Tropicultura

0771-3312 2295-8010

 

ya que 10 marzo 2019 :
Vista(s): 130 (0 ULiège)
Descargar(s): 4 (0 ULiège)
print
print
B. Tankoano, M. Hien, N’Da H. Dibi, Z. Sanon, J.T. Yameogo & I. Somda

Pression anthropique et dynamique végétale dans la Forêt Classée de Tiogo au Burkina Faso : apport de la Télédétection

(Volume 34 (2016) — fascicule 2)
Article
Open Access

Documento adjunto(s)

Version PDF originale

Résumé

Au Burkina Faso, la surface des aires protégées diminue chaque année sous l’effet de la pression anthropique et des changements climatiques. Afin de bien appréhender cette dégradation exacerbée du couvert végétal, une étude a été initiée dans la Forêt Classée de Tiogo. Elle avait pour objectif principal de mettre en évidence la dynamique forestière entre 1986 et 2014 au moyen de la télédétection et des Systèmes d’information géographique. Pour ce faire, une exploitation des images Landsat de 1986 et de 2014 a été faite. Des traitements numériques d’images satellitaires ont été couplés aux données floristiques (description des types de végétation et le diamètre à hauteur de poitrine ou 1,30 m) collectées sur le terrain. Ceci a permis d’identifier les forêts galeries, les savanes arborées (denses et claires), les savanes arbustives (denses et claires) et les champs. Les résultats cartographiques révèlent une régression de la couverture ligneuse de l’ordre de 0,49% par an entre 1986 et 2014. Cette régression de la végétation s’est faite au profit des champs qui ont augmenté de 3.347 ha. Ces résultats suggèrent la mise en place d’une politique efficace de gestion durable de la Forêt Classée de Tiogo pour éviter sa disparition à moyen terme.

Abstract

In Burkina Faso, the area of protected areas decreases yearly under the effect of anthropogenic pressure and climate change. In order to understand this extreme degradation of vegetation, a study was initiated in the Classified Forest of Tiogo. It aims at highlighting the forest dynamics between 1986 and 2014 using remote sensing and geographic information systems. To do this, Landsat images of 1986 and 2014 were analysed. Digital processing of satellite images was coupled with floristic data (dendrometric data) collected on the field. This allowed to identify gallery forests, wooded savannas (dense and clear), shrubby savannas (dense and clear) and fields. The cartographic results reveal a regression of forest canopy of about 0.49% per year between 1986 and 2014. This regression of vegetation is made to the benefit of agricultural fields that have increased by 3,347 ha. These results suggest the development of an effective policy of sustainable management of Tiogo Forest to prevent its disappearance in the medium term.

Index by keyword : Forest Degradation, Dynamics of woody cover, Remote sensing and GIS, Burkina Faso, Ecology

Para citar este artículo

B. Tankoano, M. Hien, N’Da H. Dibi, Z. Sanon, J.T. Yameogo & I. Somda, «Pression anthropique et dynamique végétale dans la Forêt Classée de Tiogo au Burkina Faso : apport de la Télédétection», Tropicultura [En ligne], Volume 34 (2016), fascicule 2, 193-207 URL : https://popups.uliege.be/2295-8010/index.php?id=2456.