1er congrès de la Chaire Internationale Mukwege

Comment donner un avenir aux femmes et aux enfants victimes de violences sexuelles dans les conflits ?

 

depuis le 05 novembre 2019 :
Visualisation(s): 5 (0 ULiège)
Téléchargement(s): 0 (0 ULiège)
print        
G. Brassine

Le traitement des psychotraumas sur une large échelle est-il envisageable ?

Article
Open Access

Résumé

Dans les zones de conflits, il existe de très nombreux cas de psychotraumas. Leurs effets sont dramatiques, psychologiquement et physiquement (psychosomatique), pour les victimes et leur entourage, et ce, à long terme.

LE DEFI : former les professionnels au traitement bref et efficace de leurs patients souffrant d’États de Stress Post Traumatiques (ESPT) et former ces patients-victimes à devenir des assistants désensibilisateurs de traumas dans un travail de groupe où ils se révèlent être de précieuses aides.

MOYENS : la Psychothérapie du Trauma Réassociative (PTR) :

Hypnose Conversationnelle Active et Protections Dissociatives

• Une hypnose conversationnelle égalitaire et dynamique

Elle permet au thérapeute d’échanger avec le patient durant toute la procédure. Ce dernier, peut ainsi informer le thérapeute de ses besoins spécifiques et de ses progrès durant la désensibilisation des contenus traumatiques.

Le patient reste actif et travaille de concert avec l’intervenant dans son traitement.

• L’utilisation paradoxale des phénomènes hypnotiques à la base des symptômes.

Ce concept offre de véritables anesthésiants psychologiques qui rendent possible un travail particulièrement doux et confortable. La douceur et la protection offertes aux victimes sont le secret de l’efficacité de la PTR.

Il s’agit d’une véritable innovation dans le traitement des traumas et des maladies psychosomatique habituellement très douloureux et complexe.

EXPÉRIENCE : cette double formation à la PTR, de professionnels et de leurs patients victimes de traumas, a déjà été réalisée et appliquée avec succès:

2004 Belgique : première application auprès d’un groupe de personnes victimes de viols et abus sexuels.

2004- 2009 MSF : un patient traité et formé à la PTR devient le désensibilisateur de traumas attitré à l’Antenne de MSF à Bruxelles centre.

2008 Haïti : 30 psychologues, assistants sociaux, etc. apprennent la PTR et dans le cadre de cette formation soignent une trentaine de personnes ESPT.

2013 Haïti : 30 médecins, psychologues, au sein de l’URAMEL Université Notre Dame. Port au Prince.

2018 Kigali Rwanda avec Handicap International : formation de 30 professionnels et de 30 victimes de ESPT.

Pour citer cet article

G. Brassine, «Le traitement des psychotraumas sur une large échelle est-il envisageable ?», 1er congrès de la Chaire Internationale Mukwege [En ligne], Actes du colloque, URL : https://popups.uliege.be:443/chairemukwege/index.php?id=189.