Tropicultura

0771-3312 2295-8010

 

since 10 March 2019 :
View(s): 0 (0 ULiège)
Download(s): 0 (0 ULiège)
print        
L.O. Rakotondrasoa, F. Malaisse & J. Bogaert

Modélisation de la dynamique du paysage forestier de la Réserve Spéciale d’Ambatovaky (Nord-Est de Madagascar)

Article
Open Access

Attached document(s)

Version PDF originale

Résumé

Madagascar abrite une biodiversité unique qui doit faire face à de nombreuses menaces, dont l’anthropisation, entraînant la déforestation. Cette étude a pour objectif de déterminer la dynamique paysagère des forêts de la Réserve Spéciale d’Ambatovaky de 1996 à 2050 à partir d’une chaîne de Markov de premier ordre. Pour ce faire, des images LANDSAT datées de 1996, 2004 et 2014 ont été utilisées pour l’élaboration des cartes d’occupation de sol multi-dates. Une matrice de transition a ensuite permis de simuler la composition du paysage jusqu’en 2050. Les résultats ont montré que la superficie forestière de la Réserve diminue au profit d’une formation secondaire appelée « savoka» qui apparaît quelques années après la mise en culture temporaire. La culture sur brûlis, appelée localement « tavy », une pratique commune des paysans de la côte malgache, constitue la principale raison de la régression de la superficie forestière.

Abstract

Modelling of the Forest Landscape Dynamics of Réserve Spéciale d’Ambatovaky (Northeast of Madagascar).

Madagascar shelters a unique biodiversity that faces numerous threats, such as human activities, which cause deforestation. The objective of this study was to identify the landscape forest’s dynamics of the Réserve Spéciale d’Ambatovaky (RSA) from 1996 to 2050 based upon a first order Markov chain model. For this purpose, LANDSAT images of 1996, 2004 and 2014 were used to compose the land cover maps. A transition matrix made it possible to simulate the composition of the landscape until 2050. The results showed that the forest area of RSA decreased and is substituted by a secondary formation called “savoka” that appears several years after the end of agricultural activities. Slash-and-burn agriculture, called locally "tavy", is a common practice of farmers in the coastal areas of Madagascar. Tavy is the main reason for the decline of the forest area.

Index by keyword : Landscape dynamic, Forest, Ambatovaky, Madagascar, Ecology

To cite this article

L.O. Rakotondrasoa, F. Malaisse & J. Bogaert, «Modélisation de la dynamique du paysage forestier de la Réserve Spéciale d’Ambatovaky (Nord-Est de Madagascar)», Tropicultura [En ligne], Volume 35 (2017), Numéro 4, 312-324 URL : https://popups.uliege.be:443/2295-8010/index.php?id=1102.