BASE

Biotechnologie, Agronomie, Société et Environnement/Biotechnology, Agronomy, Society and Environment

1370-6233 1780-4507

 

Impact factor: 1,235 (2018)

since 05 February 2011 :
View(s): 71 (5 ULiège)
Download(s): 6 (1 ULiège)
print        
Alexandre Lalba, Jean Sibiri Zoundi & Jean-Pierre Tiendrébéogo

Politiques agricoles et accès aux parcours communs dans le terroir de Ouara à l’ouest du Burkina Faso : une analyse économique et environnementale à l’aide de la programmation linéaire

Article
Open Access

Attached document(s)

Annexes

Editor's Notes

Reçu le 16 janvier 2004, accepté le 10 septembre 2004

Résumé

Cette étude utilise la programmation linéaire pour évaluer l’impact économique et environnemental de mécanismes de régulation de la gestion des parcours, à l’échelle d’un terroir villageois de l’ouest du Burkina Faso. Les résultats montrent que des surplus économiques importants peuvent être dégagés au niveau local en négociant des taxes pour l’accès aux ressources communes. Le modèle permet en outre de déterminer le nombre maximal de têtes de bétail que le terroir peut accueillir en fonction de la contrainte d’alimentation du bétail et de celle de l’érosion. Ces indicateurs peuvent être utilisés pour faciliter l’aide à la négociation collective dans le cadre des commissions villageoises de gestion des terroirs.

Mots-clés : Burkina Faso, intégration agriculture-élevage, intensification, modèle de programmation linéaire, Ouara, parcours naturels, ressources communes

Abstract

Agricultural policies and common pasture access in the village territory of Ouara in Western Burkina Faso: an economic and environmental analysis using linear programming model

This study uses a linear programming model to estimate economic and environmental impacts of common pastures management policies at village territory level in western Burkina Faso. Results show that considerable economic surplus can be locally released by negotiating taxes for common resources access. The model makes it possible moreover to determine the maximum number of transhumant livestock, which the village territory can accommodate according to the constraint of animal feeding and that of erosion. These indicators can be used to facilitate the assistance with the collective negotiation in the framework of village territory management committees.

Keywords : Burkina Faso, common resources, crop-livestock integration, intensification, linear programming model, natural pastures, Ouara

To cite this article

Alexandre Lalba, Jean Sibiri Zoundi & Jean-Pierre Tiendrébéogo, «Politiques agricoles et accès aux parcours communs dans le terroir de Ouara à l’ouest du Burkina Faso : une analyse économique et environnementale à l’aide de la programmation linéaire», BASE [En ligne], volume 9 (2005), numéro 1, 43-52 URL : https://popups.uliege.be:443/1780-4507/index.php?id=13892.

About: Alexandre Lalba

Institut de l’Environnement et des Recherches agricoles. CREAF de Kamboinsé. 01 BP 476 Ouagadougou 01 (Burkina Faso). E-mail : lalba_alex@hotmail.com

About: Jean Sibiri Zoundi

Institut de l’Environnement et des Recherches agricoles. 04 BP 8645 Ouagadougou 04 (Burkina Faso).

About: Jean-Pierre Tiendrébéogo

Institut de l’Environnement et des Recherches agricoles. CREAF de Kamboinsé. 01 BP 476 Ouagadougou 01 (Burkina Faso).