarivo (Madagascar). BP 906. Email: zafymatsiresy@yahoo.fr

Over : Olivia Lovanirina Rakotondrasoa

Département des Eaux et Forêts, Ecole Supérieure des Sciences Agronomiques, Université d’Antananarivo (Madagascar). BP 175.

Over : Gabrielle Lalanirina Rajoelison

Département des Eaux et Forêts, Ecole Supérieure des Sciences Agronomiques, Université d’Antananarivo (Madagascar). BP 175.

Over : Jan Bogaert

Unité Biodiversité et Paysage, Gembloux Agro-Bio Tech, Université de Liège, Passage des Déportés, 2, B-5030 Gembloux (Belgique).

Over : Misha Ratsimba Rabearisoa

Département des Eaux et Forêts, Ecole Supérieure des Sciences Agronomiques, Université d’Antananarivo (Madagascar). BP 175.

Over : Bruno Salomon Ramamonjisoa

Département des Eaux et Forêts, Ecole Supérieure des Sciences Agronomiques, Université d’Antananarivo (Madagascar). BP 175.

Over : Marc Poncelet

Institut des Sciences Humaines et Sociales, Université de Liège, Place du 20 Août, 7, 4000 Liège (Belgique).

Over : Éric Haubruge

Unité d’Entomologie fonctionnelle et évolutive, Gembloux Agro-Bio Tech, Université de Liège, Passage des Déportés, 2, B-5030 Gembloux (Belgique).

Over : François Verheggen

Unité d’Entomologie fonctionnelle et évolutive, Gembloux Agro-Bio Tech, Université de Liège, Passage des Déportés, 2, B-5030 Gembloux (Belgique). Email: entomologie.gembloux@ulg.ac.be