Tropicultura

0771-3312 2295-8010

 

since 10 March 2019 :
View(s): 248 (1 ULiège)
Download(s): 1209 (8 ULiège)
print
print
K.A. Kouakou, Y.S.S. Barima, G.G. Zanh, K. Traoré & J. Bogaert

Inventaire et disponibilité des produits forestiers non-ligneux utilisés par les populations riveraines de la Forêt Classée du Haut- Sassandra après la période de conflits armés en Côte d’Ivoire

Article
Open Access

Attached document(s)

Version PDF originale

Résumé

L’objectif de l’étude est d’identifier et d’évaluer la disponibilité des espèces végétales en dehors du bois d’œuvre, dans et à la périphérie de la forêt classée du Haut-Sassandra (FCHS) après les conflits en Côte d’Ivoire. Des enquêtes ont été réalisées sous la forme de discussion de groupe et d’interviews individuelles auprès des riverains de la FCHS sans distinction de sexes et auprès de 45 ménages. Cent-trente-quatre espèces végétales et trois espèces fongiques appartenant à 56 familles ont été inventoriées. Sept catégories d’usages de produits forestier non-ligneux (PFNL) ont été identifiées dont l’usage médicinal est le plus important. Dix espèces végétales préférentielles pour la population rurale ont été déterminées. Selon la perception des populations rurales, 45 % de PFNL sont devenues rares dans la zone d’étude. Les PFNL récoltés sont majoritairement destinés à l’autoconsommation. Les paysans conservent dans les champs et domestiquent certaines espèces utiles. Face à la rareté des PFNL, l’usage des produits manufacturés est de plus en plus récurrent dans les villages.

Abstract

Inventory and Availability of Non-timber Forest Products used by Local Residents of the Classified Forest of Haut-Sassandra after the Armed Conflict Period in Ivory Coast.

This study aims at identifying and assessing the plant species, apart from timbers, that can be found inside the Classified Forest of Haut-Sassandra and around, after the civil war in Ivory Coast. Investigations were carried out in 45 riverside resident households by individual and focus group interviews g regardless the gender. One hundred and thirty-four plant species and 3 fungal species belonging to 56 families have been listed. Seven categories of uses of NTFP have been identified, among which medicinal use is the most important. Ten preferential plant species for rural population have been identified. The population stated that 45% of the NTFP have become rare in the area. The harvested NTFP are mainly for self-consumption. Farmers preserve and domesticate some plant species in their field. Faced with the scarcity of NTFPs, the use of manufactured goods is increasingly recurrent in the villages.

2017

Index by keyword : Preferential NTFP, Disturbance, Marketing of NTFPs, Use of NTFPs, Conservation strategy, Ivory Coast, Ecology

To cite this article

K.A. Kouakou, Y.S.S. Barima, G.G. Zanh, K. Traoré & J. Bogaert, «Inventaire et disponibilité des produits forestiers non-ligneux utilisés par les populations riveraines de la Forêt Classée du Haut- Sassandra après la période de conflits armés en Côte d’Ivoire», Tropicultura [En ligne], Volume 35 (2017), Numéro 2, 121-136 URL : https://popups.uliege.be/2295-8010/index.php?id=1219.