Tropicultura

0771-3312 2295-8010

 

since 10 March 2019 :
View(s): 373 (1 ULiège)
Download(s): 372 (0 ULiège)
print
print
K. Coulibaly, E. Vall, K. Naudin Krishna, H.B. Nacro & M. Havard

Effets du travail minimum du sol en sec sur la flexibilité du calendrier agricole et le rendement du maïs en zone soudanienne du Burkina Faso

(Volume 36 (2018) — Numéro 4)
Article
Open Access

Attached document(s)

original pdf file

Résumé

Les variations spatio-temporelles, la sporadicité des pluies et les poches de sécheresse rendent très aléatoire l’installation des cultures après labour dans le système technique actuel. L’objectif de notre étude était de montrer, en situation réelle de culture, l’effet de la technique de travail minimum du sol  en sec sur la flexibilité du calendrier agricole en début d'hivernage et le rendement du maïs. Pour ce faire nous avons comparé le travail minimum du sol en sec (MT) et le labour conventionnel (CT) en sol humide sur les parcelles de 23 producteurs en 2010 et 17 producteurs en 2011. Les résultats montrent une diversité dans les pratiques des producteurs. De façon globale, le MT donne des rendements et des marges brutes équivalents à ceux du labour conventionnel. Le MT permet de réaliser les semis précoces et de mettre les premières pluies utiles à profit des cultures. Toutefois, le MT induit une augmentation non significative (p> 0,05) du temps de travail par rapport au labour CT. Le MT se présente dans les exploitations à traction animale comme une technique pouvant permettre de mieux organiser le calendrier agricole surtout durant la période des semis avec des performances équivalentes au labour.

Abstract

Effects of Minimum Tillage on the Flexibility of the Agricultural Calendar and on Maize Yields in the Sudanese Region of Burkina Faso.

The spatial and temporal variations, the sporadic rains and drought pockets make unpredictable the installation of crops after plowing in the current technical system. The aim of our study was to evaluate, in real conditions of farming, the effect of the minimum tillage on the flexibility of the agricultural calendar at the beginning of the rainy season and on the maize yield. We compared the minimum tillage (MT) on dry soil and the conventional tillage (CT) on moist soil. These treatments were installed on plots by 23 farmers in 2010 and by 17 farmers in 2011. The results show a diversity in farmers practice. Overall, MT provides yields and gross margins equivalent to those of conventional tillage. MT makes it possible to achieve early planting and take advantage of the first useful rains. However, MT induced a non-significant (p>0.05) increase in working time compared to CT. MT practiced farms using animal traction can help in better organizing  the crop calendar, especially during the planting period  with performances equivalent to those of conventional tillage.

Index by keyword : Agronomy, Animal traction, Burkina Faso, Practices diversity, Tillage, Working time

To cite this article

K. Coulibaly, E. Vall, K. Naudin Krishna, H.B. Nacro & M. Havard, «Effets du travail minimum du sol en sec sur la flexibilité du calendrier agricole et le rendement du maïs en zone soudanienne du Burkina Faso», Tropicultura [En ligne], Volume 36 (2018), Numéro 4, 608-620 URL : https://popups.uliege.be/2295-8010/index.php?id=342.