Tropicultura

0771-3312 2295-8010

 

since 10 March 2019 :
View(s): 93 (6 ULiège)
Download(s): 77 (6 ULiège)
print   print2
N. Moula

Caractérisation de la race ovine algérienne Tazegzawth

Article
Open Access

Attached document(s)

Version PDF originale

Résumé

Les objectifs de cet article sont, premièrement, de caractériser la morpho-biométrie de la race Tazegzawth et, deuxièmement, de décrire le profil de ses éleveurs et de leurs systèmes d’élevage. L’étude a été réalisée en Kabylie (Algérie) qui est le berceau de cette race. L’enquête concernait 16 éleveurs répartis sur les Wilayas de Bejaia et de Tizi-Ouzou. Un groupe d’ovins de 85 individus (24 mâles et 61 femelles) a été caractérisé. L’enquête a révélé que l’élevage ovin est une activité de diversification et non de spécialisation. D’autres races ovines et espèces animales sont élevées par les éleveurs de Tazagzawth. En raison du partage des pâturages naturels entre différents éleveurs, des accouplements anarchiques ont contribué au déclin de la race Tazagzawth. Les éleveurs questionnés étaient tous de sexe masculin et élevaient en moyenne 12,13±3,84 têtes/foyer. Ils pratiquent tous la complémentation alimentaire en utilisant les ressources locales : les déchets organiques, les résidus de cultures, le foin et les feuilles d’oliviers, de frênes, d’ormes, de chênes zeen et de figuiers. Concernant les mensurations morpho-biométriques, les valeurs sont significativement (P<0,01) plus élevées chez les mâles (68,48±1,12 kg de poids vif moyen) par rapport aux femelles (53,84±1,16 kg de poids vif moyen). Les systèmes d’élevage de la race Tazegzawth pratiqués en Kabylie sont très diversifiés. L’Analyse des Correspondances Multiples a permis d’identifier 4 groupes selon l’ancienneté de l’élevage, les espèces animales élevées, les effectifs en Tazagzawth et les objectifs d’élevage.

Abstract

Tazegzawth: Characterization of an Algerian Sheep Breed.

This paper aims at, firstly, highlighting the morpho-biometric characteristics of the Tazegzawth sheep breed, and, secondly, describing the sheep farmers profile and their farming practices. The study was carried out in Kabylie (Algeria) which is the breed cradle of Tazegzawth sheep. The survey concerned 16 breed farmers located in the Wilayas of Bejaia and Tizi-Ouzou. Each of the 85 sheep (24 rams and 61 ewes) was characterized and profiled.  The study indicated that sheep farming is a diversification activity and not a specialized activity. Other breeds and species are kept by the farmers. Due to the sharing of grazing areas between farmers, anarchic matings occurred contributing to the Tazegzawth breed’s decline. Farmers involved in this study were male having on average 12.13±3.84 livestock heads per household. All the farmers used local resources as supplement feeding: organic waste, crop leftovers, hay and olive foliage, ash, elm, oak and fig foliage. Average live weight of males (68.48±1.12 kg) were highly significantly higher (p-value <0.01) than the average live weight of females (53.84±1.16 kg). Livestock systems involving Tazegzawth breed showed a high diversity. The multiple correspondences analysis indicated 4 groups depending on the time length over which animal breeding took place, the bred animal species, the number of Tazegzawth bred animals, and the aims and objectives of the animal farming.

Index by keyword : Biodiversity, Tazegzawth, Sheep Breeds, Algeria, Animal production

To cite this article

N. Moula, «Caractérisation de la race ovine algérienne Tazegzawth », Tropicultura [En ligne], Volume 36 (2018), Numéro 1, 43-53 URL : https://popups.uliege.be:443/2295-8010/index.php?id=973.