Tropicultura

0771-3312 2295-8010

 

since 10 March 2019 :
View(s): 73 (0 ULiège)
Download(s): 22 (0 ULiège)
print        
M.S.S. Toyi, A.F. Eda, Y.S.S. Barima, I. Bamba & B. Sinsin

Dynamique paysagère de la Forêt Classée de la Lama au sud du Bénin

Article
Open Access

Attached document(s)

Version PDF originale

Résumé

La Forêt Classée de la Lama (Sud-Bénin) a subi de profonds changements suite aux efforts de restauration et de conservation qu’il est nécessaire de quantifier à l’aide de techniques d’écologie du paysage et de la phytosociologie. Deux images satellitaires Landsat ETM+ de 2000 et Landsat OLI TIRS de 2015 ont été traitées afin de cartographier le couvert végétal et d’évaluer la dynamique paysagère à travers la matrice de transition et le modèle du «decision tree algorithm ». Des inventaires phytosociologiques ont été réalisés afin d’évaluer l’état de conservation de la Forêt Classée à partir de 80 relevés sur transect de 50 m de long et de 10 m de large. Il ressort des analyses qu’en 2015 les forêts couvraient 27,85 % de la zone d’étude contre 8,02 % en 2000 au détriment des classes anthropiques après aménagement. L’agrégation, la création et la suppression étaient les principaux processus de transformation dans le paysage. Sur le plan floristique, deux groupements végétaux ont été différenciés à partir de 192 espèces. Ces deux groupements sont spécifiquement diversifiés avec prédominance des espèces de l’élément de base Guinéo-Congolais, confirmant un état de protection acceptable des espèces de la forêt.

Abstract

Landscape Dynamics of the Classified Forest of Lama in Southern Benin.

The Lama (South Benin) classified forest has undergone profound changes as a result of the restoration and conservation efforts that need to be quantified using landscape ecology techniques and phytosociology. Aiming to map land cover and to evaluate landscape dynamics we assessed two Landsat images (2000 Landsat ETM+ and 2015 Landsat OLI TIRS), using transition matrix and decision tree algorithm model. Phytosociological inventories were carried out to assess the conservation status of the classified forest from 80 records on a transect of 50 m long and 10 m wide. Analyzes show that in 2015 the forest covers 27.85% of the landscape compared with 8.02% in 2000, to the detriment of anthropogenic classes after management. The main spatial transformation processes in the landscape were aggregation, creation and attrition. Phytosociological classification showed two physiognomic vegetation groups based on 192 species. These groups are specifically diversified with the predominance of species from the Guinea-Congolese base-element which confirms acceptable conditions in the forest.

Index by keyword : Landscape, Dynamics, Structural indexes, Restauration, Lama forest, Benin, Ecology

To cite this article

M.S.S. Toyi, A.F. Eda, Y.S.S. Barima, I. Bamba & B. Sinsin, «Dynamique paysagère de la Forêt Classée de la Lama au sud du Bénin», Tropicultura [En ligne], Volume 36 (2018), Numéro 2, 217-231 URL : https://popups.uliege.be:443/2295-8010/index.php?id=782.