BSGLg

Bulletin de la Société Géographique de Liège

0770-7576 2507-0711

 

depuis le 01 novembre 2014 :
Visualisation(s): 14 (3 ULiège)
Téléchargement(s): 0 (0 ULiège)
print        
Samuel PERICHON

L’élaboration de topoguides par des étudiants du Sud-Est de la France : reflet d’une perception du territoire et de préférences paysagères

Article
Open Access

Document(s) associé(s)

Version PDF originale

Résumé

Le développement de l’offre de randonnée en France fait que les paysages traversés par les itinéraires de marche se doivent de raconter une histoire, celle d’une région naturelle et de ses habitants. Cette demande s’intègre dans un processus global de patrimonialisation des territoires dans lesquels persistent de vieilles traditions populaires et des architectures vernaculaires qui leur donnent un sens plus qu’elles offrent un décor. Ailleurs, on favorise l’imaginaire géographique, on réinvente ou on invente des identités territoriales à des fins touristiques. Le topoguide comme d’autres supports de communication et de médiation y contribue. Aussi, nous a-t-il semblé pertinent de demander à des étudiants de 1ère année de la filière nature de l’enseignement agricole, de formaliser une étape de topoguide. À partir de 48 productions réalisées pour l’essentiel dans l’arrière-pays méditerranéen et les Alpes, nous avons tenté de comprendre leur perception du paysage et d’identifier des préférences paysagères. L’analyse iconographique indique que les étudiants apprécient les paysages structurés par des reliefs, souvent boisés, et qu’ils aiment à photographier le petit patrimoine bâti. Les résultats montrent une alternative à une formation très encadrée, soucieuse de transmettre des informations normalisées sur des espaces habités : une pédagogie centrée sur un éveil sensoriel stimulé par la traversée d’une mosaïque de milieux naturels ou de grands espaces sauvages.

Index de mots-clés : photographie, étudiants, perception du paysage, Sud-Est de la France, topoguide

Abstract

« The production of topographical guides by students of the Southeast of France: reflection of a perception of the territory and of landscaped preferences. » Due to the development of hiking in

France, the landscapes crossed by the walking routes must tell us a story, that of a natural region and its inhabitants. This demand becomes integrated into a global process of patrimonialisation of the territories in which persist old popular traditions and vernacular architectures which give them a sense more than they offer a decoration. Somewhere else, we favor the geographical imagination is favored, territorial identities are reinvented or invented in tourist purposes.

The topographical guide like other medium of communication and mediation contributes to it.

So, it seemed to us relevant to ask students of 1st year of the natural sector of the agricultural education, to formalize a stage of topographical guide. From 48 productions carried out for the main part in the Mediterranean hinterland and the Alps, we tried to understand (include) their perception of the landscape and to identify landscaped preferences. The iconographic analysis indicates that the students appreciate the landscapes structured by reliefs, often afforested, and that they like photographing the small built heritage. The results also show an alternative in a very framed training, worried of passing on information standardized on inhabited spaces: a pedagogy centered on a sensory awakening stimulated by the crossing of a mosaic of natural spaces or vast wild spaces.

Index by keyword : landscape perception, students, photography, Southeast of France, topographical guide

Pour citer cet article

Samuel PERICHON, «L’élaboration de topoguides par des étudiants du Sud-Est de la France : reflet d’une perception du territoire et de préférences paysagères», BSGLg [En ligne], 70 (2018/1) - Varia, 73-83 URL : https://popups.uliege.be:443/0770-7576/index.php?id=5567.

A propos de : Samuel PERICHON

UMR 6590 ESO - Université Rennes 2

sa.perichon@gmail.com

Appels à contribution

Numéro varia (2019/1) ouvert jusqu'au 1er octobre 2018

Plus d'info