since 05 February 2011 :
View(s): 259 (0 ULiège)
Download(s): 288 (1 ULiège)
print        
Khaled Attrassi & Mohamed Rahouti

EFFET DE COMPOSÉS CALCIQUES INORGANIQUES SUR LE DÉVELOPPEMENT IN VITRO DE MOISISSURES ISOLÉES D’AGRUMES APRÈS LA RÉCOLTE

Article
Open Access

Attached document(s)

Version PDF originale

Résumé

L’efficacité in vitro de silicate, d’hydroxyde, l’oxyde, du sulfate et  d’hypochlorite de calcium a été testée sur le développement des champignons responsables de la pourriture des fruits d’agrumes en post-récolte.

Les composés calciques inorganiques ont été testés in vitro à 200, 400, 600, 800 et 1000 ppm contre Alternaria alternata, Aspergillus niger, Fusarium oxysporum, Penicillium digitatum, Rhizopus stolonifer, Penicillium italicum isolées à partir de deux variétés d’agrumes Clémentines et Oranges. Le silicate, l’hydroxyde et l’oxyde de calcium se sont avérés efficaces sur les isolats de F. oxysporum, d’A. alternata, d’A. niger, de P. digitatum, de R. stolonifer et de P. italicum à 1000 ppm avec des pourcentages d’inhibition compris entre 66,7% et 85,7% pour la croissance mycélienne, 62,8 et 92,4% pour la production des conidies et 82,8 et 98,8 % pour leur germination. Les champignons testés sont moyennement sensibles au sulfate de calcium alors que l’hypochlorite de calcium est sans action.

Le silicate, l’hydroxyde et l’oxyde de calcium sont les composés calciques inorganiques les plus efficaces in vitro contre les champignons responsables des pourritures des fruits d’agrumes en post-récolte. Les résultats obtenus vont permettre de s’orienter vers la lutte par les composés calciques inorganiques contre les pathogènes responsables des pourritures des fruits d’agrumes en post-récolte, avant l’entreposage, en raison de son efficacité contre les maladies d’origine fongiques.

Mots-clés : champignon, fruits d’agrume, post récolte, pourriture, sels de calcium.

Abstract

The in vitro efficacy of silicate, hydroxide, oxide, sulfate and calcium hypochlorite were tested on the development of fungi responsible for storage rot in citrus fruit.

Inorganic calcic compounds were tested in vitro at 200, 400, 600, 800 and 1000 ppm against Alternaria alternata, Aspergillus niger, Fusarium oxysporum, Penicillium digitatum, Rhizopusstolonifer, Penicillium italicum isolated from two varieties of citrus Clémentines and Oranges. In vitro, silicate, hydroxide and calcium oxide were effective at 1000 ppm on the F. oxysporum, d’A. alternata, d’A. niger, de P. digitatum, de R. stolonifer et de P. italicum isolates. The inhibition percentage was 66.7%-85.7% for mycelial growth, 62.8-92.4% for conidia production and 82.8-98.8 % for conidia germination. Calcium sulfate was moderately effective against the three stages of the fungi life cycle whereas calcium hypochlorite was ineffective.

Silicate, hydroxide and oxide are the inorganic calcic compounds most effective against the fungal species responsible for storage rot in citrus fruit. The results obtained point to research on inorganic calcic compounds control against the pathogens responsible for post-harvest rots in citrus fruit, before storage, because of their effectiveness against fungal diseases.

Keywords : calcium salts., citrus fruit, fungi, rot, storage

To cite this article

Khaled Attrassi & Mohamed Rahouti, «EFFET DE COMPOSÉS CALCIQUES INORGANIQUES SUR LE DÉVELOPPEMENT IN VITRO DE MOISISSURES ISOLÉES D’AGRUMES APRÈS LA RÉCOLTE», Bulletin de la Société Royale des Sciences de Liège [En ligne], Volume 85 - Année 2016, Articles, 263 - 275 URL : https://popups.uliege.be:443/0037-9565/index.php?id=6482.

About: Khaled Attrassi

Laboratoire Science de la vie et de la terre, CRMEF (Centre Régional des Métiers de l'Éducation et de la Formation), 245, Kénitra, Maroc, attrassi2@yahoo.fr

About: Mohamed Rahouti

Université Mohammed V, Faculté des Sciences. Laboratoire de Botanique, Mycologie et Environnement. MA-10040 Rabat (Maroc).