Les interventions de l’enseignant au travers de l’outil numérique : quels usages pour une EPS de qualité ? Illustration en natation de vitesse

Online since 05 June 2021

Article

Abstract

Notre intervention présente les résultats dune recherche-action conduite avec le groupe EPIC en natation de vitesse. Nous proposons un dispositif de différenciation pédagogique fondé sur un « tableur numérique », outil à la fois diagnostique, formatif et évaluatif, qui vise à optimiser la relation amplitude / fréquence afin daméliorer la vitesse de chaque élève. Ancrée sur une analyse multi factorielle d’une part et les grandes statistiques qui s’en dégagent, nous proposons, grâce à l’outil numérique, des Zones Individualisées de Performance (ZIP) raisonnables, adaptées et équitables pour chacun. Pour autant nous engageons une réflexion sur l’usage et les limites de l’outil numérique dans le cadre de l’enseignement en EPS.

Mots-clés

Indicateurs de compétence, Tableur numérique, TICE

Table of contents

Text

Introduction

Dès lentrée dans le métier, de par le format des concours de recrutement, les jeunes enseignants dEPS sont initiés aux usages du numérique et plus particulièrement de la tablette. Les enseignants dEPS plus expérimentés sont également impactés par ce « raz-de-marée numérique » dans laquelle cette technologie peut être considérée comme un véritable « artefact numérique » (Mevel, 2017) source de développement chez les élèves comme pour les enseignants. Lusage du numérique simpose jusqu’à tendre « vers une EPS 2.0 » (Morieux, 2014).

Mais, si « enseigner et apprendre avec le numérique » (Karsenti & Bugmann, 2017) peut présenter de réels intérêts pour les enseignants, comme pour les élèves, il sagit de « trouver un juste équilibre » pour éviter certains écueils. Régulièrement utilisé au sein de la leçon dEPS, le numérique peut faire débat. Est-ce « une ressource, un gadget, voire une source daliénation ou daddiction » ? (Andrieu, 2015).

En nous appuyant sur notre « tableur ZIP » (Albertini, 2017), notre objectif est doptimiser les interventions de lenseignant pour aiguiller au mieux nos élèves vers des apprentissages qui soient raisonnables, adaptés et équitables pour chacun. S’il s’agit de pour prendre en compte et suivre les performances de chacun des élèves, nous interrogeons les avantages et limites de lutilisation de cet outil sur la notation et l’évaluation par compétence. Nous questionnons également la place de la mixité et les modalités de mises en situation d’évaluation les plus favorables à la réussite de tous les élèves.

Méthodologie

Menée au sein du groupe EPIC (Evaluation Par Indicateur de Compétence – Roosli, Gibon, & Rossi, 2015), cette recherche-action sappuie sur une situation de référence de 25m sprint. Le tableur ZIP (Zone Individualisée de Performance) que nous proposons présente une partie relative à l’évaluation diagnostique et lautre à l’évaluation finale.

Lors des évaluations diagnostiques et finales, après avoir composé les séries selon lordre alphabétique, le recueil de données consiste à saisir le temps et le nombre de coups de bras réalisés (observation élève) pour effectuer le 25m sprint. Reposant sur une analyse multifactorielle (temps, nombre de coups de bras, performance initiale, thème de travail prescrit, sexe) et au regard des grandes tendances statistiques des 167 élèves de sixième (63 filles et 104 garçons) durant quatre années, et à la lumière dindicateurs de compétence, lenseignant dEPS comme l’élève peuvent immédiatement bénéficier de plusieurs informations.

A lissue de l’évaluation diagnostique le tableur ZIP permet de prédire : aiguillage de chaque élève vers un thème de travail personnalisé (amplitude vs fréquence), mais aussi affichage dun temps cible à atteindre en fin de séquence (figure 1). A lissue de l’évaluation finale, il permet de : (1) prendre en compte l’affichage des paramètres de nage de chaque élève (amplitude, fréquence, indice de nage), du record fille-garçon et dune proposition de note sur 20 ; (2) suivre ce que chaque élève produit (affichage dun indicateur progrès - pourcentage de gain par rapport à sa performance initiale) ainsi que du niveau datteinte de sa ZIP en liaison avec un code couleur (ZIP « atteinte et au-delà » liée à la couleur or, « atteinte » liée à largent, « presque atteinte » en bronze et « non atteinte » en rouge).

Image 10000000000006B9000001B835CFAD48311E2057.jpg

Figure 1 – Illustration du tableur ZIP

Avec un effectif de 50 élèves, nous avons testé les performances dans une autre modalité que lordre alphabétique : la modalité en opposition directe dans la « finale des champions » ou « finale espoirs » en fonction des niveaux de performance. Pour lenseignant, lintérêt premier de loutil numérique, notamment la tablette, serait de combiner un encombrement réduit, une forte capacité de calcul et de stockage (datas, photos, vidéos) et un compagnon tout-terrain pour lenseignant dEPS en particulier (pour un usage en plein air ou encore sur le bord dun bassin).

En répondant à la demande institutionnelle de « construire et utiliser des outils permettant l’évaluation des besoins, des progrès et du degré dacquisition des compétences » (p.5 - Référentiel compétences professionnelles, 2015), nous souhaitons à la fois répondre au « comment ce monde de plus en plus en plus technologique peut-il être plus humain ? » (Blanquer, 2017) tout en tentant de « rendre l’évaluation certificative formatrice » (Meard & Grandchamp, 2018). Ainsi, en sappuyant sur des indicateurs de compétence qui lui permettent d’être plus précis et sur loutil numérique qui permet un gain de temps tout en limitant les erreurs de calcul, la plus-value pour lenseignant serait aussi de le rendre plus juste et plus disponible pour renforcer lacte denseigner qui, selon nous, reste par-dessus tout un ensemble dinteractions profondément humaines (gestion de l’état de stress, des émotions, de lengagement … de chacun ou plus largement de la sécurité, du respect des règles ou du climat de classe). Le gain de temps peut aussi permettre à lenseignant de faire, par moment, « un pas de côté » afin de porter son regard sous un nouvel angle, avec plus de recul sur la conduite de ses élèves en étant affranchi de ses feuilles, de ses tableaux ou de sa tablette numérique. Il sagit de ne pas devenir un ‘’enseignant addict’’ de loutil numérique et daccepter de sen libérer, de façon « raisonnée » pour se centrer sur la façon dont l’élève mobilise ses ressources pour accomplir la tâche.

Pour l’élève, loutil numérique peut aussi présenter une plus-value dans la mesure où il peut être vecteur dapprentissages sociaux et méthodologiques, notamment au travers du rôle dobservateur, voire de conseiller.

Le recueil dinformations (nombre de coup de bras) et la manipulation de paramètres relatifs à laction (amplitude, fréquence et indice de nage) est propice à la compréhension et, plus largement à lacquisition de compétences méthodologiques et sociales. Au niveau de lengagement des élèves, les informations fournies en direct par le tableur numérique (laiguillage, le contrat personnalisé, limmédiateté de la note, latteinte de sa ZIP) sont de nature à déclencher / entretenir un comportement positif et volontaire.

Résultats et discussion

Plusieurs points interpellent notre réflexion. Tout d’abord, on peut constater qu’en modalités « ordre alphabétique », plus de 80% des élèves (81,3% F, 82,1% G) progressent. Cette progression varie de 5 à 25% par rapport à la performance initiale. Ainsi, ce sont 80% des élèves qui sont aiguillés vers le thème de travail amplitude, alors que 20% sont orientés vers la fréquence. Par contre, le groupe fréquence affiche les marges de progression les plus importantes.

Par ailleurs, en modalité « finale des champions », 32% des élèves nagent encore plus vite (dont plus de la moitié sont des filles). Ces progrès sont probablement liés au fait que les élèves seraient plus activé.e.s par un but daccomplissement de type autrui-approche (Elliot et al., 2011).

Si 32% des élèves ont réussi à nager plus vite en confrontation directe, on constate que 20% ont réalisé le même temps et que 48% ont nagé moins vite. Ainsi, nous pensons que lenseignant qui ne propose quune seule modalité d’évaluation (réaliser la meilleure performance mesurée à partir dune série fondée uniquement sur la modalité « ordre alphabétique » ou « finale des champions ») ne se donne pas les moyens daccéder à la totalité du potentiel de tous ses élèves.

De façon globale, la marge damélioration moyenne est de 9,9% (jusqu’à 19,4%).

Quels sont les élèves qui sont capables de telles améliorations ? En se référant à la figure 2, on peut constater que les élèves qui se sont améliorés en situation dopposition (32%), sont ceux qui avaient une ZIP « atteinte » (20%), « presque atteinte » (4%) et « non atteinte » (8%). Aucun.e élève navait une ZIP « atteinte et au-delà ».

Image 10000000000005CB00000376F8644EBA0794B4E7.jpg

Figure 2 – Profil des élèves qui ont amélioré leur temps en situation d’opposition

Pour s’améliorer autant, ces élèves ont dû jouer sur certains paramètres, mais lesquels ? Lamplitude et/ou la fréquence et/ou le départ et/ou la coulée et/ou la reprise de nage et/ou …? Est-ce une mobilisation différente des ressources énergétiques, bio-mécaniques … voire psycho-affectives ? Cette deuxième course, en situation dopposition a pu permettre à certains de saméliorer et cela peut simplement sexpliquer par le fait davoir eu une deuxième chance pour certain,e,s (mauvais départ, perte de matériel, …) ou par le fait d’être activés par lopposition (but daccomplissement de type autrui-approche - Mascret, 2018).

La figure 3 nous montre que pour la majorité des élèves qui améliorent leur temps, on trouve 16% de filles et 12% de garçons pour un total de 28% sur 32% et que cela résulte de lamélioration de la fréquence (d’ailleurs dans des proportions de 5,3 à 63,5%). De plus, dans ce contexte dopposition, on peut remarquer quune amélioration importante de la fréquence est souvent couplée avec une perte en amplitude, ce qui au final, ne se traduit pas nécessairement par une amélioration importante du temps.

Seuls 4% des élèves ont réussi à améliorer leur temps en améliorant uniquement le paramètre amplitude de nage.

À nouveau, la figure 3 nous permet d’identifier que les filles et les garçons sont concernés de la même façon au regard de la gestion des paramètres (amplitude, fréquence) de gestion de la vitesse. Ici, loutil numérique nous permet de rapidement vérifier la dimension équitable de notre enseignement. Ainsi, on peut constater que, dans cette modalité dopposition, plus de la moitié des élèves qui saméliorent sont des filles (66,6%). Pour 80% dentre elles, principalement à partir dune amélioration de la fréquence et pour 20% dentre elles, à partir dune amélioration de lamplitude.

Cela dit, nous n’oublions pas que dans cette modalité dopposition certains élèves ont régressé. Si 32% des élèves ont réussi à nager plus vite, on constate que 20% ont réalisé le même temps et que 48% ont nagé moins vite. Cela peut sexpliquer par leffet fatigue pour certains ou par le stress engendré par lopposition pour dautres (but daccomplissement de type autrui-évitement).

Image 100000000000071C000003817AAAB993DEB6037B.jpg

Figure 3 – Quelles évolution chronométriques ? Pour qui, comment ?

Conclusions

Pour permettre à chacun.e dexprimer tout son potentiel, il est indispensable de proposer différentes modalités d’évaluation (Albertini, 2019). Si le numérique apporte une réelle plus-value, en permettant à lenseignant d’être plus rapide et plus précis, il peut montrer ses limites car lactivité humaine nest pas totalement numérisable. Loutil informatique, perçu comme un artefact, doit donc avoir une place réfléchie dans les pratiques enseignantes. Ce nest ni une loi, ni une fin en soi et il est bon de savoir sen détacher de temps en temps. Si dans lacte denseigner, « lhumain » (la relation, le ressenti, lintuition, …) disparait, nous pouvons passer à côté de certaines choses.

Bibliography

Andrieu, B. (2015). Les usages du numérique « ressource ou gadget », Conférence sur les nouvelles technologies en EPS, Rouen. Disponible sur : http://eps.spip.ac-rouen.fr/spip.php?article1650

Albertini C. (2017). Des indicateurs de compétence pour aider l’enseignant à déterminer des Zones Individualisées de Performance. Revue Enseigner lEPS, 273, 14-16

Albertini C. (2019). L’outil numérique, intérêt et limites en EPS. Illustration avec le tableur ZIP en natation de vitesse. Dossier AEEPS n°4. Enseigner lEPS avec le numérique : pour quels apprentissages ?, 77-81

Blanquer, J.-M. (2017). Lettre aux professeurs et aux personnels de l’Education Nationale.

Elliot A. J., Murayama K., & Pekrun R. (2011). A 3 x 2 achievement goal model. Journal of educational psychology, 103/3, 632-648.

Karsenti, T., & Bugmann, J. (Eds.) 2017. Enseigner et apprendre avec le numérique. Montréal : Presses de l’Université de Montréal.

Mascret, N. (2018). Vivre une expérience authentique en EPS. Conférence du CRIEPS, Créteil.

Meard, J., & Grandchamp, A. (2018). Les différentes formes d’évaluation. In M. Travert & O. Rey (Eds.): L’engagement de l’élève en EPS. Dossier EPS n°85 (pp. 171-177). Paris : Revue EP.S.

Mevel, C. (2017). La tablette en classe : un outil motivationnel sous conditions ! Les acteurs du savoir.

Morieux, M. (2014). Vers une EPS 2.0 ? Revue EPS, 360, 38-39.

Roosli, W., Gibon, J., & Rossi, D. (2015). L'évaluation par indicateur de compétences, un outil au service de la réussite de tous. Revue Enseigner l’EPS, 268, 2-6.

Illustrations

References

Electronic reference

Cyril Albertini, « Les interventions de l’enseignant au travers de l’outil numérique : quels usages pour une EPS de qualité ? Illustration en natation de vitesse », Actes de la 11ème Biennale de l’ARIS : Former des citoyens physiquement éduqués [Online], Online since 05 June 2021, connection on 21 May 2024. URL : https://popups.uliege.be/sepaps20/index.php?id=300

Author

Cyril Albertini

Groupe EPIC, AEEPS & Lycée Fesch, Académie de Corse, Ajaccio, France

Details

Title
Les interventions de l’enseignant au travers de l’outil numérique : quels usages pour une EPS de qualité ? Illustration en natation de vitesse
Language
fr
Author, co-author
Cyril Albertini,
Publication date
05 June 2021
Journal title
Actes de la 11ème Biennale de l’ARIS : Former des citoyens physiquement éduqués
Copyright
CC-BY
Permanent URL
https://popups.uliege.be/sepaps20/index.php?id=300

Statistics

Views: 939 (6 ULiège)
Downloads: 0 (0 ULiège)

Cite

Albertini, C. (2021). Les interventions de l’enseignant au travers de l’outil numérique : quels usages pour une EPS de qualité ? Illustration en natation de vitesse. Paper presented atActes de la 11ème Biennale de l’ARIS : Former des citoyens physiquement éduqués. Un défi pour les intervenants en milieux scolaire, sportif et des loisirs - Liège 25-28 février 2020, Liège, Belgique.