BSGLg

Bulletin de la Société Géographique de Liège

0770-7576

 

depuis le 01 novembre 2014 :
Visualisation(s): 521 (14 ULiège)
Téléchargement(s): 657 (5 ULiège)
print        
Jean-Bernard RACINE

Projet urbain et démarche participative : contribution géographique à la possibilité de choisir sa ville aujourd’hui, quelques leçons de l’expérience lausannoise

Article Open Access

Document(s) associé(s)

Version PDF originale

Résumé

Invité à participer à titre de géographe familier des processus participatifs en milieu urbain au groupe de pilotage d’un important projet d’urbanisme lausannois visant à une restructuration et une redistribution relativement complète d’équipements sportifs, la création d’un écoquartier de quelques 2 000 logements, associée à la réalisation d’un nouvel axe fort de transit collectif s’appuyant sur un processus de participation concerté et négocié, l’auteur présente de manière réflexive et critique, les enjeux de l’engagement progressif de la ville de Lausanne dans les démarches participatives. La mobilisation de la parole habitante et la volonté d’associer les citoyens aux orientations, voire aux décisions mêmes, dans un processus visant à une véritable « co-construction », sont considérées. L’auteur pose néanmoins toute une série de questions quant à la coordination entre le projet et le processus participatif, mais aussi quant à la signification réelle du processus engagé et quant aux ambiguïtés, voire aux éventuels effets pervers engagés dans les rapports entre démocratie législative et démocratie participative. Il évoque ainsi une vision, une méthode, mais aussi des choix de valeur se situant entre justesse (scientifique,technique et écologique) et justice (sociale et territoriale).

Index de mots-clés : Participation, écoquartier, Agenda 21, Lausanne

Abstract

The author is familiar with urban participatory design. As such, he has been asked to join a pilot group working on an urban project in Lausanne. The project aims to restructure and redistribute sports infrastructures, create a 2 000-apartment eco-neighborhood, and develop an integrated public transportation axis. The project is participatory and as such strives for negotiated solutions throug consesus-seeking. Based on this experience, the author critically presents the implications stemming from Lausanne’s progressive commitment to participatory projects. The participatory process and the desire to submit design orientations, or even decisions, to ordinary citizens,aiming a full « co-construction », are thus examined. This raises a series of questions in terms of coordination between project and participatory process, the latter’s real meaning and ambiguities as well as the side-effects stemming from relations between legislative democracy and participatory democracy. The author thus call for a vision, a method, as well as decisions based on values balancing correctness (scientific, technical, and ecological) and justice (social and territorial).

Index by keyword : Participation, eco-neighborhood, Agenda 21, Lausanne

Pour citer cet article

Jean-Bernard RACINE, «Projet urbain et démarche participative : contribution géographique à la possibilité de choisir sa ville aujourd’hui, quelques leçons de l’expérience lausannoise», BSGLg [En ligne], 50 (2008/1) - Varia, URL : https://popups.uliege.be:443/0770-7576/index.php?id=1585.

A propos de :Jean-Bernard RACINE

Décanat GSE - Amphipôle 211

Université de Lausanne

CH-1015 Lausanne

Jean-Bernard.Racine@unil.ch

Appels à contribution

Appel à contributions « Spatialité et Gouvernance » (BSGLg n°71 , 2018/2) ouvert jusqu'au 15 juillet 2018 // Numéro varia (2019/1) ouvert jusqu'au 1er octobre 2018

Plus d'info