Tropicultura

0771-3312 2295-8010

 

since 10 March 2019 :
View(s): 297 (3 ULiège)
Download(s): 106 (0 ULiège)
print
print
F. Noufe, K. Traoré, A. Kambou, S. Traore & H. Tankoano

Analyses agro-économique des technologies de maintien et d’amélioration de la fertilité des sols dans la zone cotonnière de Dano, Burkina Faso

(Volume 36 (2018) — Numéro 4)
Article
Open Access

Attached document(s)

original pdf file

Résumé

L’étude a été réalisée dans 3 villages (Wallala, Sorkon et Gnigwaman) de la province du Ioba (chef-lieu Dano) au Sud-Ouest du Burkina Faso. L’objectif était d’évaluer l’impact agro-économique des activités de maintien et d’amélioration de la fertilité des sols à Dano. Soixante producteurs ont été enquêtés dans les villages de Wallala (20 producteurs), Sorkon (20 producteurs) et Gnigwaman (20 producteurs). Des mesures de rendement ont été effectuées sur des parcelles avec cordons pierreux plus application de fumure organique (CP + App FO), cordon pierreux simple (CP Simple), application de fumure organique (App FO) et sans technique de gestion de fertilité (témoin). Les résultats indiquent que le compostage est le mieux adopté par respectivement 60%, 50% et 20% des producteurs de Wallala, Sorkon et Gnigwaman. De nombreuses contraintes liées à ces techniques (coût de réalisation élevé, exigence en temps, effet immédiat non perceptible) freinent leur adoption par un plus grand nombre de producteurs. Les meilleurs rendements (768 kg/ha) sont notés au niveau des parcelles aménagées en cordons pierreux avec apport de fumure organique (CP + App FO) comparées aux parcelles témoins (453 kg/ha). Le revenu s’est sensiblement amélioré au niveau des exploitations ayant adopté les techniques mises en œuvre par rapport au témoin. La marge brute la plus élevée (160,450 CFA) est réalisée par les exploitations ayant aménagé les parcelles en CP avec apport de FO. L’impact des technologies sur le niveau de fertilité chimique des sols demeure insignifiant. Pour les producteurs, la formation et la mise à leur disposition de technologies peu contraignantes et adaptées à leur condition de production est un impératif pour une bonne gestion de la fertilité de leurs sols.

Abstract

Agro-economic Analyses of Maintenance and Improvement of Soil Fertility in the Cotton Area of Dano, Burkina Faso.

The study has been conducted in three villages (Wallala, Sorkon and Gnigwaman) from the district of Ioba (administrative centre of Dano) in Southwest Burkina Faso. The objective was to assess the agro-economic impact of activities to maintain and improve soil fertility in Dano. A total of sixty producers was surveyed in the villages of Wallala (20 producers), Sorkon (20 producers) and Gnigwaman (20 producers). Some measures of productivity have been made on the fields with stone rows plus organic fertilizer application (SR+OF App), simple stone row (SSR), organic fertilizer application (OF App) and control (field without fertility technic). The results show that composting is the best adopted technique by respectively 60%, 50% and 20% of the producers in Wallala, Sorkon and Gnigwaman villages. Many constraints linked to these technics (high cost of realization, demand of time, non-perceptible immediate effect) hinder their adoption by a large number of producers. The highest yields (768 kg/ha) are noted in the converted field into stone rows with nutritive element (SR+ nutritive elements) versus 453 kg/ha for the control fields. The results on the income show that the latter improved at the level of exploitation that adopted the proposed technics compared to the control plots. The highest gross margin (160,450 CFA) is obtained by producers who have converted fields with stone rows (SR) with Organic Fertilizer (OF). The impact of the technologies on the level of soils chemical fertility remains insignificant. For producers, training and availability of technologies that are less restrictive and adapted to their condition of production are compulsory for a good soil fertility management.

Index by keyword : Adoption rate, Income, Converted field soil fertility administration, Yield, Nutritive elements, Burkina Faso, Agronomy, Socio- economy

To cite this article

F. Noufe, K. Traoré, A. Kambou, S. Traore & H. Tankoano, «Analyses agro-économique des technologies de maintien et d’amélioration de la fertilité des sols dans la zone cotonnière de Dano, Burkina Faso », Tropicultura [En ligne], Volume 36 (2018), Numéro 4, 748-761 URL : https://popups.uliege.be/2295-8010/index.php?id=481.